Les Franciliens adeptes du VO

Publié le par .

Carventura.com fait le point sur le marché automobile d’occasion francilien entre le 15 octobre et le 11 novembre.

De façon générale, la région Île-de-France est la 1ère de France en termes de ventes sur la plateforme (©Carventura)
De façon générale, la région Île-de-France est la 1ère de France en termes de ventes sur la plateforme (©Carventura)

Pour mémoire, après le premier confinement Carventura a constaté la hausse d’intérêt des franciliens pour la voiture d’occasion. Ils étaient 20 000 par semaine à se rendre sur la plateforme, soit trois fois plus qu’avant la Covid-19. Carventura a ainsi vu une hausse de 206,64% d’utilisateurs franciliens en plus à la recherche d’un VO ou en d’un acheteur. Avec ce second confinement, cette tendance se confirme et poursuit sa progression. Entre le 30 octobre et le 11 novembre, carventura.com a enregistré près de 46 000 franciliens sur sa plateforme. Dans ce même intervalle, ils ont été plus nombreux à estimer le prix de leurs véhicules : environ 700 estimations par semaine, soit 10% de plus par rapport à la période précèdent le second confinement.

La livraison à domicile de plus en plus plébiscitée

Les voitures d’occasion les plus vendues en Île-de-France sont pour 27% des citadines et 27% des SUV. Les compactes closent le top 3 des ventes (20%), suivies par les monospaces (14%) et les berlines (9%). En ce qui concerne les données démographiques, la plateforme constate une moyenne d’âge plus élevée. Ainsi, les 55-64 ans sont de plus en plus nombreux sur carventura.com dans le but de changer de véhicule, avec une augmentation du trafic de 18% par rapport à la période post-confinement (15-29 octobre). Au contraire, les 25-34 ans, ne représentent plus que 29% des acheteurs potentiels sur la plateforme. Mais ils sont plus nombreux à faire estimer leur véhicule (+14%).

Enfin, Carventura a constaté que le service de la livraison à domicile est plébiscité depuis le début de la crise sanitaire. Alors que la livraison ne représentait que 2 à 4% des ventes, elle est de 22% aujourd’hui.

Mots clefs associés à cet article : Étude, Véhicules d’occasion

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Renault et RCI Bank and Services entrent au capital d’Heycar
    Renault et RCI Bank and Services entrent au capital d’Heycar
  • F2G s’attaque à la garantie VO
    F2G s’attaque à la garantie VO
  • [Publi-Rédactionnel] AUTO1.com : la plateforme VO à portée de tous les professionnels
    [Publi-Rédactionnel] AUTO1.com : la plateforme VO à portée de tous les professionnels
  • Chekoto fait évoluer son offre de vérification de VO
    Chekoto fait évoluer son offre de vérification de VO
  • Aramis Group relève ses objectifs pour l’exercice 2021
    Aramis Group relève ses objectifs pour l’exercice 2021
  • Le marché VO toujours en baisse
    Le marché VO toujours en baisse
  • Carventura revendra les véhicules collaborateurs de Stellantis
    Carventura revendra les véhicules collaborateurs de Stellantis
  • [Vidéo] Entretien avec Gilles Aubry, Nova MS
    [Vidéo] Entretien avec Gilles Aubry, Nova MS
  • Stellantis Owned Retail se lance dans l’e-commerce VO
    Stellantis Owned Retail se lance dans l’e-commerce VO
  • VO : le diesel toujours majoritaire sur un marché en pleine forme
    VO : le diesel toujours majoritaire sur un marché en pleine forme
  • JeVérifie.com se développe et noue des partenariats
    JeVérifie.com se développe et noue des partenariats
  • AutoScout24 sécurise les ventes de VO avec Trustoo
    AutoScout24 sécurise les ventes de VO avec Trustoo
  • Booster son business avec les activités de remarketing et de reprise VO en ligne
    Booster son business avec les activités de remarketing et de reprise VO en ligne
  • Aramis mène à bien son entrée en Bourse
    Aramis mène à bien son entrée en Bourse
  • Enchères VO : une offre multicanal
    Enchères VO : une offre multicanal

Newsletter
Recherche