Les propositions du SPP au personnel de Bridgestone-Béthune

Publié le par .

Le Syndicat des professionnels du pneu annonce travailler avec le service des ressources humaines de Bridgestone pour former et embaucher des candidats.

L’organisation professionnelle SPP propose des solutions au personnel de Bridgestone. (© SPP)
L’organisation professionnelle SPP propose des solutions au personnel de Bridgestone. (© SPP)

Dès l’annonce des difficultés qui touchent l’usine de Béthune,, le Syndicat des professionnels du pneu (SPP) a pris contact avec la direction générale de Bridgestone afin de travailler sur une mise en relation rapide entre des candidats potentiels et les entreprises de distribution en demande. La direction générale de Bridgestone a immédiatement accepté et établi une passerelle avec le SPP afin d’examiner toutes les pistes possibles et mettre en œuvre des solutions adaptées pour le recrutement et la formation des candidats.

Malgré la crise actuelle, le syndicat professionnel rappelle qu’au sein de la filière pneumatique des solutions de reclassement existent. Les distributeurs de pneumatiques ont d’ailleurs des difficultés dans le recrutement. Ainsi, mille postes sont à pourvoir dans différents réseaux sur l’ensemble du territoire, et des offres d’emploi sont régulièrement déposées sur le site jobs-pneu.com.

De nouvelles sessions ouvertes prochainement

Le syndicat met en place dans plusieurs régions de France des sessions de formation des nouveaux salariés, en partenariat avec plusieurs établissements habilités par l’Opco de la branche des services de l’automobile. Les formations certifiantes sont d’ores et déjà déployées dans trois établissements de type CFA (La Motte-Servolex, Thionville et Saint-Jean-de-la-Ruelle) par le biais du dispositif Poec (préparation opérationnelle à l’emploi collective) proposé par pôle emploi.

En fonction des besoins, de nouvelles sessions pourront être ouvertes dans d’autres régions, notamment dans les Hauts-de-France pour les candidats moins mobiles. Dominique Stempfel, président du Syndicat des professionnels du pneu, conclut : « Il me paraît important de rappeler en cette période de grande difficulté économique privant d’emploi de nombreuses personnes que des postes sont disponibles dans la France entière. Le SPP a mis en place une organisation qui permet d’assurer une solide formation. C’est l’occasion pour des candidates ou candidats d’apprendre un nouveau métier et d’entamer une nouvelle carrière dans une filière qui offre de bonnes perspectives d’avenir. »

Mots clefs associés à cet article : Pneumatique, Syndicat des professionnels du pneu, Formation

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Garage Expo : AAG réussit le pari d’un Salon 100 % digital
    Garage Expo : AAG réussit le pari d’un Salon 100 % digital
  • Le CNPA prône une approche pragmatique de la crise
    Le CNPA prône une approche pragmatique de la crise
  • L’entretien d’un VE coûterait 50 % moins cher que celui d’un véhicule thermique
    L’entretien d’un VE coûterait 50 % moins cher que celui d’un véhicule thermique
  • Le Salon Équip Auto se tiendra du 18 au 22 octobre 2022
    Le Salon Équip Auto se tiendra du 18 au 22 octobre 2022
  • Castrol lance un programme de garantie moteur gratuit
    Castrol lance un programme de garantie moteur gratuit
  • Le GPL bénéficie de la prime à la conversion réévaluée
    Le GPL bénéficie de la prime à la conversion réévaluée
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine 36
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine 36
  • [animation] Les Grands Prix de l’innovation d’Automechanika 2018
    [animation] Les Grands Prix de l’innovation d’Automechanika 2018
  • Bruxelles annonce les seuils de CO2 en vigueur en 2020
    Bruxelles annonce les seuils de CO2 en vigueur en 2020
  • Les routes françaises mettent à rude épreuve les mécaniques
    Les routes françaises mettent à rude épreuve les mécaniques
  • Comment les Français fréquentent-il les garages ?
    Comment les Français fréquentent-il les garages ?
  • La Dacia Sandero conserve son titre de véhicule le plus économique à l’usage
    La Dacia Sandero conserve son titre de véhicule le plus économique à l’usage
  • Edito : Savoir-faire commercial spontané
    Edito : Savoir-faire commercial spontané
  • Les MRA anglais futures victimes du Brexit ?
    Les MRA anglais futures victimes du Brexit ?
  • Le CNPA salue l’élection d’Emmanuel Macron
    Le CNPA salue l’élection d’Emmanuel Macron

Newsletter
Recherche