Les vols technologiques restent relativement importants en France

Publié le par .

Selon l’observatoire Coyote, la France reste un pays particulièrement exposé aux vols de véhicules, dont 85 % sont dérobés par piratage informatique.

La France concentre 20 % des vols de véhicules en Europe.
La France concentre 20 % des vols de véhicules en Europe.

À travers son observatoire, Coyote, fournisseur de solutions antivol, vient de communiquer quelques données statistiques sur les vols de véhicules et de deux-roues en France. Avec 142 000 cas recensés en 2018, il s’opère dans l’Hexagone un vol toutes les trois minutes. Le chiffre reste élevé et représente 20 % des faits en Europe.

Selon les observations de Coyote, toutes les marques sont touchées par le phénomène, que ce soit pour de la revente en l’état ou pour les pièces détachées. La moitié du top 20 des véhicules volés concerne des marques généralistes. L’Île-de-France concentre 50 % des vols de voitures et 91 % des vols de deux-roues. Arrivent ensuite la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et le Nord-Pas-de-Calais. Les faits se produisent en majorité la nuit, et 30 % d’entre eux ont lieu entre 8 h 00 et 10 h 00 du matin. À noter qu’il n’y a pas de saisonnalité : les vols sont constatés tout au long de l’année et tous les jours de la semaine, mais les déclarations sont plus fréquentes le lundi (retours de week-end).

Piratage informatique

Les vols de voiture s’opèrent à 85 % par « mouse jacking », c’est-à-dire par un déverrouillage et un démarrage technologiques des véhicules (sorte de piratage informatique). « Un vol électronique sur dix se produit dans l’enceinte du domicile des clients. Grâce à des amplificateurs de signaux, les voleurs peuvent ouvrir et démarrer le véhicule à distance, en reproduisant le signal de la clé », explique Coyote. Pour ce qui est des deux-roues, l’enlèvement pur et simple reste la seule méthode. En deux ans, le nombre de vols a crû de 12,5 % et ne cesse d’augmenter.

Après leur forfait, les voleurs cachent les véhicules dans un box, un container ou encore dans un parking souterrain. L’enfouissement connaît une forte progression, notamment pour les deux-roues, qui sont retrouvés plus d’une fois sur deux en sous-sol ; 17 % des véhicules sont cachés de la sorte et 55 % pour les deux-roues.

Mots clefs associés à cet article : Étude

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • CFEA : nominations et feuille de route
    CFEA : nominations et feuille de route
  • CNPA : une commission Europe pour représenter les services de la filière
    CNPA : une commission Europe pour représenter les services de la filière
  • Opteven lance sa nouvelle marque Garantie M
    Opteven lance sa nouvelle marque Garantie M
  • Une évolution laborieuse des points de recharge
    Une évolution laborieuse des points de recharge
  • Hausse de 20 % des points de recharge pour véhicules électriques
    Hausse de 20 % des points de recharge pour véhicules électriques
  • Direct Garantie : l’offre online de Cirano
    Direct Garantie : l’offre online de Cirano
  • La FFC reçue à l’Assemblée nationale
    La FFC reçue à l’Assemblée nationale
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier de septembre 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier de septembre 2019
  • Infopro Digital lance GTA Pro, le DMS attendu
    Infopro Digital lance GTA Pro, le DMS attendu
  • Infopro Digital Automotive présent à Equip Auto
    Infopro Digital Automotive présent à Equip Auto
  • Égalité hommes-femmes, Parts Holding Europe transparent
    Égalité hommes-femmes, Parts Holding Europe transparent
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine 37
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine 37
  • Autogriff : l’accélérateur d’expertise
    Autogriff : l’accélérateur d’expertise
  • Grands Prix de l’innovation Equip Auto : 142 dossiers, dont 7 en Or
    Grands Prix de l’innovation Equip Auto : 142 dossiers, dont 7 en Or
  • Véhicules électriques : des coûts de plus en plus compétitifs en Europe
    Véhicules électriques : des coûts de plus en plus compétitifs en Europe

Newsletter
Recherche