Michelin Oncall, le nouveau service de dépannage du Bibendum

Publié le par .

Michelin veut aider les transporteurs à prévoir l’imprévu avec Michelin Oncall, son nouveau service d’assistance dépannage pneumatique. Simplicité, rapidité et rapport coût/efficacité sont les maîtres mots de cette prestation disponible dans toute l’Europe.

De portée mondiale, Michelin Oncall remporte déjà un succès en Amérique du Nord.
De portée mondiale, Michelin Oncall remporte déjà un succès en Amérique du Nord.

Alors que les transporteurs font face à dix incidents de pneus par an en moyenne (source : institut d’études GMV), Michelin entend répondre à leurs attentes avec le lancement de son nouveau service d’assistance dépannage Michelin Oncall.

Le principe ? En cas d’incident pneumatique, un transporteur peut désormais, avec un appel téléphonique ou sur Internet, déclencher une intervention d’assistance et obtenir une réponse immédiate sur l’heure d’intervention estimée (le délai d’intervention moyen sur l’ensemble du continent est de 2 h 28). Celui-ci peut ainsi informer son propre client et s’engager sur de nouveaux horaires de livraison.

Côté tarifs, Michelin promet plus de transparence avec une offre forfaitisée : selon l’heure de la demande et la zone d’intervention, le prix du déplacement et du dépannage est compris entre 165 et 330 euros. Pour une intervention en centre durant ses heures d’ouverture, la prestation est facturée 50 euros.

Valable dans 34 pays européens, Michelin Oncall est disponible 24 h/24, 7 j/7. Pour lancer cette prestation, le manufacturier s’est d’ailleurs appuyé sur un réseau de 3 000 pneumaticiens. Précisons que le service est accessible sur le portail Michelin des transporteurs, MyAccount. Les transporteurs peuvent s’y enregistrer et gérer l’ensemble des procédures Michelin Oncall.

Mots clefs associés à cet article : Michelin, Pneumatique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • EDP traque les remorques
    EDP traque les remorques
  • EDP lance une balise GPS pour géolocaliser les remorques
    EDP lance une balise GPS pour géolocaliser les remorques
  • Solutrans rejoint les manifestations accréditées par l’OICA
    Solutrans rejoint les manifestations accréditées par l’OICA
  • e-Invoicing : le digital au service de la facturation et du transport à la demande
    e-Invoicing : le digital au service de la facturation et du transport à la demande
  • Xee propose ses services aux PL en connectant leurs données
    Xee propose ses services aux PL en connectant leurs données
  • Everoad lance « Everoad Boost », un programme de services pour les TPE et PME du transport routier
    Everoad lance « Everoad Boost », un programme de services pour les TPE et PME du transport routier
  • Dual Control, la solution d’Ekolis pour le suivi du couple tracteur-remorque
    Dual Control, la solution d’Ekolis pour le suivi du couple tracteur-remorque
  • Le groupe Berto poursuit sa croissance
    Le groupe Berto poursuit sa croissance
  • My-Trucks mets son 1000e camion à la route
    My-Trucks mets son 1000e camion à la route
  • Strada suit le transport et sa température
    Strada suit le transport et sa température
  • Antargaz livre le gaz avec un camion au gaz
    Antargaz livre le gaz avec un camion au gaz
  • DHL débute la livraison en électrique avec un MAN eTGE
    DHL débute la livraison en électrique avec un MAN eTGE
  • EDP intègre une fonction TPMS à ses logiciels
    EDP intègre une fonction TPMS à ses logiciels
  • Solutrans 2019, dernière ligne droite
    Solutrans 2019, dernière ligne droite
  • Niort Frères informe sur la réglementation 1C
    Niort Frères informe sur la réglementation 1C

Newsletter
Recherche