Oscaro : Autodis Group à ses côtés

Publié le par .

Oscaro a diffusé hier sur son site une note mentionnant une levée de capital de 30 millions d’euros. Une somme apportée par Autodis Groupe qui prend 4,95 % du capital.

Oscaro a diffusé hier sur son site une note mentionnant une levée de capital de 30 millions d’euros.
Oscaro a diffusé hier sur son site une note mentionnant une levée de capital de 30 millions d’euros.

La rumeur courait dans les allées du salon Automechanika : Oscaro bouscule son actionnariat. C’est confirmé, le leader français de la vente en ligne de pièces détachées a annoncé avoir finalisé une opération d’augmentation de capital de plus de trente millions d’euros, auprès d’un partenaire industriel, pour démultiplier ses ressources et accélérer son développement.

Le nom du partenaire, qui au passage prend 4,95 % du capital de la cyberboutique, n’a pas été révélé dans un premier temps. La rumeur, qui indiquait qu’il pouvait s’agir d’Autodistribution, a été confirmée 24 heures plus tard par le groupement de distribution.

L’annonce sonne comme un coup de tonnerre de la part d’un groupe qui porte les valeurs de la distribution traditionnelle.

« Au travers de ses filiales Doyen Auto et ACR Group, Autodis Group et Oscaro entretiennent des relations commerciales de longue date. Notre prise de participation s’inscrit directement dans le cadre historique des relations commerciales et contribuera à leur développement  » explique Stéphane Antiglio, Président d’Autodis Group. Autrement dit, par cette prise de participation, Autodis Group sauve le mise d’un de ses plus grand client.

« L’histoire d’Oscaro commence par une revendication : celle du droit à réparer et à bricoler sa voiture par soi-même. Cette liberté a déjà permis aux français d’économiser deux milliards d’euros de pouvoir d’achat en moins d’une décennie. Trois voitures sur quatre en France sont déjà équipées d’une pièce Oscaro » indiquait hier l’annonce faite par Oscaro.

Des propos qui pourraient heurter la susceptibilité de certains adhérents de la sphère Autodistribution, distributeurs comme garagistes. Il faudra aux dirigeants d’Autodis faire preuve de pédagogie et expliquer que ce rachat est un atout alors que les initiatives digitales se développent dans le commerce des pièces détachées.

Oscaro qui vient de refondre son site a l’ambition de s’entendre plus largement en Europe d’ici à 2020. Il est déjà présent en Espagne, au Portugal et en Belgique.

Selon les chiffres publiés par notre confrère Les Echos, Oscaro, souvent cité comme déficitaire, se redresse cette année. Le site a généré sur le premier semestre un chiffre d’affaires de 162 millions d’euros hors taxe, avec un excédent brut d’exploitation positif de 3,8 millions. Un excédent qui devrait atteindre les 8 millions cette année.

« Cette prise de participation minoritaire permet à Oscaro de rester totalement indépendant » a commenté de son côté Pierre-Noël Luiggi, Président d’Oscaro.

Mots clefs associés à cet article : Oscaro, Autodis Group

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • PHE devient n°2 en Italie
    PHE devient n°2 en Italie
  • [Vidéo] Rencontre - Fabrice Godefroy, groupe IDLP
    [Vidéo] Rencontre - Fabrice Godefroy, groupe IDLP
  • Alternative Autoparts passe le cap des 100 distributeurs
    Alternative Autoparts passe le cap des 100 distributeurs
  • Apprau revisite sa communication
    Apprau revisite sa communication
  • Bogumil Papierniok prend un rôle clé chez Temot International
    Bogumil Papierniok prend un rôle clé chez Temot International
  • Alliance Automotive Group : plus de 160 recrutements en cours
    Alliance Automotive Group : plus de 160 recrutements en cours
  • GPA poursuit son industrialisation
    GPA poursuit son industrialisation
  • LKQ Europe s’engage pour les carburants de synthèse
    LKQ Europe s’engage pour les carburants de synthèse
  • Autodistribution prospère grâce au digital
    Autodistribution prospère grâce au digital
  • L’Agra se développe
    L’Agra se développe
  • La libéralisation des pièces de carrosserie ne sera pas pour demain !
    La libéralisation des pièces de carrosserie ne sera pas pour demain !
  • IDLP renforce sa logistique en région parisienne
    IDLP renforce sa logistique en région parisienne
  • Flauraud : une chaine Youtube pour Mecasystems
    Flauraud : une chaine Youtube pour Mecasystems
  • Chris Hutchinson élu président du conseil de surveillance de Temot International
    Chris Hutchinson élu président du conseil de surveillance de Temot International
  • Pneumatiques : le reconfinement brise les espoirs d’octobre
    Pneumatiques : le reconfinement brise les espoirs d’octobre

Newsletter
Recherche