Pour la FEDA, le monopole commercial asphyxie les équipementiers

Publié le par .

Surfant sur la multiplication des reportages télévisés dénonçant les dérives induites par les positions dominantes des constructeurs automobiles, la FEDA a réitéré sa demande auprès des pouvoirs publics pour qu’un amendement en faveur de la liberté de commerce des pièces de carrosserie soit déposé et adopté dans le Droit français. Pour la Fédération des distributeurs de pièces indépendants, c’est la seule voie applicable immédiatement pour redonner de l’air aux PMI et PME de l’ensemble de la filière automobile. « Si la société Eurostyle, comme d’autres entreprises dans la même situation, avait eu la liberté de vendre directement ses produits à la rechange indépendante, ce sont des chiffres d’affaires et surtout de la marge supplémentaire pour cet équipementier qui l’auraient peut-être aidé à sauver son entreprise et ses salariés » déplore la FEDA. “MERCI” donc au monopole accordé aux constructeurs sur les pièces de carrosserie, dont la FEDA demande depuis des années qu’il y soit mis un terme. Et si le Parlement européen a voté en faveur de la libéralisation des pièces de carrosserie en décembre 2007, le gouvernement français se garde de l’adopter rapidement en Droit français, sans attendre la mise en œuvre d’une directive européenne. « Il est grand temps que ces situations cessent. Arrêtons d’assécher notre industrie de sous-traitants et de se servir dans la poche des citoyens sans qu’ils puissent se défendre, en les obligeant à payer au prix fort ce qu’ils trouveraient beaucoup moins cher sur un marché libre et concurrentiel, comme c’est le cas de l’autre côté de nos frontières » se défend la Fédération.

Mots clefs associés à cet article : Feda

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • La FRCI présélectionne 19 carrosseries
    La FRCI présélectionne 19 carrosseries
  • Avec Global Star Repair, Five Star devient éditeur
    Avec Global Star Repair, Five Star devient éditeur
  • Repair Zen (Axalta) : déjà 27 % des Five Star inscrits
    Repair Zen (Axalta) : déjà 27 % des Five Star inscrits
  • Pièces captives : l’Assemblée nationale adopte la libéralisation en la complétant sur le droit d’auteur
    Pièces captives : l’Assemblée nationale adopte la libéralisation en la complétant sur le droit d’auteur
  • Hygiène-Sécurité, attention danger !
    Hygiène-Sécurité, attention danger !
  • France Débosselage s’offre un nouveau siège social
    France Débosselage s’offre un nouveau siège social
  • Les enseignes de carrosserie récompensent leurs adhérents
    Les enseignes de carrosserie récompensent leurs adhérents
  • Comment le Gouvernement entend libéraliser les pièces de carrosserie
    Comment le Gouvernement entend libéraliser les pièces de carrosserie
  • Pièces : envolée des prix
    Pièces : envolée des prix
  • Carméléon : une école pour grandir
    Carméléon : une école pour grandir
  • Five Star déploie son panneau Repair Zen
    Five Star déploie son panneau Repair Zen
  • Expertise : le CNPA porte plainte auprès de la Commision européenne
    Expertise : le CNPA porte plainte auprès de la Commision européenne
  • La DGCCRF se penche sur les relations « déséquilibrées » entre assureurs et carrossiers
    La DGCCRF se penche sur les relations « déséquilibrées » entre assureurs et carrossiers
  • Axial renforce sa collaboration avec Axalta
    Axial renforce sa collaboration avec Axalta
  • Omia se lance dans le sur mesure et le VO
    Omia se lance dans le sur mesure et le VO

Newsletter
Recherche