MAN présente le TGS de sa nouvelle gamme construction

Publié le par .

Constructeur reconnu sur le segment de la construction et des véhicules « chantiers », MAN affiche une fois encore son expertise sur ce segment spécifique à l’occasion du lancement du nouveau TGS. Un modèle décliné dans plusieurs variantes attendues et qui font la richesse de l’offre de la marque.

Le MAN TGS est tout particulièrement destiné à l’usage de type chantier. Un marché sur lequel le constructeur est historiquement bien implanté. (© MAN)
Le MAN TGS est tout particulièrement destiné à l’usage de type chantier. Un marché sur lequel le constructeur est historiquement bien implanté. (© MAN)

Même si les usages de type chantier ne se limitent pas aux seuls modèles TGS du constructeur allemand, ces derniers sont tout particulièrement destinés à ce type d’usage. Les sites accidentés topographiquement et les usages sévères sont leurs terrains de prédilection. Pour cela MAN met l’accent sur une mécanique performante avec des spécificités qui s’avèrent indispensables sitôt que le véhicule s’aventure sur un relief prononcé au sol instable et ou l’aptitude au franchissement n’est pas un vain mot et doit faire la différence.

Le MAN TGS peut accueillir le moteur MAN D15 (6 cylindres, 9 litres) qui, avec son poids réduit, offre une charge utile maximale (230 kg de charge utile en plus par rapport à la génération précédente), ou le MAN D26 avec un rapport de charge utile exceptionnel et une gestion optimisée grâce à un système d’injection par rampe commune amélioré.

En termes de transmission, la technologie MAN Hydrodrive qui est disponible sur le TGX l’est également sur le TGS nouvelle génération. Rappelons que ce dispositif de traction avant hydrostatique permet une traction accrue lors de passage sur des terrains temporairement difficiles. Il élargit le champ d’application des véhicules routiers par une traction ponctuelle augmentée, crabotable même durant le trajet et/ou en cas de patinage des roues arrière. Fonctionne aussi bien en marche avant qu’en marche arrière. Cette technologie rapporte un atout considérable en termes de poids par rapport à des véhicules comparables équipés d’une traction intégrale classique. La traction supplémentaire engendrée par le dispositif augmente la sécurité de conduite et étend le champ d’application du véhicule lorsque celui est confronté à une adhérence précaire.
Ce faisant, l’entraînement d’essieu hydrostatique pèse jusqu’à 750 kg de moins que sur un véhicule comparable avec traction intégrale classique, augmentant ainsi la charge utile et ayant aussi un impact positif sur la consommation.

Au chapitre de son utilisation, la traction AV hydrostatique peut être activée sur un véhicule chargé, même durant le trajet, dans des situations requérant une traction augmentée temporaire. Elle se coupe automatiquement à partir d’une vitesse d’env. 28 km/h. Si la vitesse descend en dessous de 23 km/h, elle se remet en marche automatiquement. Avec un couple allant jusqu’à 14 500 Nm, la transmission supplémentaire améliore sensiblement la stabilité directionnelle.

En descente, lorsque le frein continu est enclenché, le dispositif agit également sur l’essieu avant, stabilisant ainsi le véhicule. Plus de sécurité pour le conducteur et moins d’usure des freins pour le véhicule sont des caractéristiques appréciables. Et associé à MAN PriTarder, un frein auxiliaire sans usure qui agit directement sur le moteur, l’HydroDrive dispose toujours des forces de freinage maximales.

JPEG - 258.4 ko
La technologie MAN Hydrodrive permettant l’entrainement hydrostatique temporaire de l’essieu avant permet d’âccroitre considérablement la motricité du véhicule dans des situations d’adhérence difficiles (© MAN)

Mots clefs associés à cet article : MAN

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • DAF présente son offre de chargeurs pour VE
    DAF présente son offre de chargeurs pour VE
  • Mercedes-Benz Trucks propose le Sideguard Assist en post-équipement
    Mercedes-Benz Trucks propose le Sideguard Assist en post-équipement
  • Volvo Trucks présente VolvoSelected.com
    Volvo Trucks présente VolvoSelected.com
  • Cellcentric : Daimler et Volvo s’engagent en faveur des piles à combustible à base d’hydrogène
    Cellcentric : Daimler et Volvo s’engagent en faveur des piles à combustible à base d’hydrogène
  • Volvo Trucks : Jérôme Flassayer nommé Directeur Electromobilité et Energies Alternatives
    Volvo Trucks : Jérôme Flassayer nommé Directeur Electromobilité et Energies Alternatives
  • DAF lance un challenge du meilleur conducteur
    DAF lance un challenge du meilleur conducteur
  • Daimler Truck se réorganise
    Daimler Truck se réorganise
  • T-Way : nouveau camion de l’extrême signé Iveco
    T-Way : nouveau camion de l’extrême signé Iveco
  • MAN France s’implante en Charente avec un 109eme centre
    MAN France s’implante en Charente avec un 109eme centre
  • Scania France lance l’opération « Avenir » et recrute sur TikTok
    Scania France lance l’opération « Avenir » et recrute sur TikTok
  • Renault Trucks étend son entretien prédictif à ses V.O.
    Renault Trucks étend son entretien prédictif à ses V.O.
  • Toyota accélère encore sur les camions à hydrogène
    Toyota accélère encore sur les camions à hydrogène
  • Renault Trucks étoffe les T, T High, C et K
    Renault Trucks étoffe les T, T High, C et K
  • Volvo Trucks commercialisera ses modèles électriques en 2022
    Volvo Trucks commercialisera ses modèles électriques en 2022
  • Mercedes-Benz Trucks lance son nouveau label VO
    Mercedes-Benz Trucks lance son nouveau label VO

Newsletter
Recherche