Prime à la conversion : plus de 25 % des véhicules éligibles déjà vendus

Publié le par .

Entrée en vigueur le 1er juin, la nouvelle prime à la conversion lancée par le Gouvernement pour soutenir la filière automobile et permettre au plus grand nombre de foyers d’accéder à un véhicule neuf ou récent remporte un vif succès.

La version 2020 de la prime à la conversion est un succès incontestable, qui dépasse largement celui de la prime à la conversion « première génération » mise en place début 2018. (© Peugeot)
La version 2020 de la prime à la conversion est un succès incontestable, qui dépasse largement celui de la prime à la conversion « première génération » mise en place début 2018. (© Peugeot)

Depuis le 1er juin, la prime à la conversion a été élargie afin d’augmenter le nombre de ménages pouvant bénéficier de l’aide, les critères d’éligibilité pour la mise au rebut ont été assouplis, et les montants de l’aide ont été augmentés pour l’ensemble des véhicules éligibles. Le plan de soutien prévoit que cette mesure « coup de fouet » s’applique aux 200 000 premiers véhicules, neufs ou d’occasion.

En lien avec les ministères concernés, le CNPA a lancé une enquête auprès des distributeurs automobiles pour mesurer précisément le volume des ventes liées à cette nouvelle prime et respecter ainsi l’objectif fixé par le Gouvernement. Il apparaît qu’entre 60 000 et 65 000 primes ont été accordées au 25 juin, ce qui correspond à un rythme moyen d’environ 20 000 primes accordées chaque semaine depuis le 1er juin. Cela signifie aussi que plus de 25 % du quota fixé par le Gouvernement a déjà été consommé à cette date.

S’il est encore prématuré de confirmer à quelle date l’objectif des 200 000 primes pourrait être atteint, le syndicat assure de façon précise le suivi des données des distributeurs automobiles, en lien avec les ministères concernés. En fonction des chiffres qui seront consolidés et du rythme des ventes dans le courant de l’été, un décret sera publié pour définir la date à laquelle prendra fin le dispositif.
Enfin, les services du ministère se sont engagés à doter l’ASP de fonds significatifs dès la fin du mois de juillet, afin de rembourser effectivement et directement les distributeurs dès le mois d’août.

Rappelons que la prime à la conversion de « première génération », mise en place début 2018, générait un rythme moyen de 10 000 primes par semaine avant de faire l’objet de restrictions drastiques en juillet 2019.

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Icare transforme son offre de produits et services
    Icare transforme son offre de produits et services
  • Formation : la branche débloque 20 millions d’euros
    Formation : la branche débloque 20 millions d’euros
  • Le Garac intègre les véhicules historiques
    Le Garac intègre les véhicules historiques
  • Un consortium autour de la recharge nouvelle génération
    Un consortium autour de la recharge nouvelle génération
  • Reconnaissance historique des entreprises de proximité : la FNA salue le geste
    Reconnaissance historique des entreprises de proximité : la FNA salue le geste
  • Hausse des dépenses liées à la prime à la conversion et au bonus en 2019
    Hausse des dépenses liées à la prime à la conversion et au bonus en 2019
  •  Autopromotec repoussé en 2022
    Autopromotec repoussé en 2022
  • Bornes électriques : le challenge de la France
    Bornes électriques : le challenge de la France
  • Des utilitaires électriques en auto-partage à Paris
    Des utilitaires électriques en auto-partage à Paris
  • L’Anfa partenaire de l’Opco Mobilités
    L’Anfa partenaire de l’Opco Mobilités
  • Retrofuture s’affirme sur le marché naissant du rétrofit
    Retrofuture s’affirme sur le marché naissant du rétrofit
  • Élisabeth Borne confirme la création d’une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions
    Élisabeth Borne confirme la création d’une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions
  • La FFC fait évoluer la « Tribu »
    La FFC fait évoluer la « Tribu »
  • L’Utac Ceram et Serma Group s’intéressent aux batteries
    L’Utac Ceram et Serma Group s’intéressent aux batteries
  • Les loueurs courte durée réclament justice
    Les loueurs courte durée réclament justice

Newsletter
Recherche