Pas de vacances pour le V.O. en août

Publié le

Alors que le mois d’août est traditionnellement plus calme pour le marché de l’occasion, il enregistre cette année une hausse de 2,9 % par rapport à 2018, soit un parc de 420 871 véhicules, et ce malgré le renforcement des critères pour l’obtention de la prime à la conversion.

La part des motorisations Diesel continue sa chute et passe sous la barre des 60 %.
La part des motorisations Diesel continue sa chute et passe sous la barre des 60 %.

À travers ses chiffres, le baromètre d’AutoScout24 confirme la tendance observée depuis le début de l’année avec un engouement des Français pour les véhicules de moins de 5 ans et essentiellement à motorisation essence. En outre, et de façon plus surprenante, le segment des véhicules de plus de 10 ans est en légère hausse.

Le marché des véhicule neufs connaît en revanche une forte diminution en août avec 129 259 immatriculations enregistrées. Un total en baisse de 14,1 %, soit sa plus mauvaise performance de l’année. Les changements de la prime à la conversion semblent avoir fait reculer le marché du neuf, pourtant peu touché par les modifications de législation. Le rapport VO/VO est de 3,26 en août.

Les allemandes en tête

Les marques françaises affichent des résultats en demi-teinte avec Renault à – 0,1 %, Peugeot à + 1 % et Citroën à + 1,2 %, bien en deçà de la moyenne nationale de + 2,9 %. Les marques allemandes confirment des performances supérieures à la moyenne du marché. Volkswagen enregistre ainsi + 5,2 %, Audi + 4,6 %, BMW + 9,6 % et Mercedes-Benz + 4,8 %. Au top de progressions figurent Skoda (+ 24,3 %), Dacia (+ 21,2 %) et Kia (+ 16,3 %). À noter que la hausse d’Alfa Romeo de plus de 20 % en juillet n’a été qu’un feu de paille puisque la marque subit une perte de 5,1 % en août.

Les plus de 10 ans progressent

Le marché est très soutenu par les tranches d’âge de 0 à 5 ans, dont les volumes continuent d’augmenter. Le segment des véhicules de plus de 10 ans retrouve des couleurs après plusieurs mois de perte. Le segment des 6-10 ans est finalement celui qui souffre le plus, accusant un recul de 5,7 %. Il ne présente pas l’attrait des jeunes occasions ni les bonnes affaires en termes de prix des véhicules plus âgés.

Le diesel poursuit sa chute

La part des motorisations Diesel passe sous la barre des 60 %, avec 59,6 % des immatriculations, tandis les motorisations essence progressent de près de 11 % (principales responsables de l’augmentation du segment des véhicules de moins de 5 ans). Hybrides et électriques restent marginales mais en nette progression.

Mots clefs associés à cet article : Marché, Étude, Véhicules d’occasion

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • L’occasion signe un record absolu en juillet
    L’occasion signe un record absolu en juillet
  • Trustoo s’associe à LeLynx.fr
    Trustoo s’associe à LeLynx.fr
  • Pourquoi les constructeurs accélèrent sur le véhicule d’occasion
    Pourquoi les constructeurs accélèrent sur le véhicule d’occasion
  • Arval Autoselect capitalise sur la notoriété d’Arval
    Arval Autoselect capitalise sur la notoriété d’Arval
  • [Video] Weinmann Technologies mise sur le remarketing VO
    [Video] Weinmann Technologies mise sur le remarketing VO
  • Le nouveau profil de l’acheteur de véhicule d’occasion
    Le nouveau profil de l’acheteur de véhicule d’occasion
  • Record d’immatriculations des occasions en juin
    Record d’immatriculations des occasions en juin
  • Je vends votre auto noue un partenariat avec Et Hop ! Pare-brise
    Je vends votre auto noue un partenariat avec Et Hop ! Pare-brise
  • Carlab : faire la différence dans un marché ultra-concurrentiel
    Carlab : faire la différence dans un marché ultra-concurrentiel
  • Stampyt se lance dans la vidéo
    Stampyt se lance dans la vidéo
  • Arval France Autovalley devient Arval Autoselect
    Arval France Autovalley devient Arval Autoselect
  • Autosphère se lance dans la location de véhicules de collection
    Autosphère se lance dans la location de véhicules de collection
  • Le marché de l’occasion reprend des couleurs
    Le marché de l’occasion reprend des couleurs
  • Capcar répond au Covid-19 par l’innovation
    Capcar répond au Covid-19 par l’innovation
  • Stampyt lance le « détourage hybride »
    Stampyt lance le « détourage hybride »

Newsletter
Recherche