Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra

Publié le par .

Alors qu’entrera en vigueur le 1er avril prochain l’arrêté relatif à l’usage des pièces issues de l’économie circulaire, le groupe PSA choisit comme fournisseur Indra Automobile Recycling.

Véronique Morel et Loïc Bey-Rozet.
Véronique Morel et Loïc Bey-Rozet.

Afin d’accélérer l’utilisation des pièces de réemploi, PSA vient de signer un partenariat avec Indra Automobile Recycling. L’objectif est de faciliter la commande et la commercialisation des pièces de réemploi toutes marques par les 4 000 réparateurs agréés du groupe en France (hors Opel). À cet effet, le constructeur recommande à ses réseaux l’utilisation de l’outil de commande Precis, qui a été intégré au portail Service Box de la marque.

Precis, développé par Indra et Sidexa, offre une solution de commande et de traçabilité des pièces. À ce stade, près de 380 000 pièces de réemploi sont stockées et disponibles dans l’outil, qui assure 1 820 commandes par mois en moyenne. Les centres VHU qui collaborent avec Indra sont en mesure de livrer 90 % des pièces en 24 heures.

« Notre stratégie consiste à répondre aux besoins de l’ensemble des clients, quel que soit leur budget, la marque ou l’âge de leur véhicule. Ce partenariat nous permet répondre aux attentes des consommateurs recherchant une offre à la fois économique et responsable. Il contribue à l’offensive globale que nous avons lancée pour développer la vente de pièces de rechange issues de l’économie circulaire : pièces de réemploi mais aussi échange standard et Repair & Return » commente Véronique Morel, directrice de la business unit Économie circulaire au sein de PSA Aftermarket.

« Le succès de notre plate-forme Precis auprès des réseaux du groupe PSA sera un des indicateurs clés pour démontrer que la filière automobile est résolument entrée dans une dynamique d’économie circulaire » indique Loïc Bey-Rozet, directeur général d’Indra. La société a réalisé 45 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017. Elle appartient à parts égales à Renault et Suez.

Mots clefs associés à cet article : Groupe PSA, Indra Automobile Recycling

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Près de 70 000 véhicules légers rechargeables immatriculés en 2019
    Près de 70 000 véhicules légers rechargeables immatriculés en 2019
  • [Vidéo] Citroën : le SAV 24 h/24 et 7 j/7
    [Vidéo] Citroën : le SAV 24 h/24 et 7 j/7
  • Les ventes de SUV ont triplé en dix ans
    Les ventes de SUV ont triplé en dix ans
  • Les ventes de voitures Flexfuel ont atteint 1 % du marché en novembre
    Les ventes de voitures Flexfuel ont atteint 1 % du marché en novembre
  • Le diesel a perdu 14 points de parts de marché depuis 2017
    Le diesel a perdu 14 points de parts de marché depuis 2017
  • BMW lance une campagne de digitalisation de la formation professionnelle
    BMW lance une campagne de digitalisation de la formation professionnelle
  • Quel avenir pour les distributeurs automobile à l’horizon 2030 ?
    Quel avenir pour les distributeurs automobile à l’horizon 2030 ?
  • PSA digitalise un peu plus sa relation client en atelier
    PSA digitalise un peu plus sa relation client en atelier
  • Cetelem observe une mobilité fracturée
    Cetelem observe une mobilité fracturée
  • Mercedes et Proxiserve accompagnent l’installation de bornes de recharge
    Mercedes et Proxiserve accompagnent l’installation de bornes de recharge
  • Audi lance son application vocale
    Audi lance son application vocale
  • 130 agences Renault à reprendre
    130 agences Renault à reprendre
  • PSA : 2e édition de la Coupe du monde des service managers et conseillers commerciaux
    PSA : 2e édition de la Coupe du monde des service managers et conseillers commerciaux
  • La relation reste tendue entre les constructeurs et leur réseau de distribution
    La relation reste tendue entre les constructeurs et leur réseau de distribution
  • Nissan France : nouvelles nominations au comité de direction
    Nissan France : nouvelles nominations au comité de direction

Newsletter
Recherche