Norauto souhaite recruter 3 000 personnes en trois ans

Publié le par .

Cette année, l’enseigne de centres-autos accélère sa transformation et se prépare aux nouveaux enjeux de mobilité, qui vont lui offrir la possibilité d’intégrer 3 000 talents en CDI sur trois ans.

L’ouverture récente de son 400e centre est l’occasion pour Norauto de prouver sa volonté de se développer et d’annoncer son objectif de recruter sur 3 ans, 3 000 collaborateurs sur l’ensemble du territoire.
L’ouverture récente de son 400e centre est l’occasion pour Norauto de prouver sa volonté de se développer et d’annoncer son objectif de recruter sur 3 ans, 3 000 collaborateurs sur l’ensemble du territoire.

Fort de son réseau de 400 centres répartis sur toute la France, Norauto propose un panel de métiers couvrant l’ensemble des compétences liées aux nouveaux enjeux de l’entreprise. Ces prévisions de recrutement concernent l’ensemble du territoire, dont un quart dans la région Ile-de-France.

L’enseigne recrute en CDI, principalement sur les fonctions commerciales et techniques. Elle cherche des directeurs de centre, des chefs d’atelier, des coordinateurs gestion et commerce, des techniciens électriciens, des mécaniciens, des techniciens monteurs, des responsable de vente et des vendeurs conseil.

Dans le cadre de ce recrutement, environ 300 postes seront ainsi proposés rien qu’au siège social de l’entreprise. Ils concerneront notamment les métiers du digital et les services informatiques.

Stéphane Wilmotte, DRH de Norauto, explique : « Dans la période d’innovation accélérée que nous vivons, Norauto a compris que le statut de la voiture individuelle allait énormément évoluer. Il prendra des formes nouvelles et nécessitera une offre élargie de services et d’expériences. Pour relever le défi de cette mutation, nous sommes à la recherche de 3 000 talents en trois ans, prêts à relever le défi avec nous. Accessibles à partir du BEP jusqu’au bac + 5, nos offres d’emploi sont proposées à tous ceux et toutes celles qui souhaitent vivre une carrière de façon ouverte et agile dans un secteur qui les passionne. Nous leur garantissons d’être formés et accompagnés tout au long de leur parcours. Et je souhaite insister sur un point essentiel : nous souhaitons féminiser nos effectifs et ouvrir l’ensemble de nos métiers à toutes celles qui sont passionnées par nos métiers d’avenir. »

Mots clefs associés à cet article : Norauto

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Norauto va suivre la caravane du Tour de France 2019
    Norauto va suivre la caravane du Tour de France 2019
  • Norauto veut faire baisser le coût de l’assurance
    Norauto veut faire baisser le coût de l’assurance
  • Feu Vert fait évoluer son offre de financement
    Feu Vert fait évoluer son offre de financement
  • Norauto ouvre son 408e centre à Joué-lès-Tours
    Norauto ouvre son 408e centre à Joué-lès-Tours
  •  Lavage : Norauto s’associe à Sineo
    Lavage : Norauto s’associe à Sineo
  • Roady propose le devis en ligne par centre
    Roady propose le devis en ligne par centre
  • Norauto : nouvelle incursion dans le VO avec GGP Automobiles
    Norauto : nouvelle incursion dans le VO avec GGP Automobiles
  • Norauto veut lever les freins à l’entreprenariat avec la franchise
    Norauto veut lever les freins à l’entreprenariat avec la franchise
  • Feu Vert revoit ses conditions d’adhésion
    Feu Vert revoit ses conditions d’adhésion
  • Norauto promeut la semaine des services et de la mobilité
    Norauto promeut la semaine des services et de la mobilité
  • Norauto se met aussi au bioéthanol
    Norauto se met aussi au bioéthanol
  • Speedy : un troisième centre à Madrid
    Speedy : un troisième centre à Madrid
  • Feu Vert compte désormais 354 points de service en France
    Feu Vert compte désormais 354 points de service en France
  • Point S dans la communication avec le rachat de Yucatan
    Point S dans la communication avec le rachat de Yucatan
  • Feu Vert gère 14 000 contrats d’entretien
    Feu Vert gère 14 000 contrats d’entretien

Newsletter
Recherche