Renault Trucks étend Predict à ses véhicules de chantier et construction

Publié le par .

Après les Renault Trucks T et T High, les Renault Trucks C et K sont désormais équipés de l’offre Predict, disponible via les contrats Start&Drive Performance et Start&Drive Excellence.

Le constructeur équipe les Renault Trucks C et K de Predict. (©Renault Trucks)
Le constructeur équipe les Renault Trucks C et K de Predict. (©Renault Trucks)

Après le succès de Predict rencontré sur sa gamme longue distance, le constructeur étend sa solution aux véhicules de construction et de chantier. Le principe de Predict demeure : la remontée, l’analyse et l’exploitation des données associées aux 35 cellules de maintenance labellisées et les ateliers agréés en France. Cependant, par rapport à la longue distance, les niveaux d’alerte sont adaptés à l’usage chantier avec des niveaux de kilomètres moins importants et un nombre d’heures moteurs plus important.

Réduire le temps d’immobilisation

Pour rappel, l’objectif est de permettre la disponibilité de 98% des véhicules. Le service Predict permet au souscripteur d’un contrat de maintenance connectée de bénéficier d’un plan de maintenance dynamique, d’un suivi du niveau des pièces d’usure ainsi que d’un service de prévention des immobilisations imprévues. A son activation, le véhicule transmet tous les trois jours des données concernant l’usure de certain de ses composants (cartouches de dessiccateur, plaquettes de freins, disques d’embrayage, batteries). Ces données sont utilisées pour construire des graphes d’usure et réaliser une projection théorique de « fin de vie » des composants. Les algorithmes analysent en permanence les codes défaut transmis par le véhicule. De plus, ils permettent d’identifier et d’anticiper une panne immobilisante avant l’activation des voyants du tableau de bord.

En cas de détection d’un risque d’immobilisation, une information est envoyée à la cellule de maintenance locale du réseau Renault Trucks depuis la plateforme de surveillance des données. Le gestionnaire de maintenance peut ainsi intervenir s’il constate une usure anormale ou prématurée sur le niveau d’usure d’un des composants surveillés. La cellule locale contacte alors le client pour lui proposer des conseils, une solution pour prendre en charge l’intervention sur le composant et envisager de la regrouper avec d’autres opérations de maintenance à venir. Le temps d’immobilisation pour le client est ainsi réduit.

Mots clefs associés à cet article : Renault Trucks, Service

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Christian Levin va diriger Scania
    Christian Levin va diriger Scania
  • Mercedes-Benz soumet les eActros et eEconic au grand froid
    Mercedes-Benz soumet les eActros et eEconic au grand froid
  • Cummins va fournir des moteurs de taille moyenne à Daimler Truck
    Cummins va fournir des moteurs de taille moyenne à Daimler Truck
  • Ford dévoile des panneaux lumineux pour les VU
    Ford dévoile des panneaux lumineux pour les VU
  • Le Ford Trucks F-Max bientôt commercialisé en France ?
    Le Ford Trucks F-Max bientôt commercialisé en France ?
  • MAN dévoile son TGX Individual Lion S
    MAN dévoile son TGX Individual Lion S
  • Mercedes-Benz Vans affiche un bilan 2020, surprenant
    Mercedes-Benz Vans affiche un bilan 2020, surprenant
  • Scania révèle sa stratégie pour 2021
    Scania révèle sa stratégie pour 2021
  • Torc Robotics choisit Amazon Web Services
    Torc Robotics choisit Amazon Web Services
  • Ford dévoile une nouvelle version du L5
    Ford dévoile une nouvelle version du L5
  • Giga commande de 2 000 camions Volvo pour Girteka !
    Giga commande de 2 000 camions Volvo pour Girteka !
  • Le Volta Zero en démonstration à Paris
    Le Volta Zero en démonstration à Paris
  • DAF a signé un très bon exercice commercial en 2020
    DAF a signé un très bon exercice commercial en 2020
  • Renault Trucks ouvre son centre européen de VO
    Renault Trucks ouvre son centre européen de VO
  • Le MAN TGX brille à l’ETC
    Le MAN TGX brille à l’ETC

Newsletter
Recherche