Rapport du Contrôle Technique : la FNA réagit

Publié le par .

Comme chaque année L’UTAC-OTC publie les résultats détaillés du contrôle technique pour l’année écoulée. Cette année, le rapport est un peu différent puisqu’il permet d’avoir une lisibilité des effets de la dernière réforme de mai 2018 et des évolutions en termes de contre-visite des véhicules.

La nouvelle réforme du contrôle technique a certes eu pour effet d’augmenter le taux de contre-visites, mais dans des proportions moindres que celles prévues estime la Fédération Nationale de l’Automobile.
La nouvelle réforme du contrôle technique a certes eu pour effet d’augmenter le taux de contre-visites, mais dans des proportions moindres que celles prévues estime la Fédération Nationale de l’Automobile.

Entre 2017 et 2018, le taux de contre-visite a évolué dans les proportions suivantes : 18,56% en 2017, 18,99% en 2018 jusqu’au 20 mai et 19,74% à partir du 20 mai 2018.
Pour la fédération, cette évolution s’explique par trois facteurs principaux :
- Les six premiers mois d’application de la réforme ont vu des véhicules relativement récents passer l’examen légal obligatoire. En effet, l’effet d’anticipation généré par la crainte des propriétaires de véhicules anciens a provoqué une hausse anormale des contrôles avant la réforme suivi d’une baisse. De plus, l’inquiétude sur le durcissement du contrôle technique a poussé les automobilistes à formuler une demande accrue en pré-contrôle, tandis que l’après-vente préparait mieux les véhicules.
- La difficulté d’évaluer les automobilistes qui sont désormais en défaut de contrôle technique, par crainte d’échec.
- Comme toute nouvelle réglementation, des ajustements sont à prévoir. Les contrôleurs doivent se l’approprier et leurs jugements s’affineront suite aux formations annuelles obligatoires.

L’observation détaillé du rapport laisse également apparaître une augmentation de véhicules plus anciens et kilométrés (moyenne d’âge du parc de 12 ans) se présentant au contrôle technique. Ce parc contrôlé, plus représentatif, entraîne un taux de contre-visites à la hausse. En 2019 et 2020, l’après-vente devra jouer un rôle de conseil et de préparation pour les véhicules plus anciens, générateurs de chiffre d’affaires pour le secteur préconise la FNA.

Mots clefs associés à cet article : FNA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • CFEA : nominations et feuille de route
    CFEA : nominations et feuille de route
  • CNPA : une commission Europe pour représenter les services de la filière
    CNPA : une commission Europe pour représenter les services de la filière
  • Opteven lance sa nouvelle marque Garantie M
    Opteven lance sa nouvelle marque Garantie M
  • Une évolution laborieuse des points de recharge
    Une évolution laborieuse des points de recharge
  • Hausse de 20 % des points de recharge pour véhicules électriques
    Hausse de 20 % des points de recharge pour véhicules électriques
  • Direct Garantie : l’offre online de Cirano
    Direct Garantie : l’offre online de Cirano
  • La FFC reçue à l’Assemblée nationale
    La FFC reçue à l’Assemblée nationale
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier de septembre 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier de septembre 2019
  • Infopro Digital lance GTA Pro, le DMS attendu
    Infopro Digital lance GTA Pro, le DMS attendu
  • Infopro Digital Automotive présent à Equip Auto
    Infopro Digital Automotive présent à Equip Auto
  • Égalité hommes-femmes, Parts Holding Europe transparent
    Égalité hommes-femmes, Parts Holding Europe transparent
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine 37
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine 37
  • Autogriff : l’accélérateur d’expertise
    Autogriff : l’accélérateur d’expertise
  • Grands Prix de l’innovation Equip Auto : 142 dossiers, dont 7 en Or
    Grands Prix de l’innovation Equip Auto : 142 dossiers, dont 7 en Or
  • Véhicules électriques : des coûts de plus en plus compétitifs en Europe
    Véhicules électriques : des coûts de plus en plus compétitifs en Europe

Newsletter
Recherche