Plan Climat : Diéséliste de France satisfait des annonces de Nicolas Hulot

Publié le par .

L’association Diéseliste de France, présidée par le directeur général du distributeur IDLP, et défenseure des motorisations diesel, salue les annonces du ministre de la Transition écologique et solidaire. Des mesures qui, selon elle, « favorisent les véhicules diesel ».

Diésiéliste de France est satisfait des mesures du Plan Climat.
Diésiéliste de France est satisfait des mesures du Plan Climat.

Diéseliste de France n’a pas tardé à réagir aux annonces faites par Nicolas Hulot,dans le cadre du Plan Climat. Alors que le ministre de la Transition écologique et solidaire avait fait état au mois de juillet d’une potentielle cessation des ventes des véhicules thermiques d’ici à 2040 – annonce qui n’avait pas manqué de provoquer bon nombre de réactions dans le secteur –, il a donné plus de précisions quant aux mesures mises en place. Et l’association relève deux d’entre elles, qui favoriseraient la « cohabitation du diesel et de l’écologie ».

Électrique et essence versus diesel

La prime à la conversion, étendue à l’ensemble des véhicules thermiques les moins polluants (neufs ou occasion) et non plus seulement aux autres motorisations (dont l’électrique), « démarginalise » ainsi les motorisations que défend Diéséliste de France. L’association souligne que la solution du véhicule électrique (VE) comme alternative aux thermiques n’est pas forcément établie, ne serait-ce que pour les batteries des VE dont le recyclage optimisé n’est toujours pas au point.

Diéseliste de France va encore plus loin en estimant que l’une mesures annoncées par le ministre favoriserait même les véhicules diesel. En effet, Nicolas Hulot a indiqué la mise en place d’une prime au remplacement de véhicules les plus polluants par des voitures neuves ou d’occasion à plus faibles émissions de CO2. Or, d’après l’association qui a pour vocation d’informer le grand public et les professionnels sur le diesel, cette motorisation émet de 15 à 20 % de CO2 en moins que l’essence à cylindrée identique et consomme 20 à 25 % de carburant en moins, si l’on compare les mêmes catégories de véhicules de ces deux motorisations.

Mots clefs associés à cet article : Environnement

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
    L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
  • La France compte 32 455 ateliers
    La France compte 32 455 ateliers
  • Grand débat national : les doléances du CNPA
    Grand débat national : les doléances du CNPA
  • Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
    Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
  • Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
    Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
  • Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
    Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
  • Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
    Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
  • Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
    Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
  • Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
    Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
  • IRP Auto Solidarité-Prévention : un bilan 2018 positif
    IRP Auto Solidarité-Prévention : un bilan 2018 positif
  • Turbo’s Hoet fournit l’assistance
    Turbo’s Hoet fournit l’assistance
  • Le prix de l’entretien progresse davantage que l’inflation
    Le prix de l’entretien progresse davantage que l’inflation
  • Auto Service Jovinien se diversifie dans le nettoyage des FAP
    Auto Service Jovinien se diversifie dans le nettoyage des FAP
  • Le CNPA en faveur d’une suspension de l’arrêté PIEC
    Le CNPA en faveur d’une suspension de l’arrêté PIEC

Newsletter
Recherche