Risques professionnels : une subvention pour les ateliers et centres de contrôle technique

Publié le par .

Le centre international de recherche contre le cancer (Circ) a classé les émissions des moteurs diesel comme « agent cancérogène avéré pour l’homme ». L’Assurance Maladie –Risques professionnels propose la subvention Airbonus afin d’aider à la mise en place des équipements pour protéger les salariés des entreprises de moins de 50 salariés.

Cancer : les risques spécifiques aux garages et centres de contrôle technique (©Assurance Maladie)
Cancer : les risques spécifiques aux garages et centres de contrôle technique (©Assurance Maladie)

Les émissions de moteur diesel font partie des expositions les plus fréquentes à un agent chimique cancérogène sur un lieu de travail. L’exposition aux particules de diesel augmente, par exemple, les risques de cancers du poumon. Les particules peuvent également être à l’origine de pathologies cardiovasculaires et respiratoires, et des expositions aigües peuvent provoquer des irritations des voies respiratoires. En France ce sont près de 800 000 salariés concernés.

Garages et centres de contrôle technique en première ligne

Dans les garages, de nombreuses actions de diagnostic et de mécanique sont réalisés moteur tournant. Si l’atelier ne dispose pas d’un dispositif d’évacuation efficace, les fumées émises se dispersent dans le local, et peuvent donc être inhalées par les personnes présentes.

Dans les centres de contrôle technique, plus de la moitié de l’effectif est exposée plus de 20 heures par semaine aux gaz d’échappement. Par exemple, la mesure de l’opacité des fumées de diesel est la phase la plus polluante et la plus exposante pour les salariés.

Selon l’Assurance Maladie, il est donc essentiel de bien choisir son système de captage de gaz qui permet de réduire l’exposition des salariés au risque.

Airbonus pour les entreprises de moins de 50 salariés

Airbonus est une subvention d’un montant de 50% de l’investissement hors taxes réalisé par les entreprises pour l’acquisition des matériels suivants :
-  5 000 € par système d’extraction des gaz et fumées d’échappement avec des capteurs adaptés à l’activité.
-  3 000 € pour le remplacement de l’extracteur et/ou du capteur d’un système d’extractions des gaz et fumées d’échappement existant.
-  3 000 € par cabine installée pour les centres de contrôle poids lourds.

La subvention est plafonnée à 25 000 euros. Enfin, l’Assurance Maladie réserve Airbonus aux entreprises d’ateliers ou de centres de contrôle technique de moins de 50 salariés.

Mots clefs associés à cet article : Contrôle technique, Entretien courant, Pollution

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • François Brabander réélu à la présidence du Sesamlld
    François Brabander réélu à la présidence du Sesamlld
  • Le CNPA et Via ID présentent la nouvelle promotion du Moove Lab
    Le CNPA et Via ID présentent la nouvelle promotion du Moove Lab
  • Imaweb-IDF devient Imaweb
    Imaweb-IDF devient Imaweb
  • Assistance : une saison estivale contrastée
    Assistance : une saison estivale contrastée
  • Convention citoyenne pour le climat : le CNPA exprime ses inquiétudes
    Convention citoyenne pour le climat : le CNPA exprime ses inquiétudes
  • FFED lance sa plate-forme roulezpascher.com
    FFED lance sa plate-forme roulezpascher.com
  • Trophées de l’environnement : PSA et Renault récompensés pour leur solidarité
    Trophées de l’environnement : PSA et Renault récompensés pour leur solidarité
  • 50 % de part de marché pour le SP95-E10
    50 % de part de marché pour le SP95-E10
  • Opco Mobilités apporte des solutions au plan « 1 jeune, 1 solution »
    Opco Mobilités apporte des solutions au plan « 1 jeune, 1 solution »
  • #Connect Aftermarket 2020, haut niveau de sécurité et d’intervenants
    #Connect Aftermarket 2020, haut niveau de sécurité et d’intervenants
  • Progression spectaculaire des V.E. sur juillet et août
    Progression spectaculaire des V.E. sur juillet et août
  • Pour CarVertical, fiabilité automobile ne rime pas avec diffusion
    Pour CarVertical, fiabilité automobile ne rime pas avec diffusion
  • RH : les modalités du « Plan jeunes » à 6,7 milliards d’euros
    RH : les modalités du « Plan jeunes » à 6,7 milliards d’euros
  • Qu’attendent les Français d’un V.E ?
    Qu’attendent les Français d’un V.E ?
  • 97 % de réussite aux examens au Garac, malgré la Covid-19
    97 % de réussite aux examens au Garac, malgré la Covid-19

Newsletter
Recherche