Les auto-écoles manifestent contre « l’ubérisation » de l’Éducation routière

Publié le par .

Le CNPA et l’UNIDEC appellent les enseignants de la conduite à manifester aujourd’hui dans cinq villes : Lyon, Marseille, Nantes, Paris et Toulouse. Ils s’élèvent contre la digitalisation de leur profession.

Les enseignants de la conduite vont battre le pavé aujourd'hui à Lyon, Marseille, Nantes, Paris et Toulouse.
Les enseignants de la conduite vont battre le pavé aujourd'hui à Lyon, Marseille, Nantes, Paris et Toulouse.

Le CNPA se joint à l’Union intersyndicale des enseignants de la conduite (UNIDEC) pour dénoncer la dématérialisation de certaines procédures administratives. Lancé en 2015, le plan Préfectures nouvelle génération a pour vocation de simplifier certaines procédures. Mais cette volonté de simplification cacherait, selon les syndicats, une volonté d’ubérisation de l’éducation routière.

En effet, le CNPA pense que ces réformes favoriseraient l’apprentissage de la route par des plates-formes de mise en relation de particuliers, ou de jeunes avec des indépendants. Ainsi, de nouveaux acteurs en ligne chercheraient à proposer des offres moins chères au détriment des écoles de conduite agréées.

Peser sur l’élection présidentielle

Les acteurs de l’Éducation routière agréée souhaitent faire entre leur voix. « Aucune ubérisation n’est possible car aucun coût inutile ne peut être compressé. Le local, l’équipe pédagogique, les véhicules, le suivi du programme, les cours théoriques font partie des moyens minimum à une éducation routière de qualité », explique-t-on au CNPA. Ils craignent même la disparition, à terme, des écoles de conduite.

Quelques jours avant la présidentielle, les acteurs espèrent faire peser leur revendication sur les candidats. D’ailleurs le CNPA avait déjà interpellé les cinq principaux candidats à la présidentielle à travers dix questions quant à l’avenir de la filière automobile. L’ubérisation de l’apprentissage de la conduite et ses conséquences avaient déjà été évoquées.

Mots clefs associés à cet article : Formation, Règlementation, Service

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
    PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
  • EBP MéCa passe du DMS au BMS
    EBP MéCa passe du DMS au BMS
  • La FFC représente les 150 membres de la FFA
    La FFC représente les 150 membres de la FFA
  • L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
    L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
  • La France compte 32 455 ateliers
    La France compte 32 455 ateliers
  • Grand débat national : les doléances du CNPA
    Grand débat national : les doléances du CNPA
  • Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
    Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
  • Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
    Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
  • Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
    Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
  • Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
    Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
  • Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
    Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
  • Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
    Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
  • IRP Auto Solidarité-Prévention : un bilan 2018 positif
    IRP Auto Solidarité-Prévention : un bilan 2018 positif
  • Turbo’s Hoet fournit l’assistance
    Turbo’s Hoet fournit l’assistance

Newsletter
Recherche