Les rongeurs à l’attaque des automobiles

Publié le par .

Les attaques de rongeurs sur les véhicules semblent de plus en plus importantes. Si les experts ne sont pas d’accord (ou ne se sont pas encore réunis ?) pour déterminer les causes de ce regain d’intérêt des rongeurs et autres mustélidés, les fournisseurs eux multiplient les propositions pour lutter contre ce fléau.

Selon les fabricants de solutions répulsives, les véhicules attaqués par les rongeurs sont souvent récents.
Selon les fabricants de solutions répulsives, les véhicules attaqués par les rongeurs sont souvent récents.

Câbles, Durit, gaines, flexibles et autres pièces dérivées du caoutchouc naturel des véhicules attirent de plus en plus les rongeurs et autres mustélidés (fouines ou martres notamment). Du moins c’est ce qu’affirment les fournisseurs de solutions et nos confrères de 60 millions de consommateurs, qui y consacrent une enquête dans leur numéro du mois de janvier. Selon les témoignages recueillis, les automobilistes se plaignent davantage d’attaques sans que les constructeurs apportent de réponse franche et claire quant aux causes de la recrudescence d’intérêt des rongeurs.

D’aucuns considèrent que c’est simplement la recherche d’un nouveau territoire qui pousse les animaux à se réfugier dans les habitacles. D’autres, quant à eux, estiment que ce sont les nouveaux matériaux privilégiés pour la fabrication des véhicules récents qui sont à l’origine de la multiplication des assauts de ces animaux. Les matières de plus en plus naturelles les allécheraient.

Des solutions à moyen et long termes

Toujours est-il que ce constat profite aux fabricants de solutions proposant d’anticiper la panne dû à d’éventuels grignotages de garnitures de câble. C’est le cas de Bardhal, qui lance une nouvelle solution anti-rongeurs. Il s’agit d’un aérosol répulsif qui se veut actif pendant trois mois et qui protège les mécaniques, à condition de pulvériser la formule de manière hebdomadaire sur les pièces caoutchoutées ou en matière synthétique. Le spécialiste allemand Stop&Go, de son côté, propose entre autres systèmes un appareil à haute tension avec ultrasons à pile. Le fabricant met en avant ses technologies écologiques et respectueuses des animaux.

Ces deux solutions ne requièrent pas le même investissement financier mais permettent d’éviter des coûts de réparation plus importants.

Mots clefs associés à cet article : Bardahl, Service, Stop&Go

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Bardahl chouchoute le moteur avec Super Éthanol E85
    Bardahl chouchoute le moteur avec Super Éthanol E85
  • Charles CIP soigne sa gamme hygiène
    Charles CIP soigne sa gamme hygiène
  • Castrol chasse les boues moteur
    Castrol chasse les boues moteur
  • Colad soigne l’hygiène des surfaces
    Colad soigne l’hygiène des surfaces
  • Ferodo lance un liquide de frein pour V.E.
    Ferodo lance un liquide de frein pour V.E.
  • Valeo ClimSpray certifié virucide
    Valeo ClimSpray certifié virucide
  • WD-40 adopte le format industriel
    WD-40 adopte le format industriel
  • Protech s’attaque au Covid-19
    Protech s’attaque au Covid-19
  • Tunap lance sa formule désinfectante de surface
    Tunap lance sa formule désinfectante de surface
  • Colad s’équipe pour les gros volumes de peinture
    Colad s’équipe pour les gros volumes de peinture
  • Astikoto lance un puissant désinfectant
    Astikoto lance un puissant désinfectant
  • Bardahl soigne les anciennes
    Bardahl soigne les anciennes
  • Soditen s’engage avec le Métal 5 « Curatif Multi-Actions Diesel »
    Soditen s’engage avec le Métal 5 « Curatif Multi-Actions Diesel »
  • Nouveaux additifs pour carburant chez Würth
    Nouveaux additifs pour carburant chez Würth
  • Scholl Concepts lance un polish « agressif »
    Scholl Concepts lance un polish « agressif »

Newsletter
Recherche