Pneumatique : le marché chute notablement

Publié le par .

Le marché du pneumatique ne s’est jamais si mal porté depuis 2012 avec une baisse de 3,6 % des volumes de ventes. Les marques premier prix progressent, ainsi que les pneus toutes saisons. Les prix restent cependant stables. Les spécialistes perdent du terrain.

Le marché du pneumatique ne s’est jamais si mal porté depuis 2012 avec une baisse de 3,6 % des volumes de ventes.
Le marché du pneumatique ne s’est jamais si mal porté depuis 2012 avec une baisse de 3,6 % des volumes de ventes.

Les dernières données du Syndicat des professionnels du pneu montrent un marché du pneumatique (tourisme, camionnette et 4 x 4 ou SUV) en baisse de 3,6 % au premier semestre 2019. Il s’agit du plus mauvais résultat semestriel enregistré depuis 2012. Le segment camionnette est le plus touché avec une baisse des volumes de 6,2 %.

« Les mauvaises performances de ce semestre s’inscrivent dans la continuité de celles subies sur novembre et décembre 2018. Après un très bon mois de janvier (+ 17,3 %), les ventes ont de nouveau plongé à partir de février », précise le syndicat.

Les marques de distributeur enregistrent les plus fortes baisses (– 23,7 %) et perdent 2,7 points de part de marché. À l’inverse, les marques budget (autres) tirent leur épingle du jeu avec une évolution spectaculaire de leurs ventes (+ 10,7 %). Leur part de marché atteignant des niveaux inédits, entre 14 et 18 % selon les mois.
Accusant une baisse de volume limitée (– 2,4 % depuis janvier), les marques premium ont gagné 0,7 % de part de marché par rapport à la même période de l’année précédente.

Les pneus toutes saisons sont les grands bénéficiaires de ce premier semestre 2019 avec des ventes continuant de progresser (+ 40,5 %). Leur part de marché (8,9 %) dépasse dorénavant celle des pneus hiver (7,9 %). Ces derniers ont fait mieux que maintenir leur position (+ 11,7 % sur six mois) contrairement aux pneus été (– 7,9 %) qui perdent 3,9 % de part de marché.

Les prix moyens sont restés stables. Les hausses ou baisses enregistrées sur les différents segments n’étant jamais supérieures à 1 %. « Les écarts de prix relevés sur Internet entre acteurs historiques et pure players deviennent insignifiants, y compris sur les pneus budget, qui affichaient début 2018 un écart d’environ 20 % à l’avantage des acteurs du Web » commente l’organisation.

En juin 2019, les différences de prix affichés, quels que soient les niveaux de gamme, ne dépassaient pas 2 euros.

Les parts de marché des différents canaux de distribution demeurent relativement stables. Les évolutions sont plus marquées sur les pneus 4 x 4 ou SUV, où le canal réunissant les réseaux constructeurs, les MRA et les pure players gagnent 3,1 % des volumes sur les négociants spécialistes (3,4 %). Même constat sur le segment camionnette, où les négociants perdent 2,6 % de parts de ventes.

Mots clefs associés à cet article : Pneumatique, Syndicat des professionnels du pneu

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • L’Agra réunit ses réseaux à Monaco
    L’Agra réunit ses réseaux à Monaco
  • Nexus s’intéresse aux véhicules classiques
    Nexus s’intéresse aux véhicules classiques
  • Groupauto Italie lance une gamme de lubrifiants Eurostart
    Groupauto Italie lance une gamme de lubrifiants Eurostart
  • Van Heck Interpieces France étoffe sa gamme de batteries
    Van Heck Interpieces France étoffe sa gamme de batteries
  • [Vidéo] Rencontre avec Peter Vanosmael, Van Heck – Interpièces
    [Vidéo] Rencontre avec Peter Vanosmael, Van Heck – Interpièces
  • Nomination : Andras Lorincz rejoint LKQ Europe
    Nomination : Andras Lorincz rejoint LKQ Europe
  • CarCat : « un levier de commerce pour les distributeurs et les réparateurs »
    CarCat : « un levier de commerce pour les distributeurs et les réparateurs »
  • Le CA des distributeurs VL en baisse de 18,5 %
    Le CA des distributeurs VL en baisse de 18,5 %
  • Alex Gelbcke nommé P-DG de Fource
    Alex Gelbcke nommé P-DG de Fource
  • Ragues : « Rester sur le commerce de proximité »
    Ragues : « Rester sur le commerce de proximité »
  • Agra : deux nouveaux directeurs de plate-forme
    Agra : deux nouveaux directeurs de plate-forme
  • LKQ et GPC en recul respectivement de 19 % et 14 % sur le second trimestre
    LKQ et GPC en recul respectivement de 19 % et 14 % sur le second trimestre
  • [Questions à] Christophe Rollet, président d’Otop
    [Questions à] Christophe Rollet, président d’Otop
  • Pneumatique : la reprise est là !
    Pneumatique : la reprise est là !
  • Point S se lance dans la distribution de pièces avec la reprise d’OTOP
    Point S se lance dans la distribution de pièces avec la reprise d’OTOP

Newsletter
Recherche