Les cadres de Renault Trucks réduisent leurs salaires

Publié le par .

Selon une information donnée par les syndicats, non officialisée par le constructeur, les cadres de chez Renault Trucks, en chômage partiel, ont accepté de réduire leur rémunération pour permettre aux salariés non cadres, notamment les ouvriers, eux aussi mis au chômage, d’être payés davantage.

Les cadres de chez Renault Trucks, en chômage partiel, ont accepté de réduire leur rémunération pour permettre aux salariés non cadre, notamment les ouvriers, eux aussi mis au chômage, d’être payés davantage.
Les cadres de chez Renault Trucks, en chômage partiel, ont accepté de réduire leur rémunération pour permettre aux salariés non cadre, notamment les ouvriers, eux aussi mis au chômage, d’être payés davantage.

À la suite d’un accord de solidarité passé avec tous les syndicats et la direction mardi 14 avril, les cadres de chez Renault Trucks ont accepté d’abaisser leurs indemnités de chômage partiel, payées à 100 % grâce à un accord de branche, pour que les salariés non cadres, mis en chômage après la fermeture des sites industriels, puissent toucher davantage que les 84 % de base prévus par le dispositif.

Les cadres passent ainsi de 100 % à 92 % de leur salaire net. Les 6 % de différence s’ajoutant aux 84 % des ouvriers, ce qui équilibre les taux.

Mi-mars, Renault Trucks avait annoncé la fermeture « jusqu’à nouvel ordre » de ses quatre sites industriels français de Vénissieux, Bourg-en-Bresse, Blainville-sur-Orne et Limoges, qui emploient 4 500 salariés. Hors intérimaires et consultants, Renault Trucks compte 7 500 salariés, dont la grande majorité se trouve au chômage partiel.

Lors d’une conférence de presse le 10 mars, Bruno Blin, président de Renault Trucks, anticipait une baisse de 15 % des ventes de camions cette année.

Dans la même rubrique :

  • Iveco et Engie offrent un an de gaz naturel
    Iveco et Engie offrent un an de gaz naturel
  • Renault Trucks et Oleo100 : une transition énergétique « 100 % française »
    Renault Trucks et Oleo100 : une transition énergétique « 100 % française »
  • Renault Trucks propose de
    Renault Trucks propose de "partir sans payer" son V.O.
  • Iveco livre cinq Stralis NP à Kiloutou
    Iveco livre cinq Stralis NP à Kiloutou
  • Volta Trucks dévoile un peu plus son « Volta Zero »
    Volta Trucks dévoile un peu plus son « Volta Zero »
  • DAF Trucks lance le programme « Ready To Go »
    DAF Trucks lance le programme « Ready To Go »
  • Nouveau DAF Used Truck à Prague
    Nouveau DAF Used Truck à Prague
  • Tout savoir sur le régulateur de vitesse prédictif de Mercedes-Benz Trucks
    Tout savoir sur le régulateur de vitesse prédictif de Mercedes-Benz Trucks
  • Delanchy intègre un D Z.E. de Renault Trucks à sa flotte
    Delanchy intègre un D Z.E. de Renault Trucks à sa flotte
  • Le réseau DAF gagne trois garages
    Le réseau DAF gagne trois garages
  • Volta Trucks lance son site web avant de dévoiler le « Volta Zero ».
    Volta Trucks lance son site web avant de dévoiler le « Volta Zero ».
  • Le marché du VI en recul de près de 40 % sur le premier semestre
    Le marché du VI en recul de près de 40 % sur le premier semestre
  • Hyundai introduit le premier poids lourd hydrogène en Europe
    Hyundai introduit le premier poids lourd hydrogène en Europe
  • Renault Trucks accompagne les conducteurs en musique
    Renault Trucks accompagne les conducteurs en musique
  • Renault Trucks construit son réseau de recyclage et de réutilisation de pièces avec Indra
    Renault Trucks construit son réseau de recyclage et de réutilisation de pièces avec Indra

Newsletter
Recherche