Nikola cherche à reconstruire la confiance

Publié le par .

Malmené depuis plusieurs mois, le nouveau constructeur de camions électriques veut rassurer les investisseurs et annonce notamment une augmentation de capital de 100 millions de dollars.

(© Nikola)
(© Nikola)

Mis en cause pour mensonges et fraudes, contrainte à se séparer de son dirigeant Trevor Milton et à publier ses comptes du quatrième trimestre 2020 avec du retard, la start-up américaine Nikola, fabricant de camions à hydrogène, vient d’annoncer, après une cure de silence, le lancement d’un projet d’émission de 100 millions de dollars en actions, afin de soutenir le financement de son développement.

Le produit de cette augmentation de capital sera consacré à des dépenses d’ordre général, explique le constructeur, tout en ajoutant que cela pourrait aussi servir à compléter le financement d’une usine dans l’Arizona (États-Unis), ainsi qu’à favoriser le déploiement de stations d’avitaillement en hydrogène.

Les places de marché n’ont pas applaudi cette annonce, portant de surcroît sur un montant somme toute modeste, et à Wall Street, le titre Nikola perdait 7 % pour terminer à 15,85 dollars dans la foulée de cette information.

On peut rappeler qu’à la fin du mois de février 2021, Nikola a assuré qu’il serait en mesure de respecter le calendrier de la sortie du Nikola Tre, un camion électrique à cabine courte destiné pour les États-Unis et l’Europe attendu vers 2022-2023. Par ailleurs, le Nikola Two FCEV Sleeper, un camion FCEV avec une cabine longue destiné spécifiquement au marché américain, doit toujours entrer en production en 2024, après une série de tests pilotes, qui doivent notamment valider son autonomie annoncée de près de 1 500 kilomètres.

Mots clefs associés à cet article : Nikola, Poids lourd, Transport, Véhicule électrique, Véhicule hydrogène

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Loxam intensifie le verdissement de sa flotte avec Goupil
    Loxam intensifie le verdissement de sa flotte avec Goupil
  • Safra et Symbio s’associent pour produire 1 500 bus à hydrogène
    Safra et Symbio s’associent pour produire 1 500 bus à hydrogène
  • [Vidéo] Présentation du MAN TGX Individual Lion S
    [Vidéo] Présentation du MAN TGX Individual Lion S
  • Volta Trucks devrait produire le Volta Zero en Espagne
    Volta Trucks devrait produire le Volta Zero en Espagne
  • Renaud Dehillotte est nommé directeur général de DAF Trucks France
    Renaud Dehillotte est nommé directeur général de DAF Trucks France
  • Ford lance un rétroviseur intelligent
    Ford lance un rétroviseur intelligent
  • Iveco élargit sa gamme de services de connectivité
    Iveco élargit sa gamme de services de connectivité
  • Scania choisit BlackBerry QNX
    Scania choisit BlackBerry QNX
  • Tesla pourrait à nouveau retarder le lancement du camion Semi à 2022
    Tesla pourrait à nouveau retarder le lancement du camion Semi à 2022
  • Mercedes-Benz Trucks ouvre le carnet de commande de ses systèmes de sécurité
    Mercedes-Benz Trucks ouvre le carnet de commande de ses systèmes de sécurité
  • Le Fuso eCanter débarque en Espagne
    Le Fuso eCanter débarque en Espagne
  • Renault Trucks : cap sur l’électrique
    Renault Trucks : cap sur l’électrique
  • Renault Trucks vise le parc neutre en 2050
    Renault Trucks vise le parc neutre en 2050
  • Mercedes-Benz Vans  compte 50 sites labellisés Certified
    Mercedes-Benz Vans compte 50 sites labellisés Certified
  • Iveco étoffe ses services
    Iveco étoffe ses services

Newsletter
Recherche