Renault Trucks vise le parc neutre en 2050

Publié le par .

Lors de la présentation de ses résultats 2020, Renault Trucks a dévoilé ses ambitions en matière de camions électriques. Le constructeur se montre optimiste et affiche des objectifs ambitieux.

Lors de la présentation de ses résultats 2020, Renault Trucks a dévoilé ses ambitions en matière de camions électriques. Le constructeur se montre optimiste et affiche des objectifs ambitieux.
Lors de la présentation de ses résultats 2020, Renault Trucks a dévoilé ses ambitions en matière de camions électriques. Le constructeur se montre optimiste et affiche des objectifs ambitieux.

L’an passé, Renault Trucks a vendu dans le monde 41 117 camions, dont 14 871 VUL. Malgré cette baisse de 24 %, le constructeur a maintenu ses parts de marché. En France, le constructeur a vendu 17 937 véhicules, dont 7 783 VUL, soit une part de marché de 28,3 % en France (36,9 % sur les porteurs et 21,2 % sur les tracteurs).

Sur le marché français du véhicule d’occasion, Renault Trucks demeure le leader incontesté avec 33,3 % de part de marché. La marque enregistre un volume record de facturations (10 308 VO), soit une hausse de 9 % par rapport à 2019.

En après-vente, le chiffre d’affaires pièces de rechange accuse un repli de 9 % par rapport à l’année précédente.

Renault Trucks poursuit également la mise en œuvre de sa propre filière de recyclage et de réutilisation de pièces avec Indra Automobile Recycling. « Nous pensons qu’il y a un vrai besoin en pièces de réemploi, notamment pour nos clients qui utilisent leurs véhicules sur de longues durées et qui sont intéressés d’avoir une offre de pièces de rechange un peu différentes des pièces d’origine », commente Christophe Martin, directeur général de Renault Trucks France. L’offre en pièces d’occasion pourrait démarrer dès 2022.

La marque a de même indiqué travailler sur le reconditioning. Il s’agit d’étendre la durée d’utilisation des camions sur 7 ans avec l’engagement de Renault Trucks de rénover le matériel au bout de 4 ans pour le relancer sur une deuxième vie. « Cela fonctionne que si nous sommes en mesure de promettre aux clients des coûts d’exploitation identiques au neuf en mettant en œuvre la maintenance prédictive », précise le directeur. Une première expérience est menée avec le groupe Perrenot.

S’agissant de mobilité électrique, Renault Trucks se montre optimiste et affiche des objectifs ambitieux en termes de volumes. Le constructeur annonce qu’en 2025, les véhicules électriques représenteront 10 % du volume total de ses ventes. « Cela pourrait représenter 1 500 camions et 1 000 VUL », précise Christophe Martin. Cette même année, le camion à hydrogène devrait faire son apparition.

En 2030, les camions électriques représenteront 35 % des ventes. L’objectif final est de proposer, en 2040, 100 % de ses véhicules sans énergies fossiles. « Nous visons le parc neutre en 2050 », lance Christophe Martin.

Le constructeur poursuit ses investissements pour étendre l’électrification de sa gamme de véhicules à tous les usages. Dès 2023, une offre électrique sera disponible pour chaque segment (distribution, construction et longue distance). La marque a l’ambition d’élargir la gamme Z.E. à son modèle D de 19 tonnes.

Pour accompagner ses clients dans l’accélération de leur transition énergétique et « leur apporter conseils et sérénité » Renault Trucks a mis en place une nouvelle organisation commerciale dédiée à la mobilité électrique.

Cette année, Renault Trucks compte vendre entre 13 500 et 15 000 camions, dont une centaine de véhicules électriques. « Il risque toutefois d’avoir une crise de l’offre compte tenu de la pénurie de semi-conducteurs », prévient Christophe Martin.

Mots clefs associés à cet article : Renault Trucks

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Loxam intensifie le verdissement de sa flotte avec Goupil
    Loxam intensifie le verdissement de sa flotte avec Goupil
  • Safra et Symbio s’associent pour produire 1 500 bus à hydrogène
    Safra et Symbio s’associent pour produire 1 500 bus à hydrogène
  • [Vidéo] Présentation du MAN TGX Individual Lion S
    [Vidéo] Présentation du MAN TGX Individual Lion S
  • Volta Trucks devrait produire le Volta Zero en Espagne
    Volta Trucks devrait produire le Volta Zero en Espagne
  • Renaud Dehillotte est nommé directeur général de DAF Trucks France
    Renaud Dehillotte est nommé directeur général de DAF Trucks France
  • Ford lance un rétroviseur intelligent
    Ford lance un rétroviseur intelligent
  • Iveco élargit sa gamme de services de connectivité
    Iveco élargit sa gamme de services de connectivité
  • Scania choisit BlackBerry QNX
    Scania choisit BlackBerry QNX
  • Tesla pourrait à nouveau retarder le lancement du camion Semi à 2022
    Tesla pourrait à nouveau retarder le lancement du camion Semi à 2022
  • Mercedes-Benz Trucks ouvre le carnet de commande de ses systèmes de sécurité
    Mercedes-Benz Trucks ouvre le carnet de commande de ses systèmes de sécurité
  • Le Fuso eCanter débarque en Espagne
    Le Fuso eCanter débarque en Espagne
  • Renault Trucks : cap sur l’électrique
    Renault Trucks : cap sur l’électrique
  • Mercedes-Benz Vans  compte 50 sites labellisés Certified
    Mercedes-Benz Vans compte 50 sites labellisés Certified
  • Iveco étoffe ses services
    Iveco étoffe ses services
  • Nikola cherche à reconstruire la confiance
    Nikola cherche à reconstruire la confiance

Newsletter
Recherche