Oscaro.com mis en demeure par l’UFC-Que Choisir

Publié le par .

Alors que la situation des clients d’Oscaro ne s’améliore pas, l’UFC-Que Choisir vient de mettre en demeure le site de respecter ses obligations légales.

Alors que la situation des clients d’Oscaro ne s’améliore pas, l’UFC-Que Choisir vient de mettre en demeure le site de respecter ses obligations légales.
Alors que la situation des clients d’Oscaro ne s’améliore pas, l’UFC-Que Choisir vient de mettre en demeure le site de respecter ses obligations légales.

Quinze jours après le rachat d’Oscaro par Parts Holding Europe, l’impatience des acheteurs se fait sentir. Le nombre de clients mécontents, en litige avec la cyberboutique et en attente de solution, ne tarit pas. Loin de là en en croire les observations de l’UFC-Que Choisir.

Les clients mécontents continuent à témoigner sur le forum de l’organisation. Ils en appellent aux associations locales de l’UFC pour résoudre le litige qui les oppose au e-commerçant.

« Nombreux sont ceux qui racontent n’avoir jamais reçu la commande qu’ils avaient passée ou expliquent ne pas avoir réussi à obtenir le remboursement des sommes qu’ils avaient versées après une non-livraison ou suite à une rétractation » commente l’UFC-Que Choisir.

Face à cette situation, l’organisation de défense des consommateurs a décidé de passer à la vitesse supérieure. Son service juridique a fait parvenir à la société un courrier recommandé la mettant en demeure de respecter l’obligation légale qui lui est faite de rembourser dans les 14 jours ses clients en cas d’absence de livraison, conformément au code de la consommation.

Il lui est également rappelé qu’en cas de non-respect de ces délais, elle s’expose à une majoration des remboursements, voire à une amende administrative. Sans précision d’Oscaro sous 15 jours sur les mesures concrètes qu’elle entend prendre pour résoudre ces litiges et améliorer réellement le service aux clients, l’UFC-Que Choisir ne manquera pas d’alerter la DGCCRF et plus encore….

Mots clefs associés à cet article : Oscaro

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Une plateforme B to B pour les fournisseurs du secteur de l’automobile
    Une plateforme B to B pour les fournisseurs du secteur de l’automobile
  • Le digital au service de la vente des véhicules d’occasion
    Le digital au service de la vente des véhicules d’occasion
  • Oscaro collection : la nouvelle offre dédiée aux youngtimers
    Oscaro collection : la nouvelle offre dédiée aux youngtimers
  • La Collective des amortisseurs lance une nouvelle campagne de communication
    La Collective des amortisseurs lance une nouvelle campagne de communication
  • La marketplace Daparto opérationnelle en France
    La marketplace Daparto opérationnelle en France
  • Premier baromètre de l’Observatoire Oscaro
    Premier baromètre de l’Observatoire Oscaro
  • eBay : une étude montre un pic de la vente en ligne d’accessoires automobiles
    eBay : une étude montre un pic de la vente en ligne d’accessoires automobiles
  • Wyz Group lance son école en ligne
    Wyz Group lance son école en ligne
  • Mobivia investit dans reparcar.fr
    Mobivia investit dans reparcar.fr
  • Delticom rafraîchit son site web Tirendo
    Delticom rafraîchit son site web Tirendo
  • Des corners Oscaro au sein des hypermarchés Casino
    Des corners Oscaro au sein des hypermarchés Casino
  • Pneumaclic annonce des résultats en nette progression
    Pneumaclic annonce des résultats en nette progression
  • Start-up : la 19e branche du CNPA
    Start-up : la 19e branche du CNPA
  • Oscaro : Jan Löning nommé directeur général
    Oscaro : Jan Löning nommé directeur général
  • Wyz Group lance son nouveau site web
    Wyz Group lance son nouveau site web

Newsletter
Recherche