RGPD : GarageScore veut accompagner les professionnels

Publié le par .

Le spécialiste de l’évaluation digitale de la satisfaction client propose un nouveau service aux ateliers dans le cadre de la mise en conformité du Règlement général sur la protection des données (RGPD).

GarageScore lance un dispositif permettant de receuillir le consentement écrit des clients des ateliers.
GarageScore lance un dispositif permettant de receuillir le consentement écrit des clients des ateliers.

Le RGPD, qui entrera en vigueur dès le 25 mai 2018, pourrait mettre à mal les campagnes marketing lancées par les ateliers à destination de leur clientèle. Ou du moins les rendre plus fastidieuses. En effet, à partir de cette date et dans le cadre de la réglementation européenne, les données à caractère personnel sur lesquelles les professionnels s’appuient pour proposer leurs services ne pourront plus être utilisées sans le consentement écrit et explicite des personnes concernées.

Consentement écrit et explicite nécessaire pour les campagnes marketing

Les vagues de campagnes marketing deviendraient ainsi plus complexes. C’est pourquoi GarargeScore, le spécialiste du recueil et de la publication d’avis clients en ligne, propose une solution qui permettrait de recueillir ce consentement. La jeune pousse, créée il y a moins de trois ans, profite ainsi du nouveau règlement pour lancer Pack Opt-In RGPD, un dispositif qui envoie par courriel et SMS une demande de d’acquiescement aux clients automobilistes des garagistes. La start-up se propose de réaliser une campagne remontant aux trois dernières années.

À l’issue d’une opération de relance, GarageScore établit un fichier avec les réponses des clients sur lequel les ateliers peuvent s’appuyer pour lancer d’éventuelles campagnes marketing. Selon la jeune pousse, qui avait déjà mis en place un pack de mise en conformité, les retours de consentement concernent 20 % des clients sondés par courriel et 35 % de ceux sollicités par SMS.

Mots clefs associés à cet article : Règlementation, Service

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le Garac intègre les véhicules historiques
    Le Garac intègre les véhicules historiques
  • Un consortium autour de la recharge nouvelle génération
    Un consortium autour de la recharge nouvelle génération
  • Reconnaissance historique des entreprises de proximité : la FNA salue le geste
    Reconnaissance historique des entreprises de proximité : la FNA salue le geste
  • Hausse des dépenses liées à la prime à la conversion et au bonus en 2019
    Hausse des dépenses liées à la prime à la conversion et au bonus en 2019
  •  Autopromotec repoussé en 2022
    Autopromotec repoussé en 2022
  • Bornes électriques : le challenge de la France
    Bornes électriques : le challenge de la France
  • Des utilitaires électriques en auto-partage à Paris
    Des utilitaires électriques en auto-partage à Paris
  • L’Anfa partenaire de l’Opco Mobilités
    L’Anfa partenaire de l’Opco Mobilités
  • Retrofuture s’affirme sur le marché naissant du rétrofit
    Retrofuture s’affirme sur le marché naissant du rétrofit
  • Élisabeth Borne confirme la création d’une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions
    Élisabeth Borne confirme la création d’une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions
  • Prime à la conversion : plus de 25 % des véhicules éligibles déjà vendus
    Prime à la conversion : plus de 25 % des véhicules éligibles déjà vendus
  • La FFC fait évoluer la « Tribu »
    La FFC fait évoluer la « Tribu »
  • L’Utac Ceram et Serma Group s’intéressent aux batteries
    L’Utac Ceram et Serma Group s’intéressent aux batteries
  • Les loueurs courte durée réclament justice
    Les loueurs courte durée réclament justice
  • Fortes chaleurs : Mondial Assistance connaît une hausse de 21 % de son activité
    Fortes chaleurs : Mondial Assistance connaît une hausse de 21 % de son activité

Newsletter
Recherche