Marché VO : hausse record de 9,3 % au mois de juillet

Publié le par .

Le mois dernier, il s’est vendu pas moins de 565 205 voitures d’occasion selon le baromètre d’AutoScout24. Cela représente une hausse de 9,3 % par rapport à juillet 2018.

 Les nouvelles conditions d’attribution de la prime à la conversion sont entrées en vigueur le 1er août.
Les nouvelles conditions d’attribution de la prime à la conversion sont entrées en vigueur le 1er août.

565 205 VO ont été immatriculés en juillet dernier. Cette forte hausse de 9,3 % est liée à la révision de la prime à la conversion annoncée par le gouvernement à la fin juillet.

Le baromètre d’AutoScout24 montre que le segment des occasions de 0 à 5 ans enregistre une nette augmentation et représente 42 % du marché. Le volume de ventes des véhicules les plus âgés, bien qu’en léger progrès, est en deçà de la moyenne (l’acheteur comprenant qu’il ne peut plus bénéficier de la prime à la conversion selon AutoScout24). Le segment des véhicules de 6-10 ans affiche la moins bonne croissance.

Notons que toutes les marques enregistrent de belles progressions au mois de juillet, notamment les allemandes, au-dessus de la moyenne du marché (+ 11,1 % pour Volkswagen, + 14,2 % pour BMW, + 9,5 % pour Audi et + 17 %pour Mercedes). Les marques françaises, en dessous de la moyenne, progressent néanmoins. Ainsi, Peugeot, Citroën et Renault enregistrent des hausses respectives de + 8,9 %, de + 7 % et de + 5,2 %.

Une prime à la conversion aux conditions d’attribution plus restreintes

Il devient plus difficile de trouver des véhicules qui répondent aux critères d’obtention de la prime. Les moteurs essence sont de plus en plus plébiscités, bien que les Français achètent encore majoritairement des diesel, dont une partie est désormais hors dispositif de la prime à la conversion.

« Les Français ont bien anticipé les changements des critères pour l’obtention de la prime à la conversion aussi bien pour les véhicules diesel qui désormais ne peuvent plus y prétendre, que pour les véhicules essence dont le niveau maximum d’émission de CO2 passe de 122 à 11 6g/km. Cette dernière restriction élimine une grande partie des véhicules familiaux qui ont fait le succès de la prime à la conversion », explique Vincent Hancart, directeur général d’AutoScout24 France.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules d’occasion, Marché, Étude

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Trustoo s’associe à LeLynx.fr
    Trustoo s’associe à LeLynx.fr
  • Pourquoi les constructeurs accélèrent sur le véhicule d’occasion
    Pourquoi les constructeurs accélèrent sur le véhicule d’occasion
  • Arval Autoselect capitalise sur la notoriété d’Arval
    Arval Autoselect capitalise sur la notoriété d’Arval
  • [Video] Weinmann Technologies mise sur le remarketing VO
    [Video] Weinmann Technologies mise sur le remarketing VO
  • Le nouveau profil de l’acheteur de véhicule d’occasion
    Le nouveau profil de l’acheteur de véhicule d’occasion
  • Record d’immatriculations des occasions en juin
    Record d’immatriculations des occasions en juin
  • Je vends votre auto noue un partenariat avec Et Hop ! Pare-brise
    Je vends votre auto noue un partenariat avec Et Hop ! Pare-brise
  • Carlab : faire la différence dans un marché ultra-concurrentiel
    Carlab : faire la différence dans un marché ultra-concurrentiel
  • Stampyt se lance dans la vidéo
    Stampyt se lance dans la vidéo
  • Arval France Autovalley devient Arval Autoselect
    Arval France Autovalley devient Arval Autoselect
  • Autosphère se lance dans la location de véhicules de collection
    Autosphère se lance dans la location de véhicules de collection
  • Le marché de l’occasion reprend des couleurs
    Le marché de l’occasion reprend des couleurs
  • Capcar répond au Covid-19 par l’innovation
    Capcar répond au Covid-19 par l’innovation
  • Stampyt lance le « détourage hybride »
    Stampyt lance le « détourage hybride »
  • Baisse de 77,3 % des ventes VO en avril
    Baisse de 77,3 % des ventes VO en avril

Newsletter
Recherche