Oscaro : de nombreux départs pour une nouvelle controverse

Publié le par .

Selon le site d’information infodujour.fr, Oscaro aurait réduit sa masse salariale sans respecter la loi. Une affirmation dont se défend l’e-commerçant.

Jan Löning, directeur général d’Oscaro.
Jan Löning, directeur général d’Oscaro.

Décidément, Oscaro, en proie à toutes les passions, n’en finit plus avec les mauvais papiers. Après des rumeurs persistantes de faillite, totalement démenties fin octobre par Jan Löning, directeur général d’Oscaro, voilà que le site infodujour.fr évoque l’idée d’un plan social déguisé.

Pour mémoire, Oscaro, alors mal en point, a été cédé il y a un an à Parts Holding Europe, filiale du fonds d’investissement américain Bain Capital. Une direction provisoire est alors mise en place pour remettre la société sur de bons rails. La mission est confiée au cabinet Boston Consulting Group, proche de Bain Capital.

Départ d’une centaine de salariés

On apprend aujourd’hui que la restructuration de l’entreprise s’est soldée par le départ d’une centaine de salariés sur les six cents que compte le site de vente en ligne.
Selon les informations qui nous ont été communiquées par Oscaro, les trois quarts de ces départs sont volontaires, à l’initiative des salariés, avec 25 % de démissions et 50 % de ruptures conventionnelles homologuées. « Seule une trentaine de licenciements a eu lieu pour des raisons classiques de fautes », assure Jan Löning. Tous ces départs se seraient passés sur les douze derniers mois.

Mais le site d’information, visiblement bien informé de l’intérieur, avance une autre version. Selon lui, de nombreux départs seraient passés par des licenciements transactionnels. « Tout cela ressemble à s’y méprendre à un plan social qui ne veut pas dire son nom », affirme infodujour.fr. Car, selon la loi, au-dessus de dix licenciements en un mois durant un trimestre, un plan de sauvegarde de l’emploi doit être envisagé.

Plan de recrutement

Pour Oscaro cette affirmation est sans fondement, et un PSE ne s’imposait aucunement. La société explique ces nombreux départs par des choix individuels de salariés qui ne s’inscrivaient plus dans la nouvelle stratégie et les nouveaux modes de fonctionnement. Une situation comprise mais aussi regrettée par la direction, qui en ce moment d’ailleurs recrute de nouvelles personnes. La vie d’une entreprise en somme. « Nous avons connu une période d’ajustement pas simple pour tout le monde. À la suite de ces départs, nous avons embauché depuis le début du mois quatorze personnes et nous allons encore recruter autant d’ici à la fin de l’année pour assurer notre croissance », souligne Jan Löning.

Fin octobre, le leader de la vente de pièces sur Internet a annoncé quatre recrutements au niveau de sa direction. La boutique en ligne évoque une croissance à deux chiffres et une situation financière extrêmement solide et assainie grâce à ses actionnaires et au groupe PHE.

Mots clefs associés à cet article : Oscaro

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Daparto poursuit son activité
    Daparto poursuit son activité
  • Francesco Faà di Bruno :
    Francesco Faà di Bruno : "eBay vient de monter un partenariat avec le réseau Feu Vert "
  • Jan Löning : « La crise est un vrai challenge pour Oscaro »
    Jan Löning : « La crise est un vrai challenge pour Oscaro »
  • Covid-19 : iDGarage inventorie les dons solidaires des ateliers
    Covid-19 : iDGarage inventorie les dons solidaires des ateliers
  • Covid-19 : les ventes d’Oscaro en chute
    Covid-19 : les ventes d’Oscaro en chute
  • 123pneus.fr équipe aussi les électriques
    123pneus.fr équipe aussi les électriques
  • Vroomly booste ses visites
    Vroomly booste ses visites
  • [Infographie] eBay vend une pièce ou un accessoire toutes les 12 secondes
    [Infographie] eBay vend une pièce ou un accessoire toutes les 12 secondes
  • Oscaro retrouve son souffle
    Oscaro retrouve son souffle
  • Originauto, le distributeur traditionnel digital de Mobivia
    Originauto, le distributeur traditionnel digital de Mobivia
  • Daparto se lance dans le BtoB avec Point S Allemagne
    Daparto se lance dans le BtoB avec Point S Allemagne
  • Pneumaclic confirme la croissance des pneus « toutes saisons »
    Pneumaclic confirme la croissance des pneus « toutes saisons »
  • Allopneus, des pneus et des jantes
    Allopneus, des pneus et des jantes
  • Tyre24 favorise le panier intelligent
    Tyre24 favorise le panier intelligent
  • Deal2Drive observe le Web
    Deal2Drive observe le Web

Newsletter
Recherche