Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars

Publié le par .

Le marché de l’occasion recule en mars, avec moins de jours ouvrés. Les données montrent que l’électrique poursuit son entrée sur le marché de la seconde main.

En mars, les énergies alternatives poursuivent leur entrée sur le marché de l’occasion.
En mars, les énergies alternatives poursuivent leur entrée sur le marché de l’occasion.

En mars, avec 507 982 immatriculations, le marché du véhicule d’occasion enregistre une légère baisse de 2,3 % (mais une progression de 2,4 % à jours ouvrables constants).

Sur le premier trimestre 2019, le marché progresse au total de 2 % (soit + 3,7 % à jours ouvrables constants). Le marché du neuf évolue à l’identique avec un volume de 225 818 immatriculations, en régression de 2,3 % (mais en hausse de 2,4 % à jours ouvrables constants). Le rapport VO/VN est de 2,25.

Les marques françaises sont en recul : Renault – 5,7 % (21,6 % de part de marché), Citroën – 4,4 % (12,7 % de PDM) et Peugeot – 1,2 % (18,4 % de PDM).

Les très jeunes occasions (moins de 1 an, 10 % des véhicules d’occasion immatriculés) montrent un léger ralentissement (– 4,7 %), tandis que le segment des 1 à 5 ans continue de profiter de la demande (+ 4,7 % en moyenne). Les véhicules de 6 ans et plus sont moins recherchés, donc en recul.

Les diesels conservent leur part de marché de 62 %, comme en février, mais sont les principaux responsables des réductions d’immatriculations en mars. Les motorisations essence ne progressent que très légèrement, de + 1,6 %, alors que les énergies alternatives poursuivent leur entrée sur le marché de l’occasion, avec + 21,3 % pour les hybrides et + 93,9 % pour les électriques. Néanmoins, leur part de marché ne dépasse pas 1,2 %.

« Malgré la petite contre-performance enregistrée en mars, le véhicule d’occasion reprend une nouvelle dynamique grâce à des offres mieux adaptées à la demande du marché français » commente Vincent Hancart, directeur général d’AutoScout24 France.

Dans la même rubrique :

  • Le Garac intègre les véhicules historiques
    Le Garac intègre les véhicules historiques
  • Un consortium autour de la recharge nouvelle génération
    Un consortium autour de la recharge nouvelle génération
  • Reconnaissance historique des entreprises de proximité : la FNA salue le geste
    Reconnaissance historique des entreprises de proximité : la FNA salue le geste
  • Hausse des dépenses liées à la prime à la conversion et au bonus en 2019
    Hausse des dépenses liées à la prime à la conversion et au bonus en 2019
  •  Autopromotec repoussé en 2022
    Autopromotec repoussé en 2022
  • Bornes électriques : le challenge de la France
    Bornes électriques : le challenge de la France
  • Des utilitaires électriques en auto-partage à Paris
    Des utilitaires électriques en auto-partage à Paris
  • L’Anfa partenaire de l’Opco Mobilités
    L’Anfa partenaire de l’Opco Mobilités
  • Retrofuture s’affirme sur le marché naissant du rétrofit
    Retrofuture s’affirme sur le marché naissant du rétrofit
  • Élisabeth Borne confirme la création d’une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions
    Élisabeth Borne confirme la création d’une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions
  • Prime à la conversion : plus de 25 % des véhicules éligibles déjà vendus
    Prime à la conversion : plus de 25 % des véhicules éligibles déjà vendus
  • La FFC fait évoluer la « Tribu »
    La FFC fait évoluer la « Tribu »
  • L’Utac Ceram et Serma Group s’intéressent aux batteries
    L’Utac Ceram et Serma Group s’intéressent aux batteries
  • Les loueurs courte durée réclament justice
    Les loueurs courte durée réclament justice
  • Fortes chaleurs : Mondial Assistance connaît une hausse de 21 % de son activité
    Fortes chaleurs : Mondial Assistance connaît une hausse de 21 % de son activité

Newsletter
Recherche