Questions à : Claudie Cahart, directrice générale d’ID Rechange

Publié le par .

Plutôt discret, le groupement de distribution ID Rechange continue de tisser sa toile. Sur un marché de la pièce détachée en recul sur 2019, le groupement affiche une croissance de 6% de son chiffre d’affaires.

Claudie Cahart, directrice générale d’ID Rechange
Claudie Cahart, directrice générale d’ID Rechange

DA : De combien de distributeurs est composé votre réseau ?
CC : Ils sont au nombre de 197 pour 281 points de vente et nous en rentrons encore. Nous sommes dans une bonne dynamique. Nos adhérents sont très fidèles. Nous souhaitons encore gagner des distributeurs d’où l’arrivée en juin dernier d’un directeur commercial avec une forte connaissance de la distribution. Il nous a déjà fait adhérer une quinzaine de points de vente depuis le début d’année. Cela présage encore de belles années.

DA : Le marché de la pièce détachée est phagocyté en France par deux importants groupements. Laissent-ils encore de la place aux autres ?
CC : Oui, il y a de la place et de l’avenir, même si en effet c’est compliqué face aux groupements auxquels vous faites allusion. On fait tout de même notre bonhomme de chemin avec 350 millions d’euros de chiffre d’affaires. Nous sentons un vrai besoin de commerce de proximité où nous avons notre place. Nous avançons avec les bons outils, les bonnes personnes et un relationnel que les grosses structures semblent négliger. Beaucoup de gens se posent des questions face à la domination de ces deux groupements. Néanmoins, il est vrai que le marché sature avec désormais un PSA qui se montre très agressif.

« Si nous nous limitons à parler de prix, nous allons tous perdre »

DA : Le circuit de la distribution tend à se raccourcir avec la disparation des distributeurs et la livraison directe des plates-formes vers les garagistes. Qu’en pensez-vous ?
CC : Notre objectif est de préserver le modèle économique français que les autres pays ne comprennent pas. Nous souhaitons conserver le maillon du distributeur parce que nous sommes convaincus qu’il y a une notion de service que les plates-formes ne pourront jamais apporter aux ateliers. Ce service va au-delà de la notion de prix. Si nous nous limitons à parler que de prix, nous allons tous perdre, distributeurs, comme garagistes. Nous ne ferons jamais mieux qu’Internet dont on parle beaucoup mais qui pèse cependant très peu.

DA : ID Rechange anime le réseau de garages NexusAuto. Combien sont-ils aujourd’hui ?
CC : ça grimpe. Nous en sommes à 147 garages. Nous avons gagné deux trophées aux Grands Prix des Réseaux dont celui lié à l’attachement. Cela traduit la force de la relation qui lie les réparateurs à leur distributeur. Notre concept a été développé par des gens de terrain, proches des réparateurs, qui proposent un concept de garage peu contraignant. Les choses que nous proposons sont simples tout en facilitant le quotidien des professionnels. Notre objectif est d’atteindre les 200 ateliers affiliés en fin d’année.

Mots clefs associés à cet article : ID Rechange

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Libéralisation des pièces de carrosserie : le combat continue
    Libéralisation des pièces de carrosserie : le combat continue
  • PHE devient n°2 en Italie
    PHE devient n°2 en Italie
  • [Vidéo] Rencontre - Fabrice Godefroy, groupe IDLP
    [Vidéo] Rencontre - Fabrice Godefroy, groupe IDLP
  • Alternative Autoparts passe le cap des 100 distributeurs
    Alternative Autoparts passe le cap des 100 distributeurs
  • Apprau revisite sa communication
    Apprau revisite sa communication
  • Bogumil Papierniok prend un rôle clé chez Temot International
    Bogumil Papierniok prend un rôle clé chez Temot International
  • Alliance Automotive Group : plus de 160 recrutements en cours
    Alliance Automotive Group : plus de 160 recrutements en cours
  • GPA poursuit son industrialisation
    GPA poursuit son industrialisation
  • LKQ Europe s’engage pour les carburants de synthèse
    LKQ Europe s’engage pour les carburants de synthèse
  • Autodistribution prospère grâce au digital
    Autodistribution prospère grâce au digital
  • L’Agra se développe
    L’Agra se développe
  • La libéralisation des pièces de carrosserie ne sera pas pour demain !
    La libéralisation des pièces de carrosserie ne sera pas pour demain !
  • IDLP renforce sa logistique en région parisienne
    IDLP renforce sa logistique en région parisienne
  • Flauraud : une chaine Youtube pour Mecasystems
    Flauraud : une chaine Youtube pour Mecasystems
  • Chris Hutchinson élu président du conseil de surveillance de Temot International
    Chris Hutchinson élu président du conseil de surveillance de Temot International

Newsletter
Recherche