Otop, fin de la belle histoire ?

Publié le par .

Selon nos informations, le site en ligne d’achat de pièces Otop, lancé en 2018, serait proche du dépôt de bilan.

Selon nos informations, le site en ligne d’achat de pièces Otop, lancée en 2018, serait proche du dépôt de bilan.
Selon nos informations, le site en ligne d’achat de pièces Otop, lancée en 2018, serait proche du dépôt de bilan.

Selon nos informations, le site en ligne d’achat de pièces Otop, lancé en 2018 et destiné aux professionnels, serait proche du dépôt de bilan. L’entreprise n’aurait pas pu obtenir de prêt garanti par l’État malgré de multiples demandes face à la situation financière critique d’une entreprise fortement endettée. Si aucun repreneur ne se positionne pour soutenir l’entreprise dans les tout prochains jours, cette dernière pourrait être placée en liquidation judiciaire.

Les concessionnaires s’associent

Otop souffre depuis sa création de problèmes de trésorerie, sans cesse en discussion avec des investisseurs. La crise du Covid-19 a porté l’estocade. Cette cessation d’activité laisserait sur le carreau 28 concessionnaires (franchisés) partenaires du site, en charge de livrer et de conseiller les ateliers. Elle laisserait aussi de forts impayés chez les prestataires et les équipementiers.

Les concessionnaires ont pu, dans leur majorité, obtenir un PGE. Ils viennent d’annoncer leur regroupement sous la forme d’une association. Celle-ci compte aujourd’hui 27 membres avec 110 salariés, couvrant 55 zones sur les 170 prévues. L’ensemble réalise déjà un CA de plus d’un million d’euros par mois. Stéphane Le Mounier a été élu à la présidence de l’association. L’ancien cadre de chez SKF est aujourd’hui concessionnaire multizone pour le sud de l’Île-de-France. « C’est parce que nous croyons en notre modèle que nous avons décidé de nous regrouper. La totalité des concessionnaires composant notre réseau a décidé de nous rejoindre. Nous ne doutons pas que ce modèle, alliant prix du Web et service premium pour nos clients, trouvera les partenaires indispensables à sa croissance », commente le président.

Si le modèle Otop a tout pour fonctionner sur le papier, notamment par le biais de tarifs très alléchants, la mayonnaise n’a pas pris, sans doute par manque d’activité commerciale pour pousser les achats en ligne. « Les concessionnaires devaient être au départ de simples logisticiens. L’expérience a montré qu’ils devaient aussi être performants au niveau commercial et de la relation client. Cela a tout changé », commente un observateur proche d’Otop.

Autre souci d’Otop, celui de ne pas avoir suffisamment de stock faute de trésorerie. Ainsi, de nombreuses commandes restaient impossibles à réaliser. « Une pièce sur deux n’était pas disponible », explique notre interlocuteur. Trop de ratés pour séduire des MRA gavés d’offres concurrentes.

Autre problème expliqué : celui d’un stock trop orienté vers des pièces à faible valeur unitaire, peu intéressantes à l’achat sur le site. Otop aurait dû proposer plutôt des pièces onéreuses, comme des embrayages, pour lesquelles son dépositionnement tarifaire de 30 % trouvait de l’intérêt aux yeux des professionnels. Mais ces pièces restent plus chères à stocker.


En réaction de la parution de cet article, Franck Millet, fondateur du site, que nous avons cherché à joindre par téléphone sans succès, a tenu à préciser par email que le taux de service le plus bas d’Otop était de 81% et que le dépositionnement prix sur l’embrayage est de 21%.

Dans la même rubrique :

  • Yakarouler.com, en procédure, cherche son futur (mise à jour)
    Yakarouler.com, en procédure, cherche son futur (mise à jour)
  • 1001pneus ouvre son site en Italie
    1001pneus ouvre son site en Italie
  • Vroomly lève 5 millions d’euros
    Vroomly lève 5 millions d’euros
  • Pieces de réemploi : FRPA à + 18 % en 2020
    Pieces de réemploi : FRPA à + 18 % en 2020
  • Vroomly guide les ateliers dans l’obtention du fonds de solidarité
    Vroomly guide les ateliers dans l’obtention du fonds de solidarité
  • Oscaro se lance dans le vitrage automobile
    Oscaro se lance dans le vitrage automobile
  • Un nouveau CTO chez Oscaro
    Un nouveau CTO chez Oscaro
  • GoMecano mise sur la réparation à domicile
    GoMecano mise sur la réparation à domicile
  • Oscaro, site préféré des auto-réparateurs
    Oscaro, site préféré des auto-réparateurs
  • Belles promotions chez Daparto
    Belles promotions chez Daparto
  • Jérôme Gendre prend la direction commerciale d’Oscaro
    Jérôme Gendre prend la direction commerciale d’Oscaro
  • [Vidéo] Entretien avec David Boccalini, Mister-Auto
    [Vidéo] Entretien avec David Boccalini, Mister-Auto
  • Pneumaclic diversifie son offre avec l’arrivée des accessoires
    Pneumaclic diversifie son offre avec l’arrivée des accessoires
  • [Rencontre] Marjorie Poprawski, directrice générale de Yakarouler
    [Rencontre] Marjorie Poprawski, directrice générale de Yakarouler
  • Avatacar soutient les professionnels face à la crise
    Avatacar soutient les professionnels face à la crise

Newsletter
Recherche