Marché du véhicule industriel : la hausse se poursuit

Publié le par .

Les ventes de camions progressent encore en ce début d’année 2019. Reste néanmoins au secteur du transport à relever le défi de l’emploi et de la valorisation de sa place dans notre société.

Les ventes de camions progressent encore en ce début d’année 2019.
Les ventes de camions progressent encore en ce début d’année 2019.

Depuis 2015, les ventes de camions sont à la hausse, et les quatre premiers mois de 2019 suivent cette tendance positive. Après une année 2018 qui a vu le marché augmenter de près de 8 %, le volume d’immatriculations réalisées sur ce premier quadrimestre de l’année est nettement orienté à la hausse, avec une progression de près de 9 %. Le segment des porteurs augmente d’environ 8 % (8 629 unités), et celui des tracteurs de plus de 9 % (10 776 unités).

« L’activité économique meilleure qu’anticipée et l’accélération des renouvellements pour bénéficier de meilleures performances produit contribuent encore en ce début d’année à ces scores qui renouent avec ceux d’avant la crise de 2008, époque où se vendaient plus de 50 000 camions par an », commente la CSIAM.

Le marché des bus et cars marque un retour à la hausse du marché après une année 2018 en très léger recul. Au total, l’activité enregistre une hausse de plus de 6 % par rapport à l’an dernier à la même date. Le segment des bus augmente de 60 % (388 unités), mais celui des cars recule de 2,4 % (1 256 unités).

Si la relative bonne tenue de l’activité économique plaide pour une deuxième année favorable à un haut niveau de marché, les constructeurs anticipent cependant un possible tassement des commandes cette année.

Une pénurie de conducteurs problématique

Restera à régler le manque de conducteurs. Une pénurie qui commence à se ressentir sur l’activité du transport. Dans son ensemble, la filière avance le chiffre de 40 000 postes à pourvoir, toutes activités confondues.

Autres chantiers qui préoccupent la filière : l’accès aux données dans un univers toujours plus connecté et une politique environnementale moins dommageable au niveau de la création des zones à émissions réduites et de l’attribution des vignettes Crit’Air. Deux points actuellement discutés dans le cadre du projet de loi d’orientation des mobilités.

Par ailleurs, les constructeurs appellent la filière à se fédérer pour revaloriser le transport routier décrié par la société tant sur le plan de la pollution que celui de la sécurité. À l’heure où la logistique du dernier kilomètre se développe fortement, le défi est désormais de faire admettre que les camions d’aujourd’hui polluent peu et sont sûrs grâce aux aides à la conduite qui se multiplient à bord. Faut-il encore que les transporteurs investissent dans les bons produits. Pas si simple dans une économie tendue, où la sécurité et la maîtrise de la pollution ont du mal à se vendre.

Mots clefs associés à cet article : Marché, Poids lourd

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Grosse opération de croissance externe pour Kuehne+Nagel
    Grosse opération de croissance externe pour Kuehne+Nagel
  • Pourquoi Technal retient PTV Group pour optimiser ses tournées ?
    Pourquoi Technal retient PTV Group pour optimiser ses tournées ?
  • Les Transports Guidez renouvellent leur confiance à Paki Logistics
    Les Transports Guidez renouvellent leur confiance à Paki Logistics
  • Star Service passe le cap des 2 millions de doses de vaccins anti-Covid livrées
    Star Service passe le cap des 2 millions de doses de vaccins anti-Covid livrées
  • Daikin nomme Christophe Obino à la direction du « froid transporté »
    Daikin nomme Christophe Obino à la direction du « froid transporté »
  • 2ème Semaine nationale du Transport routier de marchandises
    2ème Semaine nationale du Transport routier de marchandises
  • Baromètre FNTR : les dirigeants n’ont toujours pas le moral
    Baromètre FNTR : les dirigeants n’ont toujours pas le moral
  • Le secteur du transport routier de marchandises s’insurge contre le projet de loi Climat et résilience
    Le secteur du transport routier de marchandises s’insurge contre le projet de loi Climat et résilience
  • Le groupe Delisle rachète les transports Antoine
    Le groupe Delisle rachète les transports Antoine
  • Kuehne+Nagel lance le KN EuroLink Scheduler
    Kuehne+Nagel lance le KN EuroLink Scheduler
  • Vion Food Group vise 8 % de réduction des émissions de CO<sub>2</sub>
    Vion Food Group vise 8 % de réduction des émissions de CO2
  • Le groupe Blondel digitalise ses activités avec Shippeo
    Le groupe Blondel digitalise ses activités avec Shippeo
  • Covid-19 : baromètre CNR, février 2021
    Covid-19 : baromètre CNR, février 2021
  • Travail dissimulé dans le transport routier, Djebbari réagit
    Travail dissimulé dans le transport routier, Djebbari réagit
  • Kuehne+Nagel en mode bas carbone
    Kuehne+Nagel en mode bas carbone

Newsletter
Recherche