Oscaro règle ses contentieux

Publié le par .

Après avoir tardé pour régler ses dettes auprès de ses fournisseurs et de ses clients, et avoir été mis en demeure par UFC-Que Choisir, Oscaro indique avoir régler ses contentieux et retrouver une situation saine.

Oscaro indique avoir régler ses contentieux et retrouver une situation saine.
Oscaro indique avoir régler ses contentieux et retrouver une situation saine.

C’était une promesse du nouvel actionnaire d’OscaroParts Holding Europe - et de sa nouvelle équipe dirigeante conduite par Philippe Nobilé : régler au plus vite les litiges avec ses milliers de clients en attente de remboursement mais aussi les contentieux avec des fournisseurs en attente de paiement.

Si les promesses ont tardé à être honorées, vu l’ampleur de la situation quelque peu sous-estimée, Oscaro indique aujourd’hui, plus de deux mois après son rachat, s’être mis en conformité avec ses obligations légales. La cyberboutique a soldé sur décembre- janvier tous les remboursements en attente. « Cela nous a coûté très cher mais c’était indispensable pour pouvoir repartir sur de bonnes bases » explique Philippe Nobilé au magazine de l’UFC-Que Choisir qui a mis fin novembre Oscaro en demeure de régler la situation au plus vite.

La direction a dû dans un premier temps s’assurer que les nouvelles commandes allaient pouvoir être livrées et régler ses dettes auprès de certains fournisseurs et transporteurs. Elle a ensuite dû recenser tous les clients en attente d’un remboursement. Ce n’est qu’ensuite que les premiers rembursemens ont pu être effectués. « Il y en avait tellement que nous avons dû demander à notre prestataire de paiement d’accroître ses capacités » commente le directeur.

Au-delà des remboursements, le service clients d’Oscaro a présenté ses excuses aux clients mécontents et s’est montré rassurant en indiquant avoir redressé sa situation. Certains clients ont même reçu un bon de réduction à valoir sur une prochaine commande.

Dans la même rubrique :

  • Quatrième bourse Classic de l’Aventure
    Quatrième bourse Classic de l’Aventure
  • Une plateforme B to B pour les fournisseurs du secteur de l’automobile
    Une plateforme B to B pour les fournisseurs du secteur de l’automobile
  • Le digital au service de la vente des véhicules d’occasion
    Le digital au service de la vente des véhicules d’occasion
  • Oscaro collection : la nouvelle offre dédiée aux youngtimers
    Oscaro collection : la nouvelle offre dédiée aux youngtimers
  • La Collective des amortisseurs lance une nouvelle campagne de communication
    La Collective des amortisseurs lance une nouvelle campagne de communication
  • La marketplace Daparto opérationnelle en France
    La marketplace Daparto opérationnelle en France
  • Premier baromètre de l’Observatoire Oscaro
    Premier baromètre de l’Observatoire Oscaro
  • eBay : une étude montre un pic de la vente en ligne d’accessoires automobiles
    eBay : une étude montre un pic de la vente en ligne d’accessoires automobiles
  • Wyz Group lance son école en ligne
    Wyz Group lance son école en ligne
  • Mobivia investit dans reparcar.fr
    Mobivia investit dans reparcar.fr
  • Delticom rafraîchit son site web Tirendo
    Delticom rafraîchit son site web Tirendo
  • Des corners Oscaro au sein des hypermarchés Casino
    Des corners Oscaro au sein des hypermarchés Casino
  • Pneumaclic annonce des résultats en nette progression
    Pneumaclic annonce des résultats en nette progression
  • Start-up : la 19e branche du CNPA
    Start-up : la 19e branche du CNPA
  • Oscaro : Jan Löning nommé directeur général
    Oscaro : Jan Löning nommé directeur général

Newsletter
Recherche