Nissan lance une nouvelle plateforme digitale VO

Publié le par .

La nouvelle plateforme digitale dédiée aux véhicules d’occasion sera lancée le 1er avril 2020. Avec cette dernière, le constructeur entend étoffer ses offres et ses services pour les particuliers, mais également pour son réseau.

Lancement au 1er avril de la nouvelle plateforme digitale Nissan VO
Lancement au 1er avril de la nouvelle plateforme digitale Nissan VO

Le constructeur poursuit sa stratégie commerciale dans le digital. Avec la nouvelle plateforme digitale, Nissan développera un vaste plan de formation pour son réseau et un accompagnement région par région. Le plan comprend de nouveaux programmes de formation en e-learning et en présentiel, à propos par exemple des véhicules électriques ou d’occasion.

Par ailleurs, la plateforme digitale améliorera l’offre et le sourcing, avec 1 200 véhicules disponibles immédiatement. Le stock sera commun et visible par tous les vendeurs.
Côté acheteurs, ces derniers bénéficieront du support de Nissan Finance et du Drive+ Performance Nissan Finance, en plus d’une garantie étendue avec Icare.

Des occasions certifiées

Le nouveau label VO reprend l’essence du Nissan Club Occasion lancé en 2006 et devient progressivement Nissan Intelligent Choice Occasions Certifiées, avec un parcours client de plus en plus digital.

Le marché VO en 2019 représente 5,8 millions de véhicules vendus (soit 2,61 VO pour un VN), et 60% des ventes se font hors constructeurs. Guillaume Barbet, directeur des ventes Nissan Europe de l’ouest, soulève l’énorme potentiel que Nissan peut capter, « un potentiel sans limite ». Pour cela le constructeur se fixe trois objectifs : améliorer la rentabilité, la rétention et le rendement. Les trois en toute transparence, simplicité et rapidité, grâce à la livraison et la disponibilité des véhicules.

Par ailleurs, pour gagner des parts sur le marché des particuliers, Nissan développe « la promesse client », qui garantit trois ans les occasions, contrôlées sur 90 points gratuitement après 15 000 km par an. Le constructeur propose aussi l’offre de financement, la satisfaction ou l’échange du véhicule, l’assistance 24/7, le prêt d’un véhicule de courtoisie en cas de maintenance, ou encore 105 points de contrôle. Nissan promet que 100% des modèles exposés sont disponibles à l’essai.

Un rebond de performances pour 2020

En ce qui concerne les résultats de 2019, Nissan a enregistré 50 480 immatriculations, soit une baisse de 27% par rapport à 2018, et représente 1,87% de part de marché. Dans le détail, les véhicules particuliers représentent 22% des ventes ; les crossovers 54%, les VUL 14% et les véhicules électriques représentent 54%. Cette baisse de 27% s’explique, entre autres, par la politique « d’assainissement des canaux de distributions » engagée par Nissan en 2019 selon Guillaume Barbet.

Pour 2020, Nissan compte sur une hausse de 15% des immatriculations à fin février. En détails, les ventes à particulier sont en hausse de 2%, par rapport à un marché en baisse de 19% ; une hausse de la LLD de 31% (VS 2% sur le marché) et une hausse de 9% pour les flottes, par rapport à un marché en hausse de 1%.
2020 est également l’année du lancement du nouveau Juke qui bénéficie déjà de trois mille commandes depuis son arrivée sur le marché des crossovers. L’autre pilier de Nissan pour l’année en cours est la nouvelle Leaf électrique.

Nissan entend également rebondir au niveau des performances avec les nouveaux crossovers électriques et l’investissement de 52 millions de livres confirmé dans l’usine de Sunderland pour le Qashqai.

Mots clefs associés à cet article : Nissan, Véhicules d’occasion

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Mercedes-Benz F1 au secours des malades du Covid-19
    Mercedes-Benz F1 au secours des malades du Covid-19
  • Covid-19 : PSA Retail rouvre 14 sites après-vente en France
    Covid-19 : PSA Retail rouvre 14 sites après-vente en France
  • Covid-19 : PSA Aftermarket reste actif et prudent
    Covid-19 : PSA Aftermarket reste actif et prudent
  • Covid-19 : PSA décide de fermer ses usines en Europe
    Covid-19 : PSA décide de fermer ses usines en Europe
  • Autoneo se tourne vers Distrigo
    Autoneo se tourne vers Distrigo
  • Mitsubishi enrichit ses services avec « Mitsubishi Service Commitment »
    Mitsubishi enrichit ses services avec « Mitsubishi Service Commitment »
  • La France passe le cap des 300 000 véhicules électrifiés en circulation !
    La France passe le cap des 300 000 véhicules électrifiés en circulation !
  • La fondation PSA et l’Avise accompagnent la création de nouveaux garages solidaires
    La fondation PSA et l’Avise accompagnent la création de nouveaux garages solidaires
  • "Que Choisir" rend son classement de la fiabilité automobile
  • Réglementation CAFE : vers une amende record pour les constructeurs européens ?
    Réglementation CAFE : vers une amende record pour les constructeurs européens ?
  • Peugeot 208, Voiture de l’Année 2020
    Peugeot 208, Voiture de l’Année 2020
  • Mercedes-Benz Vans dévoile ses ambitions pour 2020
    Mercedes-Benz Vans dévoile ses ambitions pour 2020
  • Bonus-malus, une taxe incomprise et impopulaire
    Bonus-malus, une taxe incomprise et impopulaire
  • La mobilité électrique prend la relève
    La mobilité électrique prend la relève
  • Prime à la conversion : une contribution sociale ou une aide aux plus aisés ?
    Prime à la conversion : une contribution sociale ou une aide aux plus aisés ?

Newsletter
Recherche