Les défaillances d’entreprise en baisse sur le troisième trimestre

Publié le par .

Les données communiquées par Altares montrent une baisse des défaillances d’entreprise au troisième trimestre. Le commerce et réparation des véhicules n’échappent pas à l’embellie.

Les données communiquées par Altares montrent une baisse des défaillances d’entreprise au troisième trimestre.
Les données communiquées par Altares montrent une baisse des défaillances d’entreprise au troisième trimestre.

Altares, spécialiste de la data d’entreprises, vient de publier son baromètre sur les défaillances des entreprises au troisième trimestre 2019 en France. On y apprend que le nombre des défaillances recule fortement et retrouve son niveau d’avant-crise (10 300 cas).

Ainsi, 10 501 procédures sont enregistrées (– 9,2 % par rapport au T3 2018). Reste que la sinistralité des PME de plus de 50 salariés est en forte hausse (+ 30 %). Les trois quarts des jugements concernent des micro-entreprises de moins de trois salariés. Entre les très petites structures et les grandes PME, la situation est globalement stable pour les entreprises de 20 à 46 salariés (196 défaillances contre 202) et franchement bonne pour celles de 3 à 19 salariés (2 392 ; – 14 %).

Si le commerce automobile reste sous pression (+ 2 %), le poste entretien et réparation évolue très favorablement (– 19 %). Dans le commerce/réparation de véhicules pris au global, 398 entreprises ont connu des difficultés, soit une baisse de 8,9 % sur le troisième trimestre (par rapport au T3 2018). Environ 69 % d’entre elles ont été liquidées.

Dans le transport routier de marchandises, le nombre de défaillances d’entreprise recule rapidement dans le fret de proximité (– 25 %), mais augmente sensiblement dans le fret interurbain (+ 8 %), qui signe l’été le plus sinistré (90 cas) depuis dix ans.

Parmi les 30 entreprises défaillantes de plus de 20 millions d’euros, ou dont l’effectif est supérieur à 200 salariés, le bilan d’Altares fait ressortir le distributeur Laurent Père & Fils, qui emploie 155 personnes pour un chiffres d’affaires de 40,5 millions d’euros. Le groupe familial a été mis en redressement judiciaire.

Mots clefs associés à cet article : Étude

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Aliapur maintient ses appels d’offres pour 2021-2024
    Aliapur maintient ses appels d’offres pour 2021-2024
  • La FNA au secours du secteur « dépannage-remorquage »
    La FNA au secours du secteur « dépannage-remorquage »
  • Daf Conseil propose de se former en ligne
    Daf Conseil propose de se former en ligne
  • Le marché VO chute de 35,2 % en mars
    Le marché VO chute de 35,2 % en mars
  • Les activités de dépannage-remorquage autorisées
    Les activités de dépannage-remorquage autorisées
  •  En savoir plus sur le Fonds de solidarité à destination des TPE
    En savoir plus sur le Fonds de solidarité à destination des TPE
  • La FNA lance son annuaire des pros en activité
    La FNA lance son annuaire des pros en activité
  • Covid-19 : le Mondial de l’auto et de la moto annulé
    Covid-19 : le Mondial de l’auto et de la moto annulé
  • Covid-19 : le Gouvernement laisse un délai dans la gestion des contentieux Urssaf
    Covid-19 : le Gouvernement laisse un délai dans la gestion des contentieux Urssaf
  • Covid-19 - Le Gouvernement renforce le dispositif d’information des entreprises
    Covid-19 - Le Gouvernement renforce le dispositif d’information des entreprises
  • Covid-19 : Franchise Expo reporté en octobre
    Covid-19 : Franchise Expo reporté en octobre
  • Covid-19 : la Vroom Team lance Help Angels
    Covid-19 : la Vroom Team lance Help Angels
  • Covid-19 : le CNPA crée l’application Roulons Zen
    Covid-19 : le CNPA crée l’application Roulons Zen
  • Covid-19 : urgence sanitaire et congés payés
    Covid-19 : urgence sanitaire et congés payés
  • Covid-19 : Daf Conseil donne un accès gratuit à sa hot line
    Covid-19 : Daf Conseil donne un accès gratuit à sa hot line

Newsletter
Recherche