Les Adas toujours plus répandus dans le parc

Publié le par .

Le taux d’équipement du parc automobile français en systèmes d’aide à la conduite (Adas) atteint des niveaux records, obligeant le secteur de la réparation-collision à mieux s’y confronter.

En France, 31 % des véhicules sont équipés de systèmes de freinage automatique d’urgence.
En France, 31 % des véhicules sont équipés de systèmes de freinage automatique d’urgence.

En France, 85 % du parc automobile est équipé de systèmes d’aide au stationnement. C’est la proportion la plus importante sur le territoire européen. « En France, les assistances au stationnement gagnent 20 % en seulement un an. C’est une progression spectaculaire » commente Franck Cazeneuve, directeur Smart Cities et voiture autonome de Bosch France.

Bosch vient en effet de dévoiler les résultats de son étude menée sur les immatriculations de VN en 2017. Concernant les autres types d’Adas, la France n’est pas en reste. D’après l’enquête de l’équipementier, basée sur les données du cabinet d’analyse de marché Jato Dynamics, 38 % des véhicules sont équipés de systèmes d’aide à la trajectoire et 31 % sont pourvus de freinage automatique d’urgence. Par ailleurs, ces chiffres devraient continuer de croître puisque l’Union européenne envisage de rendre obligatoire l’assistance au freinage d’urgence. « Plus de 50 % du parc sera doté d’assistances au freinage en 2030 », prévoit Franck Cazeneuve.

Les acteurs de la réparation-collision, en particulier les carrossiers indépendants, doivent de plus en plus se pencher sur cette évolution du parc qui modifie leur métier. « Les entrées en atelier seront déterminées par la capacité à traiter les Adas. Par exemple, une simple intervention sur des phares nécessite une calibration des capteurs », expliquait le dirigeant de Bosch lors du dernier congrès du réseau Five Star.

En outre, selon une étude menée par TCG Conseil, ces systèmes impliqueront une baisse importante du nombre d’accidents, donc des entrées en atelier (– 16 %), à l’horizon 2025.

Mots clefs associés à cet article : Bosch

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Les enseignes de carrosserie récompensent leurs adhérents
    Les enseignes de carrosserie récompensent leurs adhérents
  • Comment le Gouvernement entend libéraliser les pièces de carrosserie
    Comment le Gouvernement entend libéraliser les pièces de carrosserie
  • Pièces : envolée des prix
    Pièces : envolée des prix
  • Carméléon : une école pour grandir
    Carméléon : une école pour grandir
  • Five Star déploie son panneau Repair Zen
    Five Star déploie son panneau Repair Zen
  • Expertise : le CNPA porte plainte auprès de la Commision européenne
    Expertise : le CNPA porte plainte auprès de la Commision européenne
  • La DGCCRF se penche sur les relations « déséquilibrées » entre assureurs et carrossiers
    La DGCCRF se penche sur les relations « déséquilibrées » entre assureurs et carrossiers
  • Axial renforce sa collaboration avec Axalta
    Axial renforce sa collaboration avec Axalta
  • Omia se lance dans le sur mesure et le VO
    Omia se lance dans le sur mesure et le VO
  • Carflex organisera Innovaflex à Lille
    Carflex organisera Innovaflex à Lille
  • Flottes : Carméléon propose la notion de « TCR »
    Flottes : Carméléon propose la notion de « TCR »
  • AD Carrosserie comptabilise plus de 700 ateliers
    AD Carrosserie comptabilise plus de 700 ateliers
  • Pouvoir d’achat : la libéralisation des pièces de carrosserie en question
    Pouvoir d’achat : la libéralisation des pièces de carrosserie en question
  • Arval digitalise la gestion des sinistres auto
    Arval digitalise la gestion des sinistres auto
  • Hausse de 4,7 % du coût de la réparation-collision en 2018
    Hausse de 4,7 % du coût de la réparation-collision en 2018

Newsletter
Recherche