Pneumatiques : les pertes se chiffrent en dizaines de millions d’euros

Publié le par .

Le marché du pneumatique s’est écroulé de plus de 40 % en mars, entrainant une perte de 70 millions d’euros chez les gros faiseurs de pneumatiques. La perte pourrait atteindre 150 millions sur avril.

Le marché du pneumatique s’est écroulé de plus de 40 % en mars, entrainant une perte de 70 millions d’euros chez les gros faiseurs de pneumatiques. La perte pourrait atteindre 150 millions sur avril.
Le marché du pneumatique s’est écroulé de plus de 40 % en mars, entrainant une perte de 70 millions d’euros chez les gros faiseurs de pneumatiques. La perte pourrait atteindre 150 millions sur avril.

Le marché du pneumatique n’échappe hélas pas à l’effondrement du marché des services automobiles. La perte de chiffre d’affaires sur mars dépasse 70 millions d’euros sur le panel Gfk/SPP qui prend en compte les ventes de pneumatiques sur les canaux des pneumaticiens, des centres autos et des réparateurs rapides. L’ensemble représente 55% des volumes commercialisés en France.

Le segment du tourisme est le plus impacté avec des ventes en volume en repli de 41 % sur le mois. La tendance est quasi identique pour les pneus 4x4 ou SUV. Les pneus camionnettes quant eux bénéficiant des interventions sur les véhicules de livraisons ou d’urgences, enregistrent une baisse légèrement moins sévère de 35,2%.

« La perte de chiffre d’affaires se révèle abyssale » s’inquiète Michel Vilatte, président du Syndicat des Professionnels du Pneu. Et de poursuivre : « sur le seul mois de mars, 45,9 M€ ont ainsi été perdus sur les ventes de pneumatiques auxquels il faut rajouter le chiffre d’affaires provenant des pièces détachées complémentaires et des prestations annexes ».

Selon le syndicat, les baisses de chiffre d’affaires sur ces pièces annexes s’établissent sur mars à : -4,2 M€ sur les huiles de vidange, -2,6 M€ sur les essuie-glaces et de -2,5 M€ sur les batteries.

Cette chute de l’activité intervient dans un contexte peu favorable. L’année 2019 s’était en effet terminée sur une baisse et 2020 s’est quant à elle ouverte sur 2 mois de baisse consécutifs avec -15 % en janvier et -3,5 % en février. Le premier trimestre enregistre donc une baisse de -19,4 % des volumes de ventes de TC4, ce qui porte la tendance à -7,7 % sur 12 mois flottants.

« Nous craignons d’être au-delà de 150 M€ de pertes sur avril » conclut Régis Audugé, directeur général du SPP.

Dans la même rubrique :

  • Les voitures sans permis séduisent
    Les voitures sans permis séduisent
  • Parts Holding Europe (re)travaille sur son entrée en bourse
    Parts Holding Europe (re)travaille sur son entrée en bourse
  • LKQ Europe : pertes limitées, bénéfices en hausse
    LKQ Europe : pertes limitées, bénéfices en hausse
  • Comment a évolué le marché du pneumatique ces dix dernières années
    Comment a évolué le marché du pneumatique ces dix dernières années
  • Le Collectif des experts de la mobilité entre en scène
    Le Collectif des experts de la mobilité entre en scène
  • PHE va recruter 1 000 collaborateurs en 2021
    PHE va recruter 1 000 collaborateurs en 2021
  • Napa entre dans la compétition automobile en France
    Napa entre dans la compétition automobile en France
  • Durand Services ouvre une agence à La Motte-Servolex
    Durand Services ouvre une agence à La Motte-Servolex
  • Baisse de la consommation de carburants routiers de 15 % en 2020
    Baisse de la consommation de carburants routiers de 15 % en 2020
  • Les ventes de lubrifiants en chute de 10 % en 2020
    Les ventes de lubrifiants en chute de 10 % en 2020
  • LKQ Europe s’arme d’un nouveau centre logistique d’envergure
    LKQ Europe s’arme d’un nouveau centre logistique d’envergure
  • L’Agra présente sa nouvelle présidence
    L’Agra présente sa nouvelle présidence
  • Distrigo intègre les gammes de peinture Baslac et Delstar
    Distrigo intègre les gammes de peinture Baslac et Delstar
  • Sasic s’agrandit à Putanges (61)
    Sasic s’agrandit à Putanges (61)
  • Nexus, 7 ans déjà et toujours de grands projets
    Nexus, 7 ans déjà et toujours de grands projets

Newsletter
Recherche