Platooning : des premiers tests grandeur nature concluants

Publié le par .

MAN et DB Schenker viennent de mener des essais réels plutôt concluants sur le platooning.

MAN et DB Schenker viennent de mener des essais réels plutôt concluants sur le platooning.
MAN et DB Schenker viennent de mener des essais réels plutôt concluants sur le platooning.

« Les déplacements avec des camions connectés sur les autoroutes allemandes sont sûrs, fiables et peuvent être utilisés de manière efficace dans la vie quotidienne d’une entreprise de logistique. » Telles sont les principales conclusions du premier test pratique mondial des camions en convoi effectué dans le cadre d’un projet de recherche financé par le ministère fédéral des Transports et de l’Infrastructure digitale d’Allemagne (BMVI).

Durant sept mois, des conducteurs professionnels ont testé deux véhicules connectés sur l’autoroute A9 entre la succursale de la société de logistique DB Schenker de Nuremberg et celle de Munich. Après 35 000 kilomètres parcourus, les conducteurs, qui roulaient avec seulement 15 à 21 mètres d’écart, ont fait l’éloge du confort de conduite et du sentiment général de sécurité.

Le système de peloton intégré aux camions MAN a fonctionné convenablement 98 % du temps. Le conducteur n’a dû intervenir qu’une fois tous les 2 000 kilomètres, ce qui est bien moins fréquent que prévu. La phase pilote a également permis de réduire la consommation de carburant de 3 à 4 %.

Des conducteurs convaincus

Par ailleurs, des universitaires ont étudié les effets psychosociaux et neurophysiologiques sur les conducteurs. Vivre l’expérience du platooning a provoqué un changement important dans l’attitude des conducteurs, qui étaient auparavant très sceptiques. « Le sentiment général de sécurité et de confiance dans la technologie a été confirmé par l’évaluation des conducteurs dans des situations de conduite spécifiques. Aucune des expériences n’a été incontrôlable » explique Sabine Hammer, professeur de l’Institut de recherche sur les systèmes complexes de l’université de Fresenius.

Les conducteurs ont constaté que les véhicules sur les autres voies effectuaient des dépassements en leur coupant la route, ce qu’ils ont jugé « insatisfaisant » mais non critique. « En raison des temps de réaction rapides du système, les conducteurs préféreraient aujourd’hui une distance de 10 à 15 mètres seulement entre les véhicules », conclut Sabine Hammer.

Mots clefs associés à cet article : MAN, Conduite autonome

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Mobilité autonome : Transdev s’allie à ZF
    Mobilité autonome : Transdev s’allie à ZF
  • Des achats groupés en faveur des bus à hydrogène
    Des achats groupés en faveur des bus à hydrogène
  • Volvo Cars et Volvo Trucks pour le partage de données
    Volvo Cars et Volvo Trucks pour le partage de données
  • Starship, le camion écolo de Shell et AirFlow
    Starship, le camion écolo de Shell et AirFlow
  • Toyota lance un premier bus de série à hydrogène
    Toyota lance un premier bus de série à hydrogène
  • GNV : le biogaz appuyé par le Gouvernement
    GNV : le biogaz appuyé par le Gouvernement
  • Moteur MAN D08 « full » SCR
    Moteur MAN D08 « full » SCR
  • Transpolis : FFC devient actionnaire de la ville laboratoire
    Transpolis : FFC devient actionnaire de la ville laboratoire
  • BorgWarner électrifie le bus hybride de Scania avec sa technologie HVH
    BorgWarner électrifie le bus hybride de Scania avec sa technologie HVH
  • Chéreau présente la première semi-remorque multiplexée
    Chéreau présente la première semi-remorque multiplexée
  • Total investit dans le transport routier de marchandise avec OnTruck
    Total investit dans le transport routier de marchandise avec OnTruck
  • Renault Trucks vise 13 % d’économie avec son projet Falcon
    Renault Trucks vise 13 % d’économie avec son projet Falcon
  • MAN développe la motorisation hybride
    MAN développe la motorisation hybride
  • ZF et e.GO Mobile AG s’associent pour les transports de demain
    ZF et e.GO Mobile AG s’associent pour les transports de demain
  • Volvo Trucks teste la collecte autonome des ordures
    Volvo Trucks teste la collecte autonome des ordures

Newsletter
Recherche