Les ventes de Michelin plongent de 15 % en Europe

Publié le par .

Sur le premier trimestre, Michelin accuse un recul de 15 % du volume de ventes de pneumatiques pour VL et VUL avec une baisse de près de 7 % de son CA monde sur cette famille de produits.

Sur le premier trimestre, Michelin accuse un recul de 15 % du volume de ventes de pneumatiques pour VL et VUL avec une baisse de près de 7 % de son CA monde sur cette famille de produits.
Sur le premier trimestre, Michelin accuse un recul de 15 % du volume de ventes de pneumatiques pour VL et VUL avec une baisse de près de 7 % de son CA monde sur cette famille de produits.

Pour le premier trimestre 2020, Michelin annonce une chute de 15 % de ses volumes de ventes mondiales de pneumatiques pour VL et VUL.

Pour ce qui est de la première monte, en Europe, le marché est en baisse de 15 % sur le premier trimestre du fait de l’arrêt des usines des constructeurs ayant entrainé une forte chute de la demande de pneumatiques en mars (- 37 %).

Sur le marché de la rechange, en Europe, le marché recule de 11 % à la fin du premier trimestre, affecté par la crise du COVID-19, avec une accélération de la baisse sur le mois de mars (- 21 %). Avec des mesures de confinement plus strictes et prises plus tôt, les pays d’Europe du Sud (France, Italie, Espagne) ont été plus durement affectés en mars (- 35 %), alors que les marchés d’Europe du Nord (Allemagne, Grande-Bretagne, Pays Nordiques) affichent un recul moindre (- 16 %).

Pour le premier trimestre 2020, les ventes de pneus « automobiles » mondiales de Michelin s’élèvent à 2 597 millions €, en recul de 6,9 % par rapport à la même période en 2019.

Pour amortir les effets financiers « de la crise économique majeure qui s’annonce », l’industriel a mis en œuvre dès mi-mars un pilotage hebdomadaire de l’équilibre offre / demande pour maîtriser les stocks. Au programme : baisse des investissements de 500 millions €, réduction de 330 millions € du dividende proposé au vote des actionnaires, gel du programme de rachat d’actions au-delà des engagements et réduction des coûts de structure.

Par ailleurs, le groupe rappelle que les outils de financement dont il dispose lui permettent de faire face aux aléas de cette crise. Des tests de résistance, avec des hypothèses de perte de volume sur l’exercice allant de -20 % à -35 %, ont montré que Michelin disposait de la liquidité suffisante sans tirer sur ses lignes de crédit confirmées de sécurité. Au 28 avril 2020, le Groupe disposait de de trésorerie et équivalents de trésorerie de 2,3 milliards € et de lignes de crédit confirmées non tirées de 1,5 milliard €. De quoi voir venir…

Mots clefs associés à cet article : Michelin, Pneumatique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • ZF Aftermarket élargit sa gamme d’amortisseurs à pilotage électronique
    ZF Aftermarket élargit sa gamme d’amortisseurs à pilotage électronique
  • Suite du feuilleton de l’usine de pneus Bridgestone à Béthune
    Suite du feuilleton de l’usine de pneus Bridgestone à Béthune
  • Pour Bosch, moteur thermique et préservation de l’environnement restent compatibles
    Pour Bosch, moteur thermique et préservation de l’environnement restent compatibles
  • Bardahl se rapproche de Biomotors
    Bardahl se rapproche de Biomotors
  • CTEK confirme la croissance des ventes de chargeurs de batteries
    CTEK confirme la croissance des ventes de chargeurs de batteries
  • Le décret relatif au port de pneus neige en hiver enfin publié au JO
    Le décret relatif au port de pneus neige en hiver enfin publié au JO
  • La Fiev gagne deux adhérents de poids
    La Fiev gagne deux adhérents de poids
  • Dominique Stempfel (SPP) rappelle les pouvoirs publics à leur devoir de cohérence
    Dominique Stempfel (SPP) rappelle les pouvoirs publics à leur devoir de cohérence
  • Corteco ouvre son catalogue « Étanchéité »
    Corteco ouvre son catalogue « Étanchéité »
  • Michelin distingué lors des Grands Prix de l’accélération digitale 2020
    Michelin distingué lors des Grands Prix de l’accélération digitale 2020
  • [Vidéo] Entretien avec Daniel Rochefort, Delphi Technologies
    [Vidéo] Entretien avec Daniel Rochefort, Delphi Technologies
  • [Vidéo] rencontre avec Noureddine Saidi, de BorgWarner
    [Vidéo] rencontre avec Noureddine Saidi, de BorgWarner
  • NGK monte en cadence sur la bougie à métaux précieux
    NGK monte en cadence sur la bougie à métaux précieux
  • TMD Friction lance GaraShield
    TMD Friction lance GaraShield
  • NTN-SNR accélère sur le service
    NTN-SNR accélère sur le service

Newsletter
Recherche