RGPD : GarageScore veut accompagner les professionnels

Publié le par .

Le spécialiste de l’évaluation digitale de la satisfaction client propose un nouveau service aux ateliers dans le cadre de la mise en conformité du Règlement général sur la protection des données (RGPD).

GarageScore lance un dispositif permettant de receuillir le consentement écrit des clients des ateliers.
GarageScore lance un dispositif permettant de receuillir le consentement écrit des clients des ateliers.

Le RGPD, qui entrera en vigueur dès le 25 mai 2018, pourrait mettre à mal les campagnes marketing lancées par les ateliers à destination de leur clientèle. Ou du moins les rendre plus fastidieuses. En effet, à partir de cette date et dans le cadre de la réglementation européenne, les données à caractère personnel sur lesquelles les professionnels s’appuient pour proposer leurs services ne pourront plus être utilisées sans le consentement écrit et explicite des personnes concernées.

Consentement écrit et explicite nécessaire pour les campagnes marketing

Les vagues de campagnes marketing deviendraient ainsi plus complexes. C’est pourquoi GarargeScore, le spécialiste du recueil et de la publication d’avis clients en ligne, propose une solution qui permettrait de recueillir ce consentement. La jeune pousse, créée il y a moins de trois ans, profite ainsi du nouveau règlement pour lancer Pack Opt-In RGPD, un dispositif qui envoie par courriel et SMS une demande de d’acquiescement aux clients automobilistes des garagistes. La start-up se propose de réaliser une campagne remontant aux trois dernières années.

À l’issue d’une opération de relance, GarageScore établit un fichier avec les réponses des clients sur lequel les ateliers peuvent s’appuyer pour lancer d’éventuelles campagnes marketing. Selon la jeune pousse, qui avait déjà mis en place un pack de mise en conformité, les retours de consentement concernent 20 % des clients sondés par courriel et 35 % de ceux sollicités par SMS.

Mots clefs associés à cet article : Règlementation, Service

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
    PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
  • EBP MéCa passe du DMS au BMS
    EBP MéCa passe du DMS au BMS
  • La FFC représente les 150 membres de la FFA
    La FFC représente les 150 membres de la FFA
  • L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
    L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
  • La France compte 32 455 ateliers
    La France compte 32 455 ateliers
  • Grand débat national : les doléances du CNPA
    Grand débat national : les doléances du CNPA
  • Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
    Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
  • Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
    Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
  • Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
    Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
  • Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
    Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
  • Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
    Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
  • Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
    Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
  • IRP Auto Solidarité-Prévention : un bilan 2018 positif
    IRP Auto Solidarité-Prévention : un bilan 2018 positif
  • Turbo’s Hoet fournit l’assistance
    Turbo’s Hoet fournit l’assistance

Newsletter
Recherche