Originauto.com : faire de l’achat en ligne l’ordinaire des ateliers

Publié le par .

Site de e-commerce entièrement dédié aux professionnels de l’entretien-réparation, et étudié pour coller au mieux à leurs attentes et à leurs besoins, Originauto.com souhaite s’imposer comme un distributeur de premier choix alors que les achats sur le web se généralisent chez les garagistes.

Nicolas de Gaudemont lors de la présentation du site Originauto.com
Nicolas de Gaudemont lors de la présentation du site Originauto.com

Lancé en début d’année, le site de vente en ligne Originauto.com, du groupe Mobivia, souhaite digitaliser le métier de distributeur-stockiste traditionnel. Ici le digital se conjugue avec les fondamentaux du métier que sont la proximité, le délai de livraison, la disponibilité, la profondeur de l’offre et les services.

Face à la multiplication des modèles de véhicules, les garagistes passent toujours plus de temps à identifier les pièces et à les commander. Ces passages de commandes peuvent prendre plus d’une heure par jour. Une perte de temps qu’Originauto cherche à gommer avec un site marchand pensé pour les professionnels mais dont l’ergonomie reprend les codes du e-commerce grand public. « Originauto combine le meilleur du traditionnel et le meilleur du digital avec un catalogue clair, fiable et complet » résume Nicolas de Gaudemont, directeur général.

La promesse d’Originauto est de proposer tout ce dont un garagiste a besoin comme fourniture (pièces, pneus, outillage, consommables…). Le tout à porter de quelques clics et d’une livraison entièrement gratuite à la demi-journée ou le lendemain matin en fonction des références et des régions. Ce sont ainsi plus de 300 000 références (70 marques) et 197 lignes de produits qui sont disponibles en ligne. Dès octobre, des pièces d’occasions seront proposées en partenariat avec la marketplace reparcar.fr.

Coté pneumatiques, la boutique propose 10 000 références. L’an prochain viendra s’ajouter une offre de pneus d’occasions produite par Mobivia lui-même.

Originauto propose trois niveaux de gammes de pièces : premium, équivalente à l’origine et de réemploi. Le réparateur pourra acheter en fonction de ses attentes tarifaires. Au moment du choix, le site indique le prix public conseillé pour accompagner le professionnel dans l’établissement d’un devis. Ces prix sont mis à jour quotidiennement. Côté tarifs, le site indique pratiquer ceux du marché, avec comme référence, ceux des constructeurs.

Le site marchand, qui précise ne pas être une marketplace, compte une dizaine de fournisseurs (plates-formes de stockage). Ce sont-elles qui s’occupent de livrer les professionnels sous la responsabilité d’Originauto qui d’ailleurs facture avec un paiement immédiat ou différé 30 jours. La gestion des retours, gratuits, a été simplifiée. D’ici un an, le site souhaite doubler le nombre de ses fournisseurs pour assurer nationalement une livraison en H+4.

Si Nicolas de Gaudemont reste discret sur le chiffre d’affaires du site et sur le nombre de clients qui serait de « quelques milliers », il assure que ce dernier est en croissance de 40 % depuis janvier et que 90 % des clients reviennent d’un mois sur l’autre sur le site.

Selon lui et une étude réalisée par le Gipa, les achats sur le web sont de moins en moins une alternative pour les ateliers mais pourraient vite devenir principaux, une tendance dont Mobivia souhaite profiter pour développer ses ventes auprès des professionnels. Objectif : atteindre 10 % de part de marché d’ici à 5 ans. L’ambition est d’avoir d’ici à 3 ans 6000 clients et d’être le fournisseur principal de la moitié d’entre eux.

Dans la même rubrique :

  • iDGarage dévoile son baromètre 2021 des prix de la réparation
    iDGarage dévoile son baromètre 2021 des prix de la réparation
  • Nouveau chapitre pour 123Roulement
    Nouveau chapitre pour 123Roulement
  • 07ZR étoffe son offre digitale pièces et services
    07ZR étoffe son offre digitale pièces et services
  • Vroomly rapporte que le digital peut sauver les réparateurs
    Vroomly rapporte que le digital peut sauver les réparateurs
  • Justeo, la médiation 2.0
    Justeo, la médiation 2.0
  • L’appli MyBootlid dédiée au dépannage
    L’appli MyBootlid dédiée au dépannage
  • Oscaro se dote d’un nouveau DRH
    Oscaro se dote d’un nouveau DRH
  • WYZ Group boucle une nouvelle levée de fonds
    WYZ Group boucle une nouvelle levée de fonds
  • CarDiag souhaite se développer dans la vente de données
    CarDiag souhaite se développer dans la vente de données
  • Pneumaclic partenaire de Yokohama et Falken
    Pneumaclic partenaire de Yokohama et Falken
  • [Vidéo] Reparcar.fr lève 2 millions d’euros
    [Vidéo] Reparcar.fr lève 2 millions d’euros
  • Livraison gratuite chez Mister-Auto
    Livraison gratuite chez Mister-Auto
  • Vroomly Parts étoffe son portefeuille de produits avec les pneumatiques
    Vroomly Parts étoffe son portefeuille de produits avec les pneumatiques
  • 1001pneus ouvre son site en Allemagne
    1001pneus ouvre son site en Allemagne
  • [Publi-rédactionnel] Système de transmission ou d’entraînement auxiliaire : mieux vaut prévenir que guérir
    [Publi-rédactionnel] Système de transmission ou d’entraînement auxiliaire : mieux vaut prévenir que guérir

Newsletter
Recherche