Opisto revient sur 2018

Publié le par .

La plate-forme de pièces automobiles d’occasion dresse un bilan pour l’année 2018 qui confirme sans doute possible la croissance indéniable de l’entreprise toulousaine comme de l’ensemble de la filière sur laquelle repose son activité.

Les 119 centres VHU sur les 401 agréés partenaires Opisto ont activé la vente en ligne permettant au spécialiste de mutualiser sur ses plateformes un stock de 1 960 000 pièces d’occasion disponibles en temps réel.
Les 119 centres VHU sur les 401 agréés partenaires Opisto ont activé la vente en ligne permettant au spécialiste de mutualiser sur ses plateformes un stock de 1 960 000 pièces d’occasion disponibles en temps réel.

Le bilan 2018 d’Opisto s’appuie sur des chiffres pouvant donner le tournis mais qui sont pourtant le reflet de l’activité de pièce de réemploi (PRE) en plein essor dans l’hexagone. Opisto compte aujourd’hui 401 centres VHU agréés partenaires qui utilisent le logiciel Solution PRE pour la numérisation et la gestion de leur stock de PRE. Depuis sa création en 2010, l’entreprise a informatisé 4 900 000 pièces d’occasion et a pris en charge 48% des destructions du parc automobile français. Parmi elles, 1 960 000 sont en vente en ligne sur les sites opisto.fr (pour les particuliers) et opisto.pro (pour les professionnels). Ces sites ont généré 80 000 transactions.

« Opisto a fédéré une communauté qui regroupe aujourd’hui le plus grand nombre de centres VHU agréés, en France et en Europe. Notre plateforme mutualise un stock de près de 2 millions de pièces d’occasion avec l’activation de la vente en ligne pour un tiers de nos partenaires. La priorité de cette année est de renforcer l’accompagnement auprès de nos clients pour augmenter cette proportion et enrichir l’offre nationale. Notre force est notre double casquette, éditeur du logiciel de gestion des stocks (Opisto) et de plateformes de vente en ligne (opisto.fr et opisto.pro). En développant les outils et en sélectionnant nos partenaires sur des critères de qualité, de transparence et de garantie de service, nous maîtrisons la chaine d’approvisionnement de la pièce d’occasion », explique Johan Branca co-fondateur d’Opisto.

Les faits marquants de la plate-forme en 2018 ont été la mise en place de partenariats avec deux acteurs majeurs de la réparation et de la distribution automobile que sont Autodistribution et ses 2 000 réparateurs ainsi que Assercar et son réseau de 1 725 réparateurs.

Pour ce qui est de la nouvelle année, l’actualité est sans conteste l’annonce du décret d’application au 1er avril 2019. Cette nouvelle règle dans les pratiques des réparations automobiles va favoriser le recyclage et réduire les déchets au bénéfice de la planète et du budget de l’automobiliste. Un levier de croissance qu’Opisto compte bien utiliser pour accroître sa notoriété tant sur le marché des particuliers que des professionnels pas toujours simple à convaincre.

JPEG - 182.2 ko

Mots clefs associés à cet article : Recyclage, Distribution pièces

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Mobivia investit dans Reparcar.fr
    Mobivia investit dans Reparcar.fr
  • Delticom rafraîchit son site web Tirendo
    Delticom rafraîchit son site web Tirendo
  • Des corners Oscaro au sein des hypermarchés Casino
    Des corners Oscaro au sein des hypermarchés Casino
  • Pneumaclic annonce des résultats en nette progression
    Pneumaclic annonce des résultats en nette progression
  • Start-up : la 19e branche du CNPA
    Start-up : la 19e branche du CNPA
  • Oscaro : Jan Löning nommé directeur général
    Oscaro : Jan Löning nommé directeur général
  • Wyz Group lance son nouveau site web
    Wyz Group lance son nouveau site web
  • Vroomly vers le millier d’ateliers référencés
    Vroomly vers le millier d’ateliers référencés
  • France AutoTech invite à réfléchir sur l’automobile à l’heure du numérique
    France AutoTech invite à réfléchir sur l’automobile à l’heure du numérique
  • Rechange : Continental lance sa vitrine en ligne
    Rechange : Continental lance sa vitrine en ligne
  • Questions à : Philippe Nobile, directeur général par intérim d’Oscaro
    Questions à : Philippe Nobile, directeur général par intérim d’Oscaro
  • Allopneus s’essaie en Espagne
    Allopneus s’essaie en Espagne
  • Reparcar.fr ouvre son espace pro
    Reparcar.fr ouvre son espace pro
  • 07ZR déploie une marketplace pour les huiles
    07ZR déploie une marketplace pour les huiles
  • eBay de nouveau à Equip Auto pour séduire les pros
    eBay de nouveau à Equip Auto pour séduire les pros

Newsletter
Recherche