Renault donne naissance à ElectriCity

Publié le par .

Le constructeur et les organisations syndicales représentatives ont signé un accord donnant naissance à Renault ElectriCity. L’ambition du futur pôle consacré à la voiture électrique est de produire 400 000 unités par an.

Renault donne naissance à ElectriCity, son pôle dédié à l'électrique. (© Renault Group)
Renault donne naissance à ElectriCity, son pôle dédié à l'électrique. (© Renault Group)

L’accord entre Renault et les organisations syndicales représentatives a abouti à la création de Renault ElectriCity, l’entité juridique détenue à 100 % par Renault SAS et regroupant les sites industriels de Douai, Maubeuge et Ruitz, soit près de 5 000 salariés. Le but est de faire de ces usines l’unité de production « les plus compétitives et les plus performantes » de véhicules électriques en Europe avec 400 000 véhicules produits par an à horizon 2025. Avec cet accord, Renault Group se fixe trois objectifs majeurs :
permettre le déploiement d’un projet industriel robuste et cohérent pour l’ensemble des usines du pôle ; atteindre l’excellence opérationnelle en s’appuyant sur un modèle managérial, un modèle social et la modernisation des sites de production ; développer l’attractivité du pôle Industriel Nord afin de construire une infrastructure des composants clés du véhicule électrique.

Formation et emploi

Avec une ambition de 400 000 véhicules par an, Renault ElectriCity sera ainsi le centre de production de véhicules électriques le plus important et compétitif d’Europe. Renault Group prévoit donc la création de 700 emplois en CDI entre 2022 et fin 2024, avec 350 embauches sur le site de Maubeuge et 350 embauches réparties sur les sites de Douai et Ruitz.

De plus, Renault ElectriCity contribuera à la création d’un pôle universitaire et de formation, et nouera alors des partenariats avec des universités. Enfin, Renault Group participera, en partenariat avec des start-up et entités spécialisées, à des démarches d’innovation en participant à des démarches de type « Incubateur ».

Mots clefs associés à cet article : Renault, Véhicule électrique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Florence Gete est la nouvelle présidente du CEGAA
    Florence Gete est la nouvelle présidente du CEGAA
  • Les atouts électriques du Kia EV6
    Les atouts électriques du Kia EV6
  • Mercedes-Benz lâchera le thermique en 2025
    Mercedes-Benz lâchera le thermique en 2025
  • Autosphere (Emil Frey France) teste l’entretien à domicile
    Autosphere (Emil Frey France) teste l’entretien à domicile
  • Peugeot rassemble 650 000 clients via son après-vente connectée
    Peugeot rassemble 650 000 clients via son après-vente connectée
  • A quoi ressemble le véhicule type vendu en 2020 ?
    A quoi ressemble le véhicule type vendu en 2020 ?
  • Que coûte réellement la distribution auto aux constructeurs ?
    Que coûte réellement la distribution auto aux constructeurs ?
  • Renault : baisse notable des prix des pièces de carrosserie
    Renault : baisse notable des prix des pièces de carrosserie
  • Kia devrait lancer une offre de véhicules utilitaires électriques en Europe
    Kia devrait lancer une offre de véhicules utilitaires électriques en Europe
  • Fin du thermique en 2035 : Frans Timmermans et « les pleureuses »
    Fin du thermique en 2035 : Frans Timmermans et « les pleureuses »
  • Volkswagen lance les mises à jour à distance pour la famille ID
    Volkswagen lance les mises à jour à distance pour la famille ID
  • Honda propose de nouveaux contrats de services avec Icare
    Honda propose de nouveaux contrats de services avec Icare
  • Électrique : Stellantis va investir 30 milliards d’euros en quatre ans
    Électrique : Stellantis va investir 30 milliards d’euros en quatre ans
  • Toyota présente son projet à horizon 2050
    Toyota présente son projet à horizon 2050
  • 37 % des véhicules neufs vendus en juin sont électrifiés
    37 % des véhicules neufs vendus en juin sont électrifiés

Newsletter
Recherche