Plan de relance : le CNPA requiert des mesures pour l’après-vente

Publié le par .

Le président de la République a dévoilé le 26 mai son « plan d’avenir de l’automobile du XXIe siècle ». Le CNPA se dit satisfait de ces mesures d’urgence du plan de relance, tout en soulignant l’absence de dispositions concernant l’après-vente.

 Le président de la République a présenté les mesures d’urgence du plan de relance de la filière automobile depuis une usine Valeo. (© Élysée)
Le président de la République a présenté les mesures d’urgence du plan de relance de la filière automobile depuis une usine Valeo. (© Élysée)

Emmanuel Macron a annoncé injecter un total de 8 milliards d’euros dans la filière automobile, sous condition que cette dernière «  relocalise, consolide et maintienne l’industrie sur le sol français  ». L’État annonce, entre autres, investir dans la modernisation des entreprises. Ainsi, le Président lance la création d’un fonds de soutien aux investissements de 200 millions d’euros, destiné à aider la digitalisation, la robotisation et la transformation industrielle, y compris écologique, des petits acteurs de la filière qui n’ont pas les moyens de ces changements. Le chef de l’État promet aussi 150 millions d’euros pour accompagner l’effort de recherche des entreprises du secteur.

De son côté, le CNPA salue la création d’un fonds d’investissement de 600 millions d’euros (Renault et PSA apporteront chacun 100 millions d’euros) à destination de l’ensemble des entreprises de la filière pour des projets de croissance, d’innovation, de diversification et de consolidation.

Enfin le CNPA approuve le soutien mis en place pour l’acquisition de véhicules, qui comprend une prime à la conversion pour relancer l’achat des véhicules neufs ou d’occasion. Le Président a promis que trois quarts des Français seraient éligibles à cette prime qui concerne les 200 000 premiers véhicules vendus à partir du 1er juin.*

Quid de l’après-vente ?

Le CNPA pointe cependant l’absence de mesures d’accompagnement des services de l’automobile. « De façon générale, le plan de relance n’intègre pas suffisamment l’ensemble des composantes de la filière automobile, à l’instar des acteurs de la location de véhicules, du recyclage de véhicules, de la distribution de carburant, de l’éducation et de la sécurité routière. Aucune réponse n’a pour l’instant été apportée à ce tissu d’entreprises de proximité, qui représentent un nombre considérable d’emplois implantés dans tous les territoires », selon l’organisation. Ainsi, le CNPA demande que des « ajustements ultérieurs » soient opérés, qui permettront d’intégrer les problématiques dans le cadre de textes réglementaires et législatifs.

*Afin d’augmenter le nombre de ménages pouvant bénéficier des hausses de primes sur les véhicules thermiques, électriques et hybrides rechargeables, le seuil de revenu fiscal de référence (RFR) par part sera porté de 13 500 à 18 000 euros.

- Les critères d’éligibilité pour la mise au rebut d’un véhicule seront assouplis pour intégrer les véhicules Crit’Air 3 (véhicules essence immatriculés avant 2006 et véhicules diesel immatriculés avant 2011).
- Le montant de la prime sera porté à 3 000 euros pour l’achat d’un véhicule thermique et à 5 000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable.
- Pour les personnes morales, la prime actuelle sera doublée pour les véhicules électriques et les hybrides rechargeables.
- Les véhicules « rétrofités » seront éligibles à la prime à la conversion.
- Enfin, une surprime de 2 000 euros cofinancée par l’État et les collectivités sera accordée aux personnes qui habitent ou travaillent dans une zone à faibles émissions.

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Allogarage dévoile les meilleurs garages de France
    Allogarage dévoile les meilleurs garages de France
  • Retrofuture planche sur le rétrofit hydrogène
    Retrofuture planche sur le rétrofit hydrogène
  • La FNA dénonce les propositions de la Convention citoyenne du climat
    La FNA dénonce les propositions de la Convention citoyenne du climat
  • Prolongation de la subvention Prévention Covid pour les TPE/PME
    Prolongation de la subvention Prévention Covid pour les TPE/PME
  • Kent labellisé Éco Entretien
    Kent labellisé Éco Entretien
  • Nouveau tour de vis pour accélérer la mise en place des ZFE
    Nouveau tour de vis pour accélérer la mise en place des ZFE
  • François Brabander réélu à la présidence du Sesamlld
    François Brabander réélu à la présidence du Sesamlld
  • Le CNPA et Via ID présentent la nouvelle promotion du Moove Lab
    Le CNPA et Via ID présentent la nouvelle promotion du Moove Lab
  • Imaweb-IDF devient Imaweb
    Imaweb-IDF devient Imaweb
  • Assistance : une saison estivale contrastée
    Assistance : une saison estivale contrastée
  • Convention citoyenne pour le climat : le CNPA exprime ses inquiétudes
    Convention citoyenne pour le climat : le CNPA exprime ses inquiétudes
  • FFED lance sa plate-forme roulezpascher.com
    FFED lance sa plate-forme roulezpascher.com
  • Trophées de l’environnement : PSA et Renault récompensés pour leur solidarité
    Trophées de l’environnement : PSA et Renault récompensés pour leur solidarité
  • 50 % de part de marché pour le SP95-E10
    50 % de part de marché pour le SP95-E10
  • Opco Mobilités apporte des solutions au plan « 1 jeune, 1 solution »
    Opco Mobilités apporte des solutions au plan « 1 jeune, 1 solution »

Newsletter
Recherche