Le renouveau de Renault

Publié le par .

Après avoir redressé ses marges en 2023 et renouvelé ses gammes en 2025, Renault proposera un nouveau modèle économique basé sur la technologie, le service, l’énergie et la mobilité verte.

La nouvelle R5 incarne le renouveau que Renault appelle la « Nouvelle Vague »
La nouvelle R5 incarne le renouveau que Renault appelle la « Nouvelle Vague »

Technologie, services et énergie propre. Se sont désormais les 3 piliers qui feront basculer la marque Renault vers un nouveau modèle au-delà de 2025. D’ici là, la marque au losange souhaite monte en gamme avec un prix moyen véhicule qui sera en hausse de 7 000 euros en 2025.

Quatorze nouveaux modèles d’ici 2025

Quatorze nouveaux modèles seront lancés d’ici 2025 (sept électriques et sept dans les segments C et D) avec l’ambition que ces segments supérieurs représentent 45 % des ventes d’ici la même année. Des produits plus haut de gamme qui reposeront sur uniquement 3 plateformes et 4 familles de motorisation. Ils devront être produits en moins de 3 ans. La nouvelle R5 incarne ce que Renault appelle la « Nouvelle Vague ».

La marque cherchera à la fois à électrifier et à optimiser son mix produit. Son repositionnement lui permettra de retrouver une place de choix dans le segment C tout en renforçant sa position dans le segment B.

Briser le cycle consumériste

La création de valeur viendra de l’amélioration de la répartition du mix produit au profit du segment C, le développement de technologies de pointe et de nouvelles perspectives commerciales sur le cycle de vie des véhicules. Renault s’efforcera de briser le cycle consumériste et de générer de la valeur jusqu’à la fin de vie des véhicules, grâce à sa Re-Factory de Flins. L’usine remettra en état plus de 100 000 voitures d’occasion par an et convertira des utilitaires Diesel en véhicules 100 % électriques ou biogaz. Renault agira aussi dans le reconditionnement et le recyclage des batteries, nouvelles sources de revenus.

Logiciel et traitement de la data

Côté technologie, Renault pourra compter sur la Software République (avec Orange, Atos, Dassault Systèmes et STMicroElectronics) et le Software Lab. La première est un écosystème ouvert dédié aux logiciels, aux données, à la cybersécurité et à la microélectronique. Cette entité fournira des services connectés à la gamme Renault. Le Software Lab regroupe plus de 1 000 ingénieurs spécialisés dans les logiciels, les données et les services cloud, et qui seront bientôt rejoints par de nombreux autres.

Partenaire de Google

En 2022, Renault dévoilera My Link sur la Mégane-e, un nouveau système d’info-divertissement basé sur la technologie Google Built-in. Renault sera le premier constructeur automobile à proposer des services Google sur des véhicules grand public.

Développer l’auto-partage avec Mobilize

Mobilize est l’une des quatre nouvelles business units créées au sein du Groupe Renault (aux côtés de Renault, Dacia/Lade et Alpine). Cette nouvelle entité commerciale vise à développer de nouvelles sources de bénéfices provenant des services de données, de mobilité et d’énergie. Elle générera plus de 20% des revenus du Groupe d’ici 2030.

Le constructeur mettra en place des partenariats pour aider le secteur automobile à relever des défis comme réduire l’écart entre l’utilisation et le coût d’un véhicule à l’heure où les voitures sont inutilisées 90 % du temps. Autre objectif : améliorer la valeur résiduelle pour éviter que le prix d’un véhicule neuf ne soit divisée par deux après trois ans. Mobilize vise à augmenter le taux d’utilisation des voitures d’au moins 20 %.

Avec un potentiel de plus de 6 000 points de vente Renault en Europe, Mobilize sera en mesure de proposer des solutions de mobilité pour une utilisation allant d’une minute à plusieurs années, pour toutes les villes et tous les territoires. Mobilize mettra à profit l’expertise de RCI Bank and Services en termes de financement et d’outils de gestion et d’optimisation des flottes.

Mobilize proposera quatre véhicules dédiés, à l’image du prototype EZ-1. Modulaires et 100% électriques, ils répondront aux nouveaux besoins de mobilité. Quand les batteries des véhicules seront usées, Mobilize les recyclera. Enfin, la business unit investira dans le développement d’un écosystème énergétique qui comprend des solutions de charge intelligentes et des solutions de stockage d’énergie.

Mots clefs associés à cet article : Renault

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Florence Gete est la nouvelle présidente du CEGAA
    Florence Gete est la nouvelle présidente du CEGAA
  • Les atouts électriques du Kia EV6
    Les atouts électriques du Kia EV6
  • Mercedes-Benz lâchera le thermique en 2025
    Mercedes-Benz lâchera le thermique en 2025
  • Autosphere (Emil Frey France) teste l’entretien à domicile
    Autosphere (Emil Frey France) teste l’entretien à domicile
  • Peugeot rassemble 650 000 clients via son après-vente connectée
    Peugeot rassemble 650 000 clients via son après-vente connectée
  • A quoi ressemble le véhicule type vendu en 2020 ?
    A quoi ressemble le véhicule type vendu en 2020 ?
  • Que coûte réellement la distribution auto aux constructeurs ?
    Que coûte réellement la distribution auto aux constructeurs ?
  • Renault : baisse notable des prix des pièces de carrosserie
    Renault : baisse notable des prix des pièces de carrosserie
  • Kia devrait lancer une offre de véhicules utilitaires électriques en Europe
    Kia devrait lancer une offre de véhicules utilitaires électriques en Europe
  • Fin du thermique en 2035 : Frans Timmermans et « les pleureuses »
    Fin du thermique en 2035 : Frans Timmermans et « les pleureuses »
  • Volkswagen lance les mises à jour à distance pour la famille ID
    Volkswagen lance les mises à jour à distance pour la famille ID
  • Honda propose de nouveaux contrats de services avec Icare
    Honda propose de nouveaux contrats de services avec Icare
  • Électrique : Stellantis va investir 30 milliards d’euros en quatre ans
    Électrique : Stellantis va investir 30 milliards d’euros en quatre ans
  • Toyota présente son projet à horizon 2050
    Toyota présente son projet à horizon 2050
  • 37 % des véhicules neufs vendus en juin sont électrifiés
    37 % des véhicules neufs vendus en juin sont électrifiés

Newsletter
Recherche