Nexus Automotive International en croissance de 4 %

Publié le par .

Le groupement de distribution international Nexus Automotive a tenu cette année sa convention annuelle en Europe, à Amsterdam. Son chiffre d’affaires a progressé de 4 %. L’organisation a particulièrement mis le focus sur l’innovation et la montée en compétence durant son Business Forum.

Nexus Automotive International en croissance de 4 %

Malgré la crise sanitaire liée au Coronavirus, le groupement de distribution international, Nexus Automotive, a maintenu sa convention annuelle « Business Forum ». Elle s’est tenue cette année en Europe, à Amsterdam, du 10 au 12 Mars. Une convention qui a ressemblé quelques 400 personnes, cent de moins que l’an passé, et que nous avons pu suivre en partie à distance grâce à une diffusion en directe sur les réseaux sociaux.

Au centre du rassemblement, une conférence de 3 heures qui a laissé une large place à l’innovation, moteur de Nexus depuis son origine. Une série d’experts se sont succédés sur scène à commencer par une personne du cabinet de conseil Mc Kinsey qui a montré sa projection de l’évolution du marché de la rechange dans le monde.

Selon le conseil, le marché mondial devrait croitre de 3,6 % par an ces 10 prochaines années pour atteindre la valeur de 1 300 milliards de dollars en 2030. Une croissance portée par l’évolution du parc roulant de 2,4 % par an.
En Europe, la croissance du marché sera plus modeste : 2,1 % par an. Sans surprise, c’est en Asie que le marché va significativement progresser avec une croissance de 8 % par an en chine et de 6,4 %/an dans le reste de l’Asie.

Le marché asiatique a été longuement discuté durant la convention avec l’intervention du dirigeant de la société Australienne Bapcor Aftermarket Auto Parts. Le marché américain a aussi été mis à l’honneur avec une allocation à distance de Michael Broderick, vice-président d’Advance Auto Parts qui a rejoint l’organisation Nexus en novembre dernier.

8761 magasins fédérés dans le monde

Le congrès a été l’occasion pour Gaël Escribe, CEO de Nexus Automotive International, de faire un point sur l’évolution de son organisation qui a embauché quinze personnes à travers le monde cette dernière année. Nexus fédère à ce jour, dans 138 pays, 170 groupes de distribution avec 8 761 magasins et 1 700 ateliers. L’organisation vise les 25 000 ateliers en 2025.

Son chiffre d’affaires, 27 Md€ (+ 4 % en 2019), est réalisé à hauteur de 2 % sur Internet, 33 % par le canal du retail et 65 % par la distribution traditionnelle. La répartition des ventes entre le VL et le PL est de 83/17 %. Le groupement collabore avec 84 fournisseurs référencés. Si le taux de suivi des accords progresse d’année en année, il n’est aujourd’hui que de 26,5 %. Pour accroitre ce taux, l’organisation a pris le parti d’installer des antennes locales.

Gaël Escribe est revenu sur les tendances qui disruptent le marché et face auxquels il va falloir qu’il s’adapte, à savoir le rapide développement des aides à la conduite, l’électrification des véhicules, la croissance du marché des batteries, le e-commerce, l’auto-partage mais aussi est surtout le manque de compétence et de salariés. Avec son école Nexus Academy, le groupement a formé l’an passé plus de 5 400 personnes dont une large majorité de garagistes. L’organisation s’est ralliée au programme Talents 4 IAM initié par quelques autres groupements internationaux comme ATR et Global One, mais aussi des équipementiers de rang mondial (Bosch, ZF, SKF ou encore Delphi). Objectif : promouvoir l’attractivité de la filière.

Recruter, former et innover.

L’innovation a été rappelée avec la mise en place d’une plate-forme digitale liée à la formation (formations en ligne, informations techniques, espaces fournisseurs, classes virtuelles…) et plus récemment le lancement de la marketplace Marketparts.com.

En invitant sur scène l’universitaire et homme d’affaires américain Levi Tilleman (collaborant entre autre pour le Word Econimic Forum, fondation que vient d’intégrer Nexus) ainsi que Matthias Ballweg de la société Systemiq, personnalités très impliqués dans l’économie circulaire, Nexus affiche sa volonté de faire du développement durable et du réemploi une opportunité, avec un marché estimé dans le monde à 2 000 milliards de dollars !

Enfin, Nexus a annoncé avoir investi dans fonds israélien Mobilion lié aux nouvelles mobilités. Le groupement a d’ailleurs récompensé sur scène trois start-up : RideVision (solution de détection de danger pour les motos), ADAM (système de détection et de surveillance du conducteur) et JustDrive (Interface homme-machine sensorielle).

Mots clefs associés à cet article : Nexus Automotive International

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • L’Agra réunit ses réseaux à Monaco
    L’Agra réunit ses réseaux à Monaco
  • Nexus s’intéresse aux véhicules classiques
    Nexus s’intéresse aux véhicules classiques
  • Groupauto Italie lance une gamme de lubrifiants Eurostart
    Groupauto Italie lance une gamme de lubrifiants Eurostart
  • Van Heck Interpieces France étoffe sa gamme de batteries
    Van Heck Interpieces France étoffe sa gamme de batteries
  • [Vidéo] Rencontre avec Peter Vanosmael, Van Heck – Interpièces
    [Vidéo] Rencontre avec Peter Vanosmael, Van Heck – Interpièces
  • Nomination : Andras Lorincz rejoint LKQ Europe
    Nomination : Andras Lorincz rejoint LKQ Europe
  • CarCat : « un levier de commerce pour les distributeurs et les réparateurs »
    CarCat : « un levier de commerce pour les distributeurs et les réparateurs »
  • Le CA des distributeurs VL en baisse de 18,5 %
    Le CA des distributeurs VL en baisse de 18,5 %
  • Alex Gelbcke nommé P-DG de Fource
    Alex Gelbcke nommé P-DG de Fource
  • Ragues : « Rester sur le commerce de proximité »
    Ragues : « Rester sur le commerce de proximité »
  • Agra : deux nouveaux directeurs de plate-forme
    Agra : deux nouveaux directeurs de plate-forme
  • LKQ et GPC en recul respectivement de 19 % et 14 % sur le second trimestre
    LKQ et GPC en recul respectivement de 19 % et 14 % sur le second trimestre
  • [Questions à] Christophe Rollet, président d’Otop
    [Questions à] Christophe Rollet, président d’Otop
  • Pneumatique : la reprise est là !
    Pneumatique : la reprise est là !
  • Point S se lance dans la distribution de pièces avec la reprise d’OTOP
    Point S se lance dans la distribution de pièces avec la reprise d’OTOP

Newsletter
Recherche