Alternance : les aides sont prolongées jusqu’à la fin mars

Publié le par .

Comme l’avait annoncé en début d’année Elisabeth Borne, ministre du Travail, les aides en faveur de l’alternance pour tout contrat d’apprentissage ou de professionnalisation sont prolongées jusqu’au 31 mars prochain.

Après le 31 mars 2021, d’autres mesures dont la nature et l'ampleur ne sont pas encore bien définies pourraient être appliquées. (© Avancia)
Après le 31 mars 2021, d’autres mesures dont la nature et l'ampleur ne sont pas encore bien définies pourraient être appliquées. (© Avancia)

Deux nouveaux décrets publiés au Journal officiel du 27 février dernier viennent traduire officiellement l’annonce de la ministre du Travail. Ils actent ainsi le prolongement, dans les mêmes conditions, des aides exceptionnelles en faveur de l’alternance. Sont concernés uniquement les nouveaux contrats d’apprentissage ou de professionnalisation conclus avec des jeunes de moins de 30 ans entre le 1er et le 31 mars 2021. Les montants de ces aides restent inchangés : 5 000 ou 8 000 euros maximum en fonction de l’âge de l’alternant au moment de la signature du contrat.

Concernant les contrats d’apprentissage, l’aide est attribuée :
- pour les entreprises de moins de 250 salariés en vue de la préparation d’un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle équivalant au moins au niveau 5 (bac+2) et plus au niveau 7 (master) du cadre national des certifications professionnelles.
- pour les entreprises d’au moins 250 salariés, en vue de la préparation d’un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle équivalant au plus au niveau 7 (master) du cadre national des certifications professionnelles.

La Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) a confirmé qu’une entreprise était susceptible de bénéficier de l’une de ces aides pour tout contrat d’alternance conclu avec un jeune de moins de 30 ans au plus tard le 31 mars 2021, même si la prise de poste effective du jeune est postérieure, sans qu’il n’y ait de délai maximum à respecter entre la date de conclusion du contrat et sa date d’entrée.

Mots clefs associés à cet article : Formation

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • FFED homologue un sixième boitier de conversion au E85
    FFED homologue un sixième boitier de conversion au E85
  • Club Identicar promeut le gravage contre le vol
    Club Identicar promeut le gravage contre le vol
  • Le bonus augmente dès maintenant pour les VUL électriques
    Le bonus augmente dès maintenant pour les VUL électriques
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 19 au 23 juillet 2021
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 19 au 23 juillet 2021
  • Le marché français des véhicules de collection pèse 4 milliards d’euros
    Le marché français des véhicules de collection pèse 4 milliards d’euros
  • Natixis encourage la bonne préparation des véhicules avant la route
    Natixis encourage la bonne préparation des véhicules avant la route
  • La branche des services renforce son accompagnement des jeunes
    La branche des services renforce son accompagnement des jeunes
  • 8ème batch du Moove Lab, c’est parti !
    8ème batch du Moove Lab, c’est parti !
  • [Vidéo] Entretien avec Thibault Sarrazin, Kitts
    [Vidéo] Entretien avec Thibault Sarrazin, Kitts
  • Loi Climat et ZFE : le calendrier officiel
    Loi Climat et ZFE : le calendrier officiel
  • Pneus hiver : un nouveau panneau pour signaler leur monte obligatoire
    Pneus hiver : un nouveau panneau pour signaler leur monte obligatoire
  • Garages : une activité toujours en dessous de 2019 sur le premier semestre
    Garages : une activité toujours en dessous de 2019 sur le premier semestre
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 12 au 16 juillet 2021
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 12 au 16 juillet 2021
  • Le CNPA reste la première force syndicale de la branche des services de l’automobile
    Le CNPA reste la première force syndicale de la branche des services de l’automobile
  • Fin du thermique dès 2035 : entre craintes, critiques et enthousiasme
    Fin du thermique dès 2035 : entre craintes, critiques et enthousiasme

Newsletter
Recherche