Nouveau départ pour Oscaro

Publié le par .

Parts Holding Europe et Oscaro annoncent officiellement leur rapprochement en vue de constituer un leader européen omnicanal en matière de distribution de pièces détachées sur les deux segments de clientèle B2B et B2C.

Parts Holding Europe, maison mère d'Autodistribution et de Doyen Auto, vient de mettre la main sur Oscaro.
Parts Holding Europe, maison mère d'Autodistribution et de Doyen Auto, vient de mettre la main sur Oscaro.

À peine trois mois après avoir annoncé une entrée minoritaire au capital d’Oscaro, Autodis, par un jeu d’imbrications de sociétés en mode poupées russes, a officialisé le 13 novembre en fin de journée la reprise d’Oscaro.

Pour monter cette opération de rachat à hauteur de 82,5 % du capital, Autodis et son actionnaire Bain Capital ont créé les sociétés Digital Auto Parts Holding Europe et Parts Holding Europe (PHE). C’est cette dernière qui a signé le chèque qui avoisinerait les 50 millions d’euros. Une somme qui reste à confirmer. Pierre-Noël Luiggi, fondateur d’Oscaro, reste actionnaire à hauteur de 17,5 %. Il siègera au conseil d’Oscaro.

« Pierre-Noël Luiggi a été visionnaire en créant Oscaro, il y a déjà quinze ans. Cette start-up est devenue une référence et l’une des réussites françaises de l’e-commerce. Nous apportons les capitaux nécessaires à Oscaro pour qu’il continue de croître sur son segment de marché en France et à l’international. Nous apporterons également notre savoir-faire en matière de logistique et de distribution tout en respectant les spécificités de l’e-commerce. Cet investissement, décidé avec notre actionnaire Bain Capital, est l’opportunité pour PHE de compléter son approche omnicanale de la distribution de pièces automobiles en faisant son entrée dans le BtoC et de toucher ainsi l’ensemble des typologies de marché, dans le respect de chacun » a commenté dans un communiqué Stéphane Antiglio, président de Parts Holding Europe.

Leader français de la vente en ligne de pièces détachées, Oscaro totalise aujourd’hui plus de 8 millions de clients et un chiffre d’affaires multiplié par dix en dix ans pour atteindre 320 millions d’euros en 2017. Sa reprise par PHE fait suite à de graves difficultés financières.

Dans la même rubrique :

  • Parts Holding Europe : 15 % de croissance en 2018
    Parts Holding Europe : 15 % de croissance en 2018
  • Bernard Cambier rejoint Automotor France
    Bernard Cambier rejoint Automotor France
  • Hella fait appel à IDLP pour ses livraisons urgentes
    Hella fait appel à IDLP pour ses livraisons urgentes
  • Pneumaclic fournit Laurent Automobile
    Pneumaclic fournit Laurent Automobile
  • Automotor ouvre un magasin dédié à sa MDD en Afrique du Nord
    Automotor ouvre un magasin dédié à sa MDD en Afrique du Nord
  • Une année 2018 globalement favorable pour les distributeurs
    Une année 2018 globalement favorable pour les distributeurs
  • Exadis optimise ses préparations de commandes
    Exadis optimise ses préparations de commandes
  • Pièces captives : la Feda plaide sa cause à la DGCCRF
    Pièces captives : la Feda plaide sa cause à la DGCCRF
  • OTOP atteint les 31 centres de service
    OTOP atteint les 31 centres de service
  • Nexus Automotive International fête ses cinq ans
    Nexus Automotive International fête ses cinq ans
  • Mec-Diesel rachète Moteurs Diesel Distribution
    Mec-Diesel rachète Moteurs Diesel Distribution
  • Alliance Automotive Group reprend le groupe Partspoint
    Alliance Automotive Group reprend le groupe Partspoint
  • Le Gouvernement met fin au monopole sur les pièces de carrosserie
    Le Gouvernement met fin au monopole sur les pièces de carrosserie
  • Le Gouvernement envisage une libéralisation des pièces captives automobiles
    Le Gouvernement envisage une libéralisation des pièces captives automobiles
  • Back2Car : AAG assoie ses positions sur le marché de la pièce d’occasion
    Back2Car : AAG assoie ses positions sur le marché de la pièce d’occasion

Newsletter
Recherche