Renault lorgne le succès d’Autolib’ et se rapproche de Bolloré

Publié le par .

Renault lorgne le succès d’Autolib’ et se rapproche de Bolloré

Pour développer ses ventes de véhicules électriques, Renault semble miser sur l’auto-partage.

Le constructeur a annoncé ce jeudi s’être rapproché du groupe Bolloré pour étudier le développement commun de solutions d’auto-partage et la mise en place de « coopérations industrielles et commerciales dans le domaine des véhicules électriques ».

Les deux groupes envisagent notamment de créer une société commune pour répondre à la « demande croissante » de systèmes d’auto-partage.

L’ex-Régie souhaite ainsi accompagner Vincent Bolloré dans l’aventure BlueCar. À l’origine du succès d’Autolib’, qui a franchi en septembre le cap des 100 000 abonnés, l’industriel breton a également remporté les marchés de l’auto-partage à Lyon, Bordeaux et Indianapolis, où il déploiera bientôt son service d’automobiles en libre service.

Dans ce futur partenariat, Renault mettra à la disposition de Bolloré ses moyens de production, en particulier l’usine de Dieppe, et lui fournira certaines pièces et composants.

Une nouvelle BlueCar fabriquée par Renault

En outre, le constructeur participera à la conception et à l’industrialisation d’un modèle électrique trois places (3,1 m de long) possédant plus de 200 kilomètres d’autonomie. Le développement de ce véhicule est né d’une étude révélant que trois quarts des locations étaient effectuées avec un maximum de trois passagers à bord.

Alors que les ventes de véhicules électriques restent marginales en France (4 779 unités au premier semestre), la marque au losange souhaite, avec ce partenariat, s’affirmer comme un spécialiste de la motorisation alternative tout en rendant ses véhicules plus visibles auprès du grand public.

De son côté, Bolloré pourrait voir dans cette association une première porte d’entrée chez les constructeurs automobiles. L’industriel breton n’a jamais caché qu’un des objectifs d’Autolib’ était de faire office de vitrine technologique pour ses batteries… Rappelons que la fabrication des BlueCar était assurée jusque-là par Pininfarina en Italie.

À noter que s’il a trouvé son rythme de croisière à Paris, le dispositif Autolib’ n’a toujours pas atteint son seuil de rentabilité. Pour cela, le service devrait compter entre 50 000 et 60 000 abonnés premium (forfaits à l’année) alors qu’il n’en dénombre que 42 000 aujourd’hui.

Mots clefs associés à cet article : Renault

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Ford/Volkswagen : un front commun pour la conduite autonome et l’électrification
    Ford/Volkswagen : un front commun pour la conduite autonome et l’électrification
  • PSA lance sa marque de peinture Forwelt by Eurorepar
    PSA lance sa marque de peinture Forwelt by Eurorepar
  • Avere-France dévoile son baromètre du premier semestre 2019
    Avere-France dévoile son baromètre du premier semestre 2019
  • PSA Retail a-t-il des pratiques discriminatoires vis-à-vis des plaques Distrigo indépendantes ?
    PSA Retail a-t-il des pratiques discriminatoires vis-à-vis des plaques Distrigo indépendantes ?
  • Le groupe PSA sera présent au Salon Equip Auto 2019
    Le groupe PSA sera présent au Salon Equip Auto 2019
  • 25 BMW électriques, une réalité pour 2023
    25 BMW électriques, une réalité pour 2023
  • Nissan accélère sa stratégie APV
    Nissan accélère sa stratégie APV
  • Volvo fier de ses techniciens de haut vol
    Volvo fier de ses techniciens de haut vol
  • PSA lance le véhicule sans engagement
    PSA lance le véhicule sans engagement
  • Voiture moyenne : prix en baisse, consommation en hausse
    Voiture moyenne : prix en baisse, consommation en hausse
  • Ford et Volkswagen vont coopérer pour les V.E. et autonomes
    Ford et Volkswagen vont coopérer pour les V.E. et autonomes
  • Free2Move de PSA se lance dans la location courte durée
    Free2Move de PSA se lance dans la location courte durée
  • Les 95 g/km de CO2, c’est demain !
    Les 95 g/km de CO2, c’est demain !
  • BMW : la mise à jour à distance activée
    BMW : la mise à jour à distance activée
  • Les moteurs 1.2 l de Renault sujets à trop de casses
    Les moteurs 1.2 l de Renault sujets à trop de casses

Newsletter
Recherche