Opisto et la FNA signent un partenariat sur les PIEC

Publié le par .

Opisto, la plate-forme de recherche et d’approvisionnement en pièces de réemploi, et la Fédération nationale de l’automobile s’associent pour initier les professionnels aux nouveaux enjeux de la pièce issue de l’économie circulaire.

L'information sur la PIEC est obligatoire depuis le 1er avril.
L'information sur la PIEC est obligatoire depuis le 1er avril.

Les deux acteurs sont partis d’un constat : l’activité des artisans automobiles est bousculée par les nouvelles technologies automobiles et le principe de la mobilité durable. Le partenariat est double. Il permet aux adhérents de la FNA d’accéder au marché des pièces de réemploi via le site d’Opisto, qui de son côté s’engage à partager son expertise sur les centres VHU, les PIEC et le cadre réglementaire.

Cette collaboration s’inscrit dans la volonté de mettre en place une mobilité responsable, équitable et durable de la part de la FNA, qui accompagne les professionnels dans cette évolution en proposant des solutions, produits et services adaptés. Rappelons que les pièces issues de l’économie circulaire aident à réduire le budget sur les pièces détachées et l’empreinte carbone par la diminution des déchets, mais aussi à valoriser les véhicules en fin de vie.

Pour les professionnels et les particuliers

Opisto fédère une communauté de 420 centres VHU agréés et implantés sur tout le territoire français. L’enseigne apporte des garanties de qualité, de traçabilité et de disponibilité sur l’ensemble des pièces de réemploi diffusées sur ses plates-formes.
Au total, ce sont près de 5 millions de pièces de réemploi qui ont été informatisées, dont 2 millions sont en vente en temps réel sur les sites opisto.pro pour les professionnels et optisto.fr pour les particuliers.

La FNA, créée en 1921, est l’organisation professionnelle représentative des entrepreneurs artisans de l’automobile et de la mobilité.
Opisto, spécialiste du recyclage automobile, accompagne la transition numérique de la démolition auto. La start-up couvre l’ensemble des demandes du marché avec différentes offres : un logiciel de gestion dédié aux centres de VHU, un site B to B pour les professionnels de la réparation auto et un site grand public pour les automobilistes.

Mots clefs associés à cet article : E-commerce, FNA, Recyclage, Distribution pièces

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • La Corsa-D demeure la voiture la plus révisée
    La Corsa-D demeure la voiture la plus révisée
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 11 au 15 janvier
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 11 au 15 janvier
  • Pretpro.fr aide les professionnels de l’auto à trouver leurs financements
    Pretpro.fr aide les professionnels de l’auto à trouver leurs financements
  • « Seulement » 516 garages défaillants l’an passé
    « Seulement » 516 garages défaillants l’an passé
  • TecDoc passe aux mises à jour en temps réel
    TecDoc passe aux mises à jour en temps réel
  • KeplerVO et Mastercar4 jouent le 2-en-1
    KeplerVO et Mastercar4 jouent le 2-en-1
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 4 au 8 janvier
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 4 au 8 janvier
  • 100 000 bornes de recharge pour 2021 : un objectif tenable ?
    100 000 bornes de recharge pour 2021 : un objectif tenable ?
  • Coopits : le ministère des Transports lance son application d’aide à la conduite
    Coopits : le ministère des Transports lance son application d’aide à la conduite
  • Accès aux données : la France se range derrière l’Union européenne
    Accès aux données : la France se range derrière l’Union européenne
  • Macaron, l’appli intelligente qui accompagne les conducteurs dans le stationnement
    Macaron, l’appli intelligente qui accompagne les conducteurs dans le stationnement
  • Nouvelle année et nouveau site web pour la Fiev
    Nouvelle année et nouveau site web pour la Fiev
  • IRP Auto lance le document unique en ligne
    IRP Auto lance le document unique en ligne
  • La plateforme transport.data.gouv.fr prend forme
    La plateforme transport.data.gouv.fr prend forme
  • Les Français réticents au covoiturage
    Les Français réticents au covoiturage

Newsletter
Recherche