Le véhicule historique menacé par les ZFE ?

Publié le par .

La Fédération Véhicules Patrimoine et Passion plaide pour une autorisation de circuler des véhicules historiques de plus de trente ans dans les zones à faibles émissions.

La Fédération Véhicules Patrimoine et Passion initiée par Valve, appelle à une mobilisation pour défendre la libre circulation des véhicules historiques de plus de 30 ans. (©FVPP)
La Fédération Véhicules Patrimoine et Passion initiée par Valve, appelle à une mobilisation pour défendre la libre circulation des véhicules historiques de plus de 30 ans. (©FVPP)

Dans le cadre de la loi de transition énergétique, l’ensemble des 19 collectivités qui sont passées en « zones à faibles émissions » (ZFE) appliqueront dès le mois de janvier les mesures pour interdire la circulation de jour comme de nuit et tout au long de l’année, des véhicules ne disposant pas des vignettes Crit’Air appropriées. Ces mesures excluent de fait les voitures de collection de plus de trente ans qui sont dépourvues de vignette Crit’Air. D’ici peu, une trentaine de nouvelles agglomérations passeront également en ZFE. La fédération Véhicules Patrimoine et Passion (FVPP), initiée par Valve (Villes accueillants en liberté les véhicules d’époque), demande alors une adaptation de la règlementation pour les véhicules historiques de plus de 30 ans, afin d’éviter leur disparition. La FVPP rappelle que cela concerne 800 000 véhicules, 10 000 événements, 4 000 entreprises et 20 000 emplois directs. Enfin, elle souligne que le secteur de l’automobile historique représente plus de 4 milliards d’euros du PNB.

La FFVP lance une pétition pour la libre circulation des véhicules historiques en ZFE

La FVPP entreprend depuis 4 ans des démarches de sensibilisation auprès des élus, députés et membres du gouvernement. L’objectif est d’obtenir :
-  La reconnaissance des véhicules historiques de plus de 30 ans au titre du patrimoine industriel vivant du XXème siècle
-  Le droit pour les véhicules historiques de circuler librement en ZFE (conformément aux préconisations du droit européen), avec la mise en place d’un signe extérieur de reconnaissance

Afin d’alerter l’opinion publique et de renforcer son action, la FVPP lancera une pétition en ligne début décembre 2020.

Dans la même rubrique :

  • Le Groupe Faubourg rachète Bolides
    Le Groupe Faubourg rachète Bolides
  • Les chefs d’entreprises automobiles ont le moral en berne
    Les chefs d’entreprises automobiles ont le moral en berne
  • [Vidéo] A quoi ressemblera le garage de demain ?
    [Vidéo] A quoi ressemblera le garage de demain ?
  • Clas, résolument orienté vers le digital
    Clas, résolument orienté vers le digital
  • La Fiev accueille six nouveaux adhérents
    La Fiev accueille six nouveaux adhérents
  • Infrastructure de recharge : dynamique mais décalée
    Infrastructure de recharge : dynamique mais décalée
  • Proxiserve rachète ZEborne
    Proxiserve rachète ZEborne
  • La FNA attend un coup de pouce de l’État
    La FNA attend un coup de pouce de l’État
  • Garage du futur : l’Anfa va expérimenter de nouvelles formations
    Garage du futur : l’Anfa va expérimenter de nouvelles formations
  • Toyota et Tesla rappelés à l’ordre par la filière indépendante
    Toyota et Tesla rappelés à l’ordre par la filière indépendante
  • Automechanika en version light hybride en 2021 et 100 % physique en 2022
    Automechanika en version light hybride en 2021 et 100 % physique en 2022
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 26 au 30 avril 2021
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 26 au 30 avril 2021
  • Jérôme Poirier prend la direction de Chimirec Malo
    Jérôme Poirier prend la direction de Chimirec Malo
  • Robert Bassols est le nouveau président de la FNA
    Robert Bassols est le nouveau président de la FNA
  • Securycar dévoile Coyote SecuryT et autosphere SereniT
    Securycar dévoile Coyote SecuryT et autosphere SereniT

Newsletter
Recherche