Midas a rendez-vous avec la croissance

Publié le par .

Extension du maillage et des services, la croissance est au rendez-vous chez Midas.

Midas à Franchise Expo Paris 2019. Inès Charara et Stéphane Godard en charge du developpement
Midas à Franchise Expo Paris 2019. Inès Charara et Stéphane Godard en charge du developpement

L’enseigne Midas compte 364 sites en France, dont 95 % sont des franchises. Son maillage devrait encore se développer pour frôler les 380 centres cette année et les 400 en 2020. L’enseigne a gagné 20 franchisés l’an passé et espère faire aussi bien cette année.

Tout semble au beau fixe pour la marque, qui tire un bilan positif de l’année 2018 avec un trafic en hausse de 3 % (1 million de factures) et un CA de + 4 % à surface égale (655 000 euros par centre en moyenne). Un bon exercice qui s’explique par un hiver rigoureux, l’impact du nouveau contrôle technique et une forte communication TV.

Pour cette année, le réparateur rapide compte ouvrir un nouveau parcours digital aux clients et mieux investir les réseaux sociaux. Le site midas.fr devrait évoluer très prochainement avec l’arrivée de nouveaux services et prestations.

L’enseigne gère près de 15 000 boîtiers connectés Midas Connect afin de garder un lien avec les automobilistes. Une connectivité qui lui permet de surveiller l’état du véhicule et d’envoyer des conseils de conduite comme des alertes de maintenance. « Nous constatons un panier moyen supérieur avec les conducteurs connectés » souligne Bertrand Cormier, directeur général.

Si ce type de boîtier, encore novateur, reste complexe à vendre auprès des particuliers, il devrait séduire plus facilement les flottes de proximité, nouvelles cibles de Midas pour cette technologie. À cette fin, un portail de gestion dédié devrait faire son apparition d’ici à la fin de l’année.

ECOprévention, électrique et deux-roues : les nouveaux programmes Midas

L’enseigne lance aussi cette année son programme ECOprévention de dépollution moteur. Deux formules sont proposées selon les centres : le nettoyage par hydrogène et la solution chimique qui suit les préconisations de l’Association Éco-Entretien.

Midas souhaite de même se déployer davantage sur les véhicules hybrides et électriques. À ce stade, seuls 15 centres sont habilités à intervenir sur cette technologie. L’ambition est d’en atteindre une centaine en 2020.

Autre chantier de l’enseigne noir et or, celui de se lancer sur l’entretien des deux-roues motorisés, comme le font déjà une dizaine de ses sites en Espagne (Midas compte 714 centres dans 10 pays).

Mots clefs associés à cet article : Midas

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Midas fait évoluer son site web
    Midas fait évoluer son site web
  • Speedy : cap sur les flottes et le vitrage
    Speedy : cap sur les flottes et le vitrage
  • Speedy plus frais que jamais !
    Speedy plus frais que jamais !
  • Questions à : Philippe Lannes, PDG de Delko
    Questions à : Philippe Lannes, PDG de Delko
  • Midas vise l’ouverture de 20 nouveaux centres
    Midas vise l’ouverture de 20 nouveaux centres
  • Delko passe à la vidéo
    Delko passe à la vidéo
  • Speedy convertit au bioéthanol avec Flexfuel
    Speedy convertit au bioéthanol avec Flexfuel
  • Midas ouvre un centre à Pont-à-Mousson
    Midas ouvre un centre à Pont-à-Mousson
  • Midas choisit Flexfuel pour dépolluer
    Midas choisit Flexfuel pour dépolluer
  • Midas offre le décrassage moteur
    Midas offre le décrassage moteur
  • Midas s’implante en Tunisie
    Midas s’implante en Tunisie
  • Speedy reprend les ateliers du loueur Parcours
    Speedy reprend les ateliers du loueur Parcours
  • [Vidéo] Speedy anticipe la panne avec My Speedy
    [Vidéo] Speedy anticipe la panne avec My Speedy
  • Éric Terefenko prend les rênes de Speedy
    Éric Terefenko prend les rênes de Speedy
  • Midas poursuit son implantation en Afrique
    Midas poursuit son implantation en Afrique

Newsletter
Recherche