Nikola : encore une mauvaise nouvelle avec Bosch qui prend ses distances !

Publié le par .

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour Nikola et après le capotage de l’accord actionnarial avec General Motors, le constructeur de camions électriques vient de voir Bosch réduire sa participation dans l’entreprise.

La valorisation de Nikola a été divisée par trois au dernier quadrimestre 2020 ! (DR)
La valorisation de Nikola a été divisée par trois au dernier quadrimestre 2020 ! (DR)

Bad buzz du « faux camion roulant », démission de son président Trevor Milton, publication de mauvais résultats financiers, recul de GM dont l’entrée au capital était pourtant attendue (et annulation du pick-up Badger dans la foulée)…le dernier quadrimestre relève du cauchemar pour Nikola, nouvel entrant sur le marché des poids lourds électriques et à hydrogène. Et comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, cette fois, c’est Bosch qui annonce à Bloomberg qu’il réduit sa participation dans un groupe soudain moins disruptif qu’il y a quelques mois.

Il y a un an, Bosch avait pris une participation de 6,4 % dans Nikola, un signe fort pour les places de marchés tant l’équipementier allemand rime avec capacité d’innovation et leadership mondial pour les filières VL et PL. Las, Bosch compte réduire cette part à 4,9 %, sans pour autant remettre en cause le partenariat de fournisseur conclu en 2017.
« Notre investissement initial visait principalement à soutenir le développement de la technologie de l’hydrogène. La réduction de certaines de nos actions dans Nikola a eu lieu après une période de détention sous réglementation boursière », a sobrement déclaré à Bloomberg un porte-parole de Bosch.

En outre, Yahoo Finance a désigné Nikola comme la pire entreprise de l’année 2020, rappelant que sa valorisation avait été divisée par trois depuis septembre, sous l’effet de l’accumulation d’annonces négatives. Les dirigeants de Nikola n’ont pas souhaité apporter de commentaires à propos de la situation, se contentant de confirmer la feuille de route fixée jusqu’en 2023.

Mots clefs associés à cet article : Nikola, Poids lourd, Transport, Véhicule électrique, Véhicule hydrogène

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • MAN livre 35 TGX à Multi Transports
    MAN livre 35 TGX à Multi Transports
  • Le MAN e-mobility Center ouvre ses portes
    Le MAN e-mobility Center ouvre ses portes
  • Mercedes-Benz Trucks Actros L : le haut de gamme premium
    Mercedes-Benz Trucks Actros L : le haut de gamme premium
  • Mattias Rodier nommé directeur général par intérim de Volvo Trucks France
    Mattias Rodier nommé directeur général par intérim de Volvo Trucks France
  • Volvo Trucks affiche une feuille de route ambitieuse pour réduire ses émissions de CO<sub>2</sub>
    Volvo Trucks affiche une feuille de route ambitieuse pour réduire ses émissions de CO2
  • Irizar va livrer un ie truck à la Suisse
    Irizar va livrer un ie truck à la Suisse
  • [Vidéo] Ford teste les livraisons par véhicules autonomes
    [Vidéo] Ford teste les livraisons par véhicules autonomes
  • Mercedes eActros : présentation en première mondiale à la fin du mois
    Mercedes eActros : présentation en première mondiale à la fin du mois
  • Le MAN eTGM testé au centre de Paris
    Le MAN eTGM testé au centre de Paris
  • Irizar démarre la production de camions électriques destinés à la collecte de déchets
    Irizar démarre la production de camions électriques destinés à la collecte de déchets
  • La nouvelle génération MAN récompensée
    La nouvelle génération MAN récompensée
  • DAF établit un nouveau standard avec la nouvelle gamme XF, XG et XG+
    DAF établit un nouveau standard avec la nouvelle gamme XF, XG et XG+
  • GL Dépannage choisit Scania
    GL Dépannage choisit Scania
  • Mercedes fournit deux Econic modifiés pour la sécurité routière
    Mercedes fournit deux Econic modifiés pour la sécurité routière
  • Cogebat vient de recevoir un Renault Trucks D Z.E
    Cogebat vient de recevoir un Renault Trucks D Z.E

Newsletter
Recherche