Renault Trucks anticipe une baisse de 15 % de ses ventes cette année

Publié le par .

Après une année 2019 flat au niveau de ses ventes mondiales et une croissance de 2 % en France, Renault Truck anticipe un marché en baisse sur 2020 et un recul de 15 % de ses ventes. L’épidémie de Coronavirus complique la donne.

Bruno Blin, président de Renault Trucks le 10 mars lors de la présentation des résultats 2019.
Bruno Blin, président de Renault Trucks le 10 mars lors de la présentation des résultats 2019.

Avec 54 098 véhicules vendus l’an passé dans le monde, dont 18 148 utilitaires, Renault Trucks accuse un très léger recul de ses ventes par rapport à 2018 où la marque avait immatriculé autour des 55 000 camions. Un bon premier semestre a laissé la place à une fin d’année plus compliquée, en particulier sur le marché européen où le constructeur, qui possède 8,5 % de part de marché, accuse un fort recul de 9 % de ses ventes.

Avec près de 5 000 ventes hors Europe de l’ouest, Renault Trucks progresse de 10 % à l’international. Le constructeur a notamment réalisé une belle performance sur le marché des plus de 16 tonnes en Turquie avec une part de marché en hausse de 3 points, s’établissant à 8,8 %. La marque conforte également sa position dominante en Algérie avec une part de marché (plus de 16 tonnes) de 26 %.

Bonne performance en France avec un + 2 %

En France la marque progresse de 2 % avec 15 306 véhicules écoulés et maintient sa position de leader avec 27,9 % de part de marché. Dans le détail, sur le segment 6 à 16 tonnes, la marque a immatriculé 1 827 unités, un volume en progression. Les ventes s’établissent à 13 479 pour ce qui concerne les plus de 16 tonnes (+ 0,5 % vs 2018), avec 6 930 porteurs (en hausse) et 6 549 tracteurs (en baisse).

Des volumes record pour le véhicule d’occasion

En 2019, les facturations de véhicules d’occasion ont bondi de 11 % pour atteindre 9 442 unités. La marque a maintenu un faible niveau de stock. Le réseau de distribution compte 23 sites labellisés Used Trucks by Renault Trucks. Le constructeur, qui souhaite professionnaliser son réseau dans la vente de VO, notamment au travers d’une formation spécifique, a pour objectif d’atteindre 70 sites labellisés en 2020. Un nouveau centre VO a ouvert ses portes à Lyon.

En après-vente, le constructeur enregistre une progression de 3 % de son chiffre d’affaires pièces de rechange en 2019 et ce, malgré une activité transport en décroissance. « La connectivité de nos camions montre une baisse comprise entre 5 et 6 % des kilomètres parcourus » indique Bruno Blin, président de Renault Trucks.

Le portefeuille de véhicules sous contrat de maintenance de plus de 36 mois progresse également de 13 % avec plus de 35 000 véhicules sous contrat (43 % de taux de pénétration).

L’année 2019 a également été marquée par le lancement de l’offre de maintenance prédictive, Start & Drive Excellence Predict dans quinze pays européens pour les véhicules des gammes T et T High. A ce jour, la marque a connecté 10 000 camions. En 2020, Renault Trucks étendra cette offre à douze pays supplémentaires et aux gammes C, K et D et D Wide Z.E.

150 millions investis dans la mobilité électrique

Dans les quatre prochaines années, Renault Trucks investira 150 millions d’euros supplémentaires dans la mobilité électrique. Le constructeur prévoit que les véhicules électriques représenteront 10 % de ses volumes de ventes à horizon 2025. Le constructeur vient de démarrer la production en série des camions électriques dans l’usine de Blainville-sur-Orne, « en petite quantité » souligne le président.

Pour cette année, Renault Trucks anticipe une baisse de 15 % de ses ventes dans une conjoncture économique qui se tend. Une baisse amplifiée par l’épidémie de Coronavirus.

Mots clefs associés à cet article : Renault Trucks

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Mercedes-Benz Trucks dévoile ses innovations en matière de sécurité
    Mercedes-Benz Trucks dévoile ses innovations en matière de sécurité
  • Volvo Trucks décline ses nouveaux FH et FM au gaz
    Volvo Trucks décline ses nouveaux FH et FM au gaz
  • DAF : un déploiement européen de la formation EcoDrive+
    DAF : un déploiement européen de la formation EcoDrive+
  • Renault Trucks accompagne ses clients dans le financement de leur véhicule électrique
    Renault Trucks accompagne ses clients dans le financement de leur véhicule électrique
  • MAN dévoile sa nouvelle génération de camions
    MAN dévoile sa nouvelle génération de camions
  • Scania lance sa première gamme de camions électriques
    Scania lance sa première gamme de camions électriques
  • Hydrogène : Daimler Trucks avance ses pions
    Hydrogène : Daimler Trucks avance ses pions
  • Renault lance l’atypique T X-Port
    Renault lance l’atypique T X-Port
  • Volkswagen veut vraiment prendre le contrôle de Navistar
    Volkswagen veut vraiment prendre le contrôle de Navistar
  • « Ultimate Racing » : la dernière série limitée de l’Actros Mercedes
    « Ultimate Racing » : la dernière série limitée de l’Actros Mercedes
  • Scania favorise l’équipement d’un kit de sécurité
    Scania favorise l’équipement d’un kit de sécurité
  • DAF présente le CF Electric à autonomie prolongée
    DAF présente le CF Electric à autonomie prolongée
  • Mercedes-Benz eActros séduit DB Schenker
    Mercedes-Benz eActros séduit DB Schenker
  • Lancement officiel du Volta Zero
    Lancement officiel du Volta Zero
  • Emilio Portillo nommé directeur général d’Iveco France
    Emilio Portillo nommé directeur général d’Iveco France

Newsletter
Recherche